Partagez | 
 

 Silvia Fielding | New Sissi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silvia Fielding

avatar

Féminin Nombre de messages : 1221
Société d'Etudes : /
Collège : Verto.
Cycle : Quatrième cycle.
Fiche de Présentation : Marche ou crève.
Ses RP : - Un seuil ? avec Société de Verto
- Ca roule ma poule ! avec Jane Grey et Alice
- Be in cage avec Jane Grey et Morwen Aïla

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/60  (0/60)

MessageSujet: Silvia Fielding | New Sissi   Sam 13 Mar - 19:19


"Quelle lumière luit si l'on ne voit Silvia ?
Quelle joie est la joie si Silvia n'est pas là ?
A moins de se mettre à songer qu'elle est là,
Et de se repaître d'une ombre de perfection.
Sauf si je suis près de Silvia la nuit,
Nulle musique dans l'oiseau de nuit.
A moins que je ne vois Silvia le jour,
Il n'y a pas pour moi de jour.
Elle est mon essence, et je cesse d'être,
Si je ne suis pas par sa belle influence,
Nourri, éclairé, chéri, vivifié."

William Shakespare


| Silvia Fielding |


Nom : Fielding
Prénom : Silvia
Âge : 16 ans
Fonction : Elève.
Race : Humaine.
Monde originaire : Terre.

Description morale -
    Silvia, dite Sissi, n'est pas vraiment quelqu'un de tendre. Il faut dire que, pour elle, le but est simple : réussir. Elle a l'ambition de réussir tout ce qu'elle entreprend, d'être la meilleure et de surplomber de sa puissance quiconque osant s'opposer à elle. Elle ne ménagera rien pour atteindre ce but. Elle n'est pas un véritable génie, elle apprend tout aussi rapidement que les autres, on peut même dire qu'elle a plus de mal que les autres. Mais elle est assidue. Elle peut rester des heures durant, concentrée sur une même chose qu'elle n'arrive pas et qu'elle n'aime pas, simplement mue par le désir de vaincre. Lorsqu'elle travaille, plus rien n'existe autour d'elle, elle est plongée dans son activité et n'entendra souvent pas quelqu'un l'appelant. De même, une fois lancée, elle ne se rendra pas compte de la fatigue ou de la douleur. Son esprit étant tellement figé sur son objectif et la manière d'y parvenir qu'elle exclut tout ce qui pourrait la gêner : incluant ses besoins naturels.
    Mais il ne faut pas croire que Silvia est un bourreau de travail ne sachant pas s'amuser. Absolument pas. Elle a juste une façon très exagérée de voir les choses : soit elle travaille, soit elle ne travaille pas. Dans le deuxième cas, c'est à dire lorsqu'elle n'apprend pas, elle sera beaucoup plus animée. Certes, elle restera toujours enthousiaste et volontaire, ne supportant pas les demi-mesures, mais de façon bien plus relâchée. Elle s'amusera volontiers aux dépend des autres, surtout si elle ne les apprécie pas. Elle cherchera souvent l'amusement futile, puisque, d'après elle, tout ce qui est utile est considéré comme un travail. Elle sera donc exubérante, enjouée, entêtée, imaginative et munie d'une grande curiosité.

    Sa curiosité la pousse parfois dans la vie privée des gens. Elle ne supporte pas les secrets, les messes basses et les sous-entendus qui lui échappent. Elle cherchera toujours la vérité, même si un sujet ne la concerne absolument pas. Elle voudra absolument bien connaître quelqu'un avant de lui céder ne serait-ce qu'un peu de confiance. En fait, elle teste quiconque veut se lier avec elle. Elle fait des recherches, elle le place dans des conditions spéciales pour voir ses réactions et en déduit s'ils mérite d'approcher d'elle. C'est ainsi que trois classes distinctes apparaissent dans l'esprit de Silvia.
    La première, la plus nombreuse, est constituée de ceux n'ayant pas subis de test. Elle les juge automatiquement comme des gens insignifiants qui n'ont même pas eu la qualité d'attirer son attention, en bien ou en mal. La deuxième, la moins nombreuse, est constituée de ceux ayant réussis le test. Ce sont des gens souvent originaux, loufoques, la plupart du temps motivés par au moins une chose en particulier. Pour elle, ils ont mérité au moins un peu de confiance et de reconnaissance et essayera toujours de leur venir en aide. Ces « élus » sont très importants pour elle, puisqu'ils représentent, à son avis, les seules personnes qui peuvent comprendre ses sentiments. La troisième, enfin, entre les deux, est constituée de ceux ayant raté le test. Ceux-là ne sont que des moins-que-rien, des lâches, des incapables insipides et fainéants qui ne méritent que l'ignorance totale. Elle les haïrait presque.
    Le côté comique, dans cette histoire, c'est qu'ils sont rarement au courant d'être classés ainsi chez Silvia. Certains ne lui ont même jamais parlé.

