AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Jeu 2 Avr - 7:56

[Pour savoir si vous faites partie de ce groupe, allez dans votre Salle, à la liste des Cours.]

Aaaah... Le premier cours. Le tout premier jour de cours pour Ryugi qui faisait ses débuts en temps que professeur. Tous ces instants d'appréhension, de force en lui qui voulait jaillir, qui voulait le faire fuir, mais non seulement sa raison, mais aussi son sceau, l'empéchèrent tous deux de fuir ses responsabilités. Car maintenant, il devait assurer son premier cours, avec quelques élèves. C'était le tout premier de ses cours, et Ryugi avait un trac fou, qu'il ressentait par tous ses pores malgré le sceau. Car oui, ce sceau était fragilisé, il n'arrivait plus vraiment à contenir toutes les pulsions stress qui étaient en Ryugi. Du calme. Son coeur battait trop vite. Ryugi s'assit donc dans un coin de la salle avant de fermer les yeux et de s'endormir. Ou plutot de méditer. Sur la salle, sur son rythme cardiaque, sur le vent aux alentours. Le vent qui le rassurait, qui lui disait que tout allait bien se passer. Et à force de s'asseoir les yeux fermés, Ryugi s'était endormi... Mais bref, c'était un peu normal, quand on a 8 heures d'avance à son propre cours, on est encore en pleine nuit.

Une fois ce sommeil fini, Ryugi se leva. Pas vraiment très frais, mais il lui suffit de demander ce service au vent pour être complètement rafraichi et en forme. Puis il chuchota à la terre qui fit pousser un petit arbre, un oranger dans la classe, qui laissa tomber deux trois oranges sur le parquet de la classe avant de se rétracter et de disparaître. Ryugi éplucha ces oranges avant de les manger. Cela faisait un bon petit déjeuner, le voila maintenant en forme pour pouvoir commencer son cours. Le stress avait laissé place à l'impatience. Ryugi voulait que ce cours se passe bien, se passe vite, mais qu'il se passe, que les élèves arrivent vite. Car il n'aimerait pas faire cours dans une classe vide... Surtout que le premier cours est la base de tout pour lui, ce qu'il jugeait le plus important : Le contact avec les élèves, le contact avec les quatre éléments. Mais, une minute! Ce n'était pas du tout ce qu'il fallait faire! Ryugi repoussa les tables au fond de la classe, et mit les chaises sur les tables. Pas de théorie chiante et ennuyeuse aujourd'hui. Que de la pure pratique. Le jeune homme sortit alors plein d'objets de son sac, des objets aux formes diverses, il fit plusieurs allers et retours de sa chambre jusqu'à la classe pour transporter des objets, et maintenant, la salle ressemblait plus à un marché, un bazar, qu'à une salle de classe. Mais bon, le cours était prêt, il ne manquait plus que les élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Jeu 2 Avr - 8:41

Bientôt le premier cours de cette année. Luther était impatient, autant parce que communiquer avec l'air était toujours aussi agréable qu'il y a longtemps, sur la falaise, que parce qu'il avait un nouveau professeur. "Un elfe" lui avait-on dit. Et Luther de se demander à quoi ressemblerait cet enseignant débutant, si il était gentil, compréhensif, si il aidait les élèves, ou si il était sadique, arrogant, méprisant, froid, ou quelque chose de ce registre.

"Espérons que celui-ci comprenne et admette très vite que je ne communique qu'avec l'Air".

En effet, son professeur de l'année dernière avait tenté tout au long de ses cours de le faire entrer en contact avec la Terre, l'Eau et enfin le Feu. Sans succès. Ces éléments-là étaient imperméables aux appels du jeune homme, ne pouvant - ou ne voulant - pas l'entendre. Néanmoins, se rassura-t-il, son affinité avec l'Air est plus forte que les autres élèves, et même si il n'était qu'au troisième cycle, ce n'était absolument pas par manque de pouvoir, mais bien parce qu'il avait du mal à accomplir les missions des Moires durant le Jeu..
Il devait être l'heure maintenant. Luther se leva de son lit, et partit en cours en attrapant au passage de quoi écrire, au cas ou.


"Faites qu'il ne fasse pas de théorie.."

Enfin arrivé devant la salle, il toqua poliment avant d'entrer. Il eut une grande surprise en découvrant l'intérieur : toutes les tables étaient au fond, les chaises posées dessus. Et dans toute la salle étaient disposés des objets divers et variées, aux fonctions sûrement tout aussi différentes. Il prit la parole en apercevant son professeur.

"Bonjour professeur.. heu.. Silver."