    Silvia n'aime pas ceux chez qui tout tombe directement dans les mains. Tous ceux qui ne font aucun effort pour s'améliorer. Ceux qui attendent que le Destin décide de leur sort. Tous les fatalistes, les fainéants, ceux qui considèrent ce qu'on leur dit pour des vérités. Elle méprise les imbéciles et les naïfs. Elle ne peut pas supporter les hypocrites faisant comme si tout allait bien. Mais elle ne peut pas les haïr. Elle ne peut haïr que ceux qui en valent la peine.
    Et pourtant, elle se donne du mal pour eux. Elle va très souvent se mettre à corriger quelqu'un, à le critiquer, à essayer de lui faire comprendre ses erreurs. Amis comme ennemis, c'est pour elle la même chose, sauf dans l'agressivité des propos. Dans sa manie de se mêler de tout, elle pourra se mettre à enguirlander quelqu'un d'inconnu ayant dit un propos qu'elle juge ridicule près d'elle, sans qu'elle soit invitée par quiconque. Rien de méchant dans cette manie, juste une impossibilité de laisser un imbécile se tromper. Une incapacité à laisser quelqu'un dans le besoin lorsqu'elle peut l'aider, aussi. Une sorte de fierté à se sentir capable d'aider les autres, étant forte.
    Car Silvia est forte. Certes, elle ne sait pas abandonner et pourra être brisée à cause de cela, mais elle se relèvera forcément. Elle ne peut rester bien longtemps courbée, cela lui est insupportable. L'espoir et l'enthousiasme sont aussi naturels pour elle que de respirer. Elle a souffert et a du beaucoup se battre, et c'est pour cela qu'elle est si solide. Il faut dire qu'elle est aidée puisque peu de gens et de choses arrivent à la toucher profondément.
    Et, puisqu'elle connait sa force, elle ne peut supporter qu'on en doute. Elle refuse très souvent l'aide, sauf quand elle la juge utile : soit, pas très souvent. Elle rejette quiconque éprouve de la pitié pour elle, ou de la compassion. Elle déteste les traitements de faveurs en rapport avec sa condition. Elle veut être indépendante et ne supporte pas la soumission. Dans un couple, elle refusera toute allusion à une supériorité quelconque. Et pourtant, malgré tant de choses qui l'énervent, elle reste le plus souvent très calme et maitresse d'elle-même.

    La jeune fille aime être aimée, considérée, admirée. Ce n'est pas un besoin, elle peut se passer de l'avis des autres tant son but a d'importance pour elle, mais cela l'aide. Elle cherchera souvent à être remarquée et détestera qu'on l'ignore. Pour cela, son but de réussite l'aide beaucoup. Mais, étant donné qu'elle ne cache pas ce qu'elle pense et ce qu'elle sait, et que cela est souvent négatif, elle n'est pas très appréciée de la plupart des gens. Pourtant, elle est très agréable la plupart du temps, avec un grand sens de la répartie et un intérêt certain. En effet, elle connait énormément de sujets, ayant presque tout essayé.
    Malheureusement, la jeune fille ne s'est, jusqu'à présent, jamais véritablement passionnée pour une discipline. Elle reste une enfant formatée pour la réussite sans jamais prendre plaisir dans cette activité particulière. On peut dire que son unique passion est de se plonger dans le travail, en quelque sorte.


Description physique -
    Vous avez forcément déjà remarqué Silvia, quand on la croise, le plus souvent, on s'en souvient. Et vous savez pourquoi ? Sûrement pas. Moi non plus, d'ailleurs.

    Bon, d'accord, elle est plutôt jolie, des traits plutôt agréables, une jolie peau, mais rien d'exceptionnel. Elle a des cheveux noirs coupés dans un carré plongeant court, prononcé et soigné, quelque chose avec un certain caractère qui rallonge encore son visage qui n'en avait peut-être pas vraiment besoin. Ah tiens, d'ailleurs, si je puis me permettre, je n'aime pas trop son visage. Je ne sais pas comment elle fait, je crois que c'est son regard qui fait ça. Un regard très profond, très noir, qui vous saisit dès qu'il vous croise, on sent directement dans son regard une espèce de menace, la promesse qu'elle ne fait de cadeau à personne. Certains disent que ça lui donne un aspect de femme fatale, mais moi ça me... gêne. Pareil pour sa voix un peu grave qu'on trouve souvent sensuelle, je la trouve trop rauque. Je ne sais pas pourquoi.

    Au niveau de son corps non plus, elle n'a rien de vraiment détonant. Un tout petit peu plus grande que la moyenne, des formes très peu appuyées. Enfin, elle a des seins normaux mais ses hanches ne sont presques pas dessinées, je trouve qu'elle est un peu trop carrée, d'ailleurs. Après, cette physionomie colle plutôt bien avec son style parfois un peu androgyne. Mais une androgyne sensuelle, qui fait très attention à son physique et qui peut passer une éternité à se préparer. C'est fou comment cette fille qui, par le caractère, ressemble à une première de la classe trop sérieuse, peut être autant sensible à son apparence. Elle arrive à combiner ces deux parts de sa vie avec brio, donnant un genre encore très rarement vu... Mais qui n'explique toujours pas le fait que tant de gens se souviennent d'elle !

    Car elle surprend toujours, on se retourne devant elle et ce n'est pas à cause de sa taille, de ses yeux ou de sa tenue. Cela tient en un simple détail. La jeune fille possède des problèmes moteurs. Elle est paraplégique depuis deux ans, à l'heure où elle est décrite. Ou, si vous préférez, elle est paralysée des membres inférieurs.
    Elle possède donc des jambes maigres et pourvus de très peu de muscles. Elle aime d'ailleurs les mettre à nu en été. Juste pour le plaisir de voir les autres gênés par cette vue. Les très bons jours, elle peut sortir des béquilles pour faire le tour de son dortoir. Sinon, le plus souvent, elle se déplace dans un fauteuil roulant très gênant. Enfin, par définition, un fauteuil roulant est gênant. Ici, cela signifie qu'il passe difficilement dans certaines portes, prend de la largeur, est parfois difficile à manier dans les opérations difficiles et, surtout, il rappelle constamment à sa propriétaire son handicap. Ce qui peut l'énerver considérablement.
    Silvia possède trois fauteuils roulants. Un manuel, pour tous les jours, blanc. Un électrique, pour lorsqu'elle est fatiguée, noir, celui-ci. Et enfin, un tout-terrain, pour lorsqu'elle veut sortir à l'extérieur, celui-ci est en style camouflage. Tous les trois sont faits sur mesure et le plus confortable possible. Elle a de très mauvais souvenirs d'un fauteuil inconfortable qui lui avait causé plusieurs blessures.
    Elle connait parfois de grosses douleurs qui détruisent ses nuits et troublent ses jours. Elle connait bien l'infirmier, puisqu'elle a très souvent besoin de traitements et contrôles, notamment pour vérifier sa sensibilité, ses troubles vésico-sphinctériens et autres choses barbares. Elle doit notamment effectuer un sondage d'urine intermittent cinq à sept fois par vingt-quatre heures. De plus... On va s'arrêter ici, ses problèmes de santé ne vous intéressent sûrement pas, et cela risque de prendre plusieurs pages.


Biographie -
    Silvia Cassandre Fielding naquit un 20 juin, vers la fin du second millénaire terrestre, dans un hôpital de banlieue, à Paris. Elle fut accueillie avec joie par son père, sa mère et quatre de ses frères, les deux autres étant en déplacement. Et oui, six frères. Tristan, Romulus, Remus, Icare, Fenrir et Eole. Seuls Tristan, Icare, Romulus et Remus étaient là. Tristan ne comprenait rien, du haut de son unique année. Quant aux jumeaux Romulus et Remus, fiers de leurs trois ans, ils s'amusaient à tripoter leur petite soeur, amusés de ce nouveau jouet. Icare, de son côté, commençait déjà à regarder sa petite soeur avec un grand attendrissement, à 13 ans le jeune homme en avait mare de ne vivre qu'avec ses trois frères, bien trop turbulents pour lui. C'est ainsi que dura le premier jour de Silvia, dans la joie et la chaleur de sa famille nombreuse.

    Les époux Fielding étaient originaires des Etats-Unis, tous leurs enfants parlaient donc naturellement le français et l'anglais. Durant ses premières années, Silvia n'apprit que l'anglais et ne parla que l'anglais, puisqu'elle communiquait essentiellement avec Tristan et les jumeaux. Déjà à cette époque, elle n'était pas spécialement attachée à ses parents, leur préférant largement Tristan, avec qui elle passait chacune de ses journées. Quant à Icare, elle l'idolâtrait. L'adolescent avait rapidement eu une affection particulière pour la petite fille, ce qui avait été réciproque. Il racontait bien mieux les histoires que ses parents, ce qui jouait beaucoup.

    Malheureusement, à ses trois ans, Silvia vit partir son très cher grand frère pour un an en Allemagne, étant déjà presque trilingue à seize ans. Elle se trouva donc privée de lui à son entrée en maternelle, où ils parlaient tous le français, langue qu'elle ne connaissait presque pas. Ses liens avec Tristan ne firent que s'amplifier et ils finirent inséparables. Au retour d'Icare, le septembre suivant, elle l'aurait presque oublié. Presque. Elle retomba rapidement sous le charme de son frère, particulièrement parce qu'il parlait beaucoup d'une langue inconnue pour elle : l'allemand. Remarquant l'intérêt de sa petite soeur, il se mit à lui en apprendre les rudiments. Il stoppa l'apprentissage deux ans après, lorsqu'il quitta la maison pour entamer son Master de langues à la capitale. Il laissa sa soeur avec une bonne connaissance de cette langue et un immense appétit pour toutes les autres. Elle avait six ans et allait rentrer en école primaire, fière de pouvoir sauter une classe et d'ainsi se retrouver avec Tristan.

    C'est à cet âge qu'elle commença à se différencier de Tristan. Effectivement, alors qu'elle faisait le bonheur de ses parents en multipliant les bonnes notes et en s'intéressant véritablement à l'apprentissage, Tristan, lui, suivait la lignée de tous ses frères en étant turbulent et mauvais élève. Étrangement, les enfants ne faisaient que s'en aimer davantage. Ils se plaisaient à creuser de plus en plus le fossé les séparant, cultivant ainsi leur affection commune. Malheureusement, aux huit ans de Silvia, Tristan disparu.

    Silvia était malade ce jour-là, elle n'était donc pas à l'école. Les jumeaux, à onze ans, étaient au collège. Tristan rentra donc seul ce jour-là... Mais n'arriva jamais à la maison. On appela la police, on lança des avis de recherche, on eu des témoignages comme quoi il aurait été enlevé, mais on ne retrouva jamais l'enfant. Silvia eu l'impression de se retrouver seule au monde. Déjà intelligente pour son âge, elle n'eut aucun mal à comprendre ce que ses parents ne voulaient pas lui expliquer. Elle décida donc qu'il fallait sauver Tristan, c'était le devoir d'une famille. Pourtant, ses parents ne faisaient rien. Ils restaient figés près du téléphone, la mère en pleurs, attendant un appel de la police. Silvia fut extrêmement choquée de ce comportement. En cherchant du côté de ses frères, elle ne trouva personne. Les jumeaux ne se voyaient pas en justiciers et voulaient laisser faire la police. Quant aux autres, Icare, Fenrir et Eole, ils étaient injoignables. Icare était en voyage en Italie, Fenrir ne pouvait pas rentrer à la maison quelques jours à cause de son travail de cuisinier et Eole ne les avait pas contacté depuis plusieurs années. Elle n'avait d'ailleurs aucun souvenir de lui. Elle était donc la seule à vouloir sauver Tristan, se dit-elle dans son esprit d'enfant. Et bien soit, elle irait. Elle fugua. On ne la retrouva que deux jours plus tard, en laissant le souvenir d'une profonde morsure dans le bras d'un des policiers. De cet épisode, elle garda le souvenir qu'on ne pouvait compter que sur soi-même. Et que pour être fort, il fallait être le meilleur. Elle décida donc d'être la meilleure, en tout et pour tout. D'assidue à l'école, elle devint obnubilée par la réussite dans tous les domaines.

    Silvia n'est douée que dans l'apprentissage des langues. Comme lui disait si bien son frère : « Les trois premières sont les plus difficiles à apprendre, après, ça passe très vite. » Pour tout le reste, elle doit produire deux fois plus d'effort que les autres. Elle se retrouva donc très vite avec un emploi surchargé. Elle apprit vite à contrôler parfaitement son temps, trouvant le nombre exact d'heures de sommeil nécessaire à une bonne journée. Même si elle les sacrifiait facilement pour travailler. Sa montre était programmée pour sonner dès qu'elle devait arrêter une activité. Car elle ne savait pas s'arrêter, ignorant toutes les conséquences sur son corps (elle tomba plusieurs fois dans les pommes à cause d'un manque de sommeil ou de nourriture). Sport, sciences, littérature, culture, langues, rien ne l'arrêtait. Même lorsqu'elle jouait avec Remus et Romulus à des jeux vidéos, elle essayait à tout prix d'être la meilleure. Rien ne lui résistait. Il lui suffisait d'y mettre deux fois plus de temps que les autres pour assimiler. Après, ses connaissances ne bougeaient pas de son crâne. [60]

    Une seule chose lui résista, à ses onze ans : l'équitation. Silvia a déjà énormément de mal à faire équipe avec des humains, alors former un duo avec un cheval... C'était impossible pour elle. C'est pour cela qu'elle se plongea à fond dans ce sport. Elle arrêta le basket, faute de temps. Cette fois, il ne lui fallait pas travailler deux fois plus, mais quatre. Et encore. Pourtant, elle progressa. Encore une fois, elle triompha, à force de travail elle réussit à surpasser son incapacité à s'allier à un animal.

    Elle avait treize ans, elle rayonnait. Excellant dans toutes ses activités, elle gonflait d'orgueil ses parents. Elle parlait parfaitement le français, l'anglais et l'allemand. Pouvait discuter en italien et en espagnol et avait quelques connaissances en russe et japonais. Pourtant, elle décida de devenir avocat. On respecta son choix. Malheureusement, à treize ans, un obstacle l'arrêta dans son ascension de la perfection. Une chute. Lors d'une compétition d'équitation. Elle arrivait à être en tête, malgré qu'elle n'ait pas beaucoup mangé ni dormi depuis plusieurs jours. Au dernier obstacle, sans que l'on comprenne pourquoi, elle perdit l'équilibre. Son pied glissa, le talon de sa botte de délogea, sa jambe resta accrochée à l'étrier, le cheval l'entraina dans sa course affolée. Ils les récupérèrent difficilement. Le cheval n'avait rien. Silvia perdit ses jambes.

    Durant une semaine, la nouvelle paraplégique resta muette. Son rêve était détruit. Toute sa vie, elle restera enchaînée à des médecins, à des appareils, à sa famille. Elle qui adorait le sport ne pourra plus jamais courir. Durant une semaine, elle fit le deuil de son rêve. Une semaine après, Silvia reparla. Et depuis, Silvia se bat cinq fois plus que les autres.

    Silvia était forte et courageuse, elle s'adapta sans peine à sa nouvelle vie. Elle ne se laissa pas abattre. Pourtant, un an après son accident, le jour même de cette compétition qu'elle avait perdu de peu, alors même que sa rivale recevait joyeusement le trophée de la victoire, Silvia disparu. Elle ne fit qu'ouvrir la fenêtre de sa chambre et un courant d'air la fit se volatiliser. Elle partit à Amarth.

    Là, tout redémarra. Silvia découvrit la magie. Un nouveau défi savoureux pour elle car, grâce à lui, elle pourrait rêver se retrouver l'égale des autres. Et elle fit rapidement en sorte de rompre cette image de pauvre jeune fille handicapée en enflammant (littéralement) ses adversaires.

    C'est ainsi que Silvia Cassandre Fielding retrouva son honneur et se rua à la poursuite d'un nouvel objectif : les Argyraspides.


Famille -
    Silvia est la septième fille d'un septième fils. Vous pouvez en déduire ce que vous désirez.

    Le plus jeune frère, Tristan, n'a qu'un an de plus que Silvia. Durant leurs huit premières années, ils passèrent un temps fou ensemble, s'adorant l'un l'autre. Mais Tristan disparu brusquement, sans qu'on ne le retrouve jamais. Silvia en garde un souvenir chaleureux et douloureux à la fois. Car c'est suite à sa disparition qu'elle se forgea le rêve incroyable d'être la meilleure. Et aussi à partir de là qu'elle se mit à mépriser sa famille.

    Les jumeaux Romus et Romulus ont trois ans de plus que Silvia. Ces quatre enfants trainaient toujours ensemble, avant la disparition de Tristan. Mais ensuite, la jeune fille s'est rendue compte combien le lien qui unissait les jumeaux était grand par rapport à celui qu'elle avait avec eux. Elle était jalouse, en quelque sorte. Elle se mit donc à les mépriser et même les détester. Il faut dire qu'ils étaient ce qu'elle ne pouvait supporter : puérils, négligés et véritable objectif. Après avoir traumatisé leur collège, il arrêtèrent l'école sitôt leur brevet acquis. Ils commencèrent alors une vie de vadrouille dont Silvia ne connut pas la fin, se retrouvant à Amarth à ce moment-là.

    Icare avait treize ans à la naissance de Silvia. De nature calme et posée, il est le seul des six à avoir obtenu son baccalauréat général. Par la suite, il fera un Master de langue pour devenir interprète puis voyagera dans tout le globe grâce à son métier. C'est lui qui a ouvert Silvia au trilinguisme et lui a donné envie d'appendre les langues. Quant à lui, il parle le français, l'anglais, l'allemand, le russe, l'espagnol et l'italien. Il a des notions d'arabe et arriverait à avoir une petite conversation en chinois. Comme il le disait souvent « Les trois premières sont les plus difficiles. »

    Fenrir, du haut de ses 17ans, passait son bac pro à la naissance de Silvia. Elle ne le considère pas pleinement comme un membre de sa famille, plutôt un bon ami, bien qu'un peu vieux. Rapidement devenu un cuisinier plutôt renommé, il n'avait pas le temps de venir voir ses parents dans la banlieue parisienne. Certes, il venait souvent aux fêtes et passait les voir durant les vacances. C'est un joyeux luron, toujours prêt à faire des blagues salaces ou des farces parfois de mauvais goût. Pourtant, à l'instar de Silvia, il change complètement dans une cuisine et devient presque muet, extrêmement concentré sur sa tâche.

    Et pour finir Eole, 19 ans de différence avec Silvia. Elle n'a aucun souvenir de lui et ne sait à quoi il ressemble que par les albums familiaux. Instable, irresponsable, il est impossible à tenir. Il n'a aucun sens des responsabilités et va partir de la maison familiale durant son adolescence pour tenter une carrière de coureur de fond. Les parents de Silvia n'aiment pas en parler. Mais en feuilletant les magazines de sport dans la rubrique athlétisme, elle finit par apprendre qu'il avait réussi à devenir pro. Il ne gagnait pas grand chose et devait bien lambiner, mais il avait réussi. On peut dire que, de tous ses frères, il est celui que Silvia méprise le plus.

    Quant aux parents de Silvia, elle n'est pas vraiment liée à eux. Suite à l'enlèvement de Tristan, elle les a jugés faibles et donc indignes de sa considération. Ce sont tout de même des parents aimants et passionnés qui se sont amusés à donner des prénoms mythologiques à tous leurs enfants. Ils ont aussi eu la folie de parier qu'ils auraient des enfants jusqu'à avoir une fille... Résultat : six fils. Au total sept enfants pour qui ils se sont ruinés pour qu'ils puissent réussir leurs rêves. De ce point de vue-là, Silvia ne les remerciera jamais assez, ses chers parents américains.


College : Verto.
Cycle : Quatrième cycle.

Niveau de perversion jusqu'auquel vous pouvez aller : 6. Mais ce n'est pas quelque chose qui l'attire vraiment.
Autre :


| Vous |


Pseudo/Surnom/Prénom : Princesse Sissi, pour vous servir Wink
Comment êtes-vous arrivés ici : Il y a... quatre ans ? J'étais sur un forum HP Maraudeurs (j'avoue, je jouais James Potter), et on m'a fait la pub de Mélusina (Ex-Amarth, pour les incultes). Depuis, vous m'avez aux basques =D
Ce que vous aimez : Avoir la flemme de répondre aux questions débiles.
Ce que vous détestez : Ce questionnaire à la con que j'ai eu l'idiotie de créer.
Devise : "Un bon grosbill est un grosbill kické."
Petit message (à n'importe qui) : SISSI ! TON QUESTIONNAIRE PUE !

_________________
Silvia Fielding
Alias Princesse Sissi


Dernière édition par Silvia Fielding le Dim 10 Oct - 12:35, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/fiches-de-presentation-f7/siley-j-m
Silvia Fielding

avatar

Féminin Nombre de messages : 1221
Société d'Etudes : /
Collège : Verto.
Cycle : Quatrième cycle.
Fiche de Présentation : Marche ou crève.
Ses RP : - Un seuil ? avec Société de Verto
- Ca roule ma poule ! avec Jane Grey et Alice
- Be in cage avec Jane Grey et Morwen Aïla

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/60  (0/60)

MessageSujet: Re: Silvia Fielding | New Sissi   Lun 26 Avr - 16:42

Fiche terminééée !

Y a-t-il un gentil admin pour me valider ?

_________________
Silvia Fielding
Alias Princesse Sissi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/fiches-de-presentation-f7/siley-j-m
Chinsou Chi

avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Société d'Etudes : A quoi ça sert de se mettre sous la direction de quelqu'un d'autre ?
Collège : Cosmos

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Silvia Fielding | New Sissi   Lun 26 Avr - 17:42

Même si n me demande pas mon avis, ça me semble pas mal. J'ai remarqué quelque lourdeur à la première lecture, mais je crois que tu t'es relue depuis ^^. Donc ça devrait aller Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vayuhq Mijow

avatar

Féminin Nombre de messages : 981
Collège : Verto
Cycle : Deuxième
Fiche de Présentation : Identity
Ses RP :
Folie Matinale [ Avec Miyoki Yuitsu]
Repérage et déception [Avec Awen Shen'nyu]
Jeu : Survivra-t-elle ? [ Avec Morwen Aila, Alice & Awen Shen'nyu]]
Tu n'es pas le bienvenu [Avec Jane Grey]
Un Seuil ? [Avec Silvia Fielding]

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Silvia Fielding | New Sissi   Mar 27 Avr - 0:43

J'suis pas admin alors je ne peux rien pour toi Very Happy

*Sors*

Bon je vais lire tout ça lorsque j'aurai le temps (les fin de session c'est pas le plus approprié).

_________________
Everything is explained by the way you perceive things.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/verto-f23/vayuhq-mijow-hybrid-in-it
Ren Heïshé

avatar

Masculin Nombre de messages : 787
Collège : Vita

MessageSujet: Re: Silvia Fielding | New Sissi   Jeu 29 Avr - 11:58

Malgré 2-3 "petites" fautes de conjugaison et d'accord ta fiche est bien!

Ah oui! A un moment tu as mis "Romus" au lieu de "Remus"! ^^"
Corrige ces "2-3 petites fautes" que même toi tu peux trouver et je te validerai Princesse! ^.^
(Je suis vilain, oui je sais! X3)

_________________
.

Image de reenheart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvia Fielding

avatar

Féminin Nombre de messages : 1221
Société d'Etudes : /
Collège : Verto.
Cycle : Quatrième cycle.
Fiche de Présentation : Marche ou crève.
Ses RP : - Un seuil ? avec Société de Verto
- Ca roule ma poule ! avec Jane Grey et Alice
- Be in cage avec Jane Grey et Morwen Aïla

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/60  (0/60)

MessageSujet: Re: Silvia Fielding | New Sissi   Sam 1 Mai - 17:22

Voilà, je crois avoir trouvé.

Par contre, je n'ai corrigé que l'histoire. Y en avait-il dans la famille ou les descriptions ? Au fait, j'ai aussi modifié quelques tournures de phrases, mais rien de transcendant.

_________________
Silvia Fielding
Alias Princesse Sissi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/fiches-de-presentation-f7/siley-j-m
Ren Heïshé

avatar

Masculin Nombre de messages : 787
Collège : Vita

MessageSujet: Re: Silvia Fielding | New Sissi   Dim 2 Mai - 11:33

Bon je te valide!^^

Mais il y a encore une faute d'accord dans ta description morale (tu as oublié '-ent' à la fin d'un verbe et ça me perturbe! XD)

Ah oui et dans ta bio il y a une erreur de conjugaison : tu as mis 'On les récupérèrent difficilement' . C'est soit 'On les récupéra difficilement', soit 'Ils les récupérèrent difficilement' ! ^^

Tu pourras corriger ça plus tard, en attendant Tu es bien Validée!! ^^

_________________
.

Image de reenheart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvia Fielding

avatar

Féminin Nombre de messages : 1221
Société d'Etudes : /
Collège : Verto.
Cycle : Quatrième cycle.
Fiche de Présentation : Marche ou crève.
Ses RP : - Un seuil ? avec Société de Verto
- Ca roule ma poule ! avec Jane Grey et Alice
- Be in cage avec Jane Grey et Morwen Aïla

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/60  (0/60)

MessageSujet: Re: Silvia Fielding | New Sissi   Dim 2 Mai - 11:59

Merci chéri ! Je modifie ça de suite Wink

Donc je vais me mettre mon rang et mon groupe et je me conseille d'aller m'inscrire à un dortoir et à une Société, ainsi que de me créer une fiche personnelle. Je me souhaites un bon RP et me dit à la prochaine ! -sort-

_________________
Silvia Fielding
Alias Princesse Sissi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/fiches-de-presentation-f7/siley-j-m
Ren Heïshé

avatar

Masculin Nombre de messages : 787
Collège : Vita

MessageSujet: Re: Silvia Fielding | New Sissi   Dim 2 Mai - 12:04

XD

Eh bien tu vois tu n'as pas besoin de moi pour savoir tout ça, tu lis dans mes pensées!!

_________________
.

Image de reenheart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvia Fielding

avatar

Féminin Nombre de messages : 1221
Société d'Etudes : /
Collège : Verto.
Cycle : Quatrième cycle.
Fiche de Présentation : Marche ou crève.
Ses RP : - Un seuil ? avec Société de Verto
- Ca roule ma poule ! avec Jane Grey et Alice
- Be in cage avec Jane Grey et Morwen Aïla

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/60  (0/60)

MessageSujet: Re: Silvia Fielding | New Sissi   Dim 2 Mai - 12:16

Tout est modifié sauf le -ent que je n'ai pas trouvé.

_________________
Silvia Fielding
Alias Princesse Sissi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/fiches-de-presentation-f7/siley-j-m
Ren Heïshé

avatar

Masculin Nombre de messages : 787
Collège : Vita

MessageSujet: Re: Silvia Fielding | New Sissi   Mer 9 Juin - 19:36

Sujet verrouillé et déplacé.

_________________
.

Image de reenheart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvia Fielding

avatar

Féminin Nombre de messages : 1221
Société d'Etudes : /
Collège : Verto.
Cycle : Quatrième cycle.
Fiche de Présentation : Marche ou crève.
Ses RP : - Un seuil ? avec Société de Verto
- Ca roule ma poule ! avec Jane Grey et Alice
- Be in cage avec Jane Grey et Morwen Aïla

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/60  (0/60)

MessageSujet: Re: Silvia Fielding | New Sissi   Dim 10 Oct - 12:35

Description physique mise à jour.

_________________
Silvia Fielding
Alias Princesse Sissi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/fiches-de-presentation-f7/siley-j-m
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Silvia Fielding | New Sissi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Silvia Fielding | New Sissi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Présentation de Sissi
» [Uranus] Nissan Silvia S15 D1GP
» Silvia Woods: la vraie manageuse!
» comment avoir silvia, celia et nelly
» Mariage Caro Oli
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amarth, votre destinée :: Intégration :: Fiches de présentation :: Verto-