Heureusment que le vent était là pour lui souffler..
Revenir en haut Aller en bas
Silvia Fielding

avatar

Féminin Nombre de messages : 1221
Société d'Etudes : /
Collège : Verto.
Cycle : Quatrième cycle.
Fiche de Présentation : Marche ou crève.
Ses RP : - Un seuil ? avec Société de Verto
- Ca roule ma poule ! avec Jane Grey et Alice
- Be in cage avec Jane Grey et Morwen Aïla

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/60  (0/60)

MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Jeu 16 Avr - 14:27

-HRP-

Sujet débloqué, problème réglé, vous pouvez recommencer à RP.
-/HRP-

_________________
Silvia Fielding
Alias Princesse Sissi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/fiches-de-presentation-f7/siley-j-m
Vayuhq Mijow

avatar

Féminin Nombre de messages : 981
Collège : Verto
Cycle : Deuxième
Fiche de Présentation : Identity
Ses RP :
Folie Matinale [ Avec Miyoki Yuitsu]
Repérage et déception [Avec Awen Shen'nyu]
Jeu : Survivra-t-elle ? [ Avec Morwen Aila, Alice & Awen Shen'nyu]]
Tu n'es pas le bienvenu [Avec Jane Grey]
Un Seuil ? [Avec Silvia Fielding]

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Dim 19 Avr - 1:33

Comme il était plaisant de savoir que les cours allaient recommencer. Pur sarcasme ou simple soulagement de se soustraire à l'ennui? Qui aurait pu le déterminer quand la personne qui prononce cette phrase a toujours ce même ton neutre et indifférent? Vayuhq n'avait aucune appréhension ou grande attente face au premier cours qu'il aurait cette année. Il souhaitait simplement assister à quelque chose d'instructif, pratique et qui ne lui faisait pas perdre son temps. Il doutait que le dernier point aurait lieu, mais savait-on jamais. Verto s'était révélée le college se rapprochant le plus de ce qu'il était, et il espérait que les cours y étant enseignés aurait quelque chose à lui apprendre autre que ce qu'on lui avait déjà enseigné. Étant issu en partie d'un Kurian de l'Éther, l'Hybride avait une grande facilité à manier les éléments, n'étant quand même plus à l'aise qu'avec leur composés. Enfin, il ne fallait pas trop en attendre dès le début. Par ce matin brumeux, l'adolescent - ce n'était plus vraiment un adolescent mais bon - se leva sans grande idée de ce qui l'attendait en cette première journée de cours. Depuis qu'il était arrivé à Amarth, il ne savait pas vraiment comment il était sensé prendre la vie. Il avait l'impression d'être retourné à Mélusina avec le côté scolaire, étude, pensionnat, mais en même temps tout était nettement différent. Dans l'institution elle-même, dans sa raison d'être plus que dans le mode de vie ou la façon dont il se comportait. Mais pourquoi se remémorer le passé? Il n'y avait rien de vraiment bon là-dedans à aller chercher, et de toute manière ça ne l'aiderait sûrement pas pour les jours et les semaines à venir.

Quand il entra dans le classe de magie naturelle, il fut agréablement surpris de ne voir aucun bureau dans le milieu de la salle. On les avait repousser dans le fond de celle-ci pour faire place à une quantité d'objets aux usages bien et moins bien définis. Il y avait déjà un élève présent ainsi que l'enseignant. En posant son regard sur lui, Vayuhq eu l'étrange impression de l'avoir déjà vu quelque part. Il lui faisait penser à son ancien professeur d'alchimie métallique, à Mélusina. Et voilà qu'il revenait avec cela. Non mais c'en était assez! L'Hybride balaya d'un trait ce souvenir, se répétant qu'il devait se faire des idées. Il mouva plutôt son regard sur l'autre élève, un jeune homme aux cheveux d'un bleu ciel et aux allures calmes et sereines.


"Bon matin M. Silver" dit-il d'une voix sans joie ou ironie apparente., tout en détachant ses pupilles de son camarade de classe.

C'était un peu bête d'appeler quelqu'un "monsieur", ça faisait un brin trop protocolaire pour la personne à qui elle était adressée... quoique...


Dernière édition par Vayuhq Mijow le Lun 25 Mai - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/verto-f23/vayuhq-mijow-hybrid-in-it
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Dim 19 Avr - 15:03

Hmmmm... C'était étrange. l'attente était longue. Très longue. Ryugi s'ennuyait, il avait donc décidé en attendant de se remettre dans un coin, assis en tailleur, fermant les yeux et ne se concentrant que sur une chose : vider ses pensées pour être au meilleur de sa forme quand il commencera. Et c'est donc tout naturellement que Ryugi s'était rendormi. Quoi de plus normal, il avait mal dormi cette nuit. Si ça se trouve, c'est lui qui allait être en retard, alors que lui même était dans la salle. Sans compter que Ryugi semblait ronfler. Un ronflement qui ne semblait pas naturel... Oui, d'habitude, Ryugi ne ronflait pas. Mais il s'est trouvé que la terre et l'air avaient envie de le taquiner aujourd'hui, mettant un dispositif pour que l'air de ses poumons percute un petit obstacle émettant ainsi un son de ronflement synthétique. Ce qui était pas très gentil. Heureusement, un élève venait d'arriver en cours. Non, deux élèves, d'après le nombre de pas. Ryugi se réveilla. Et entendit un truc ronfler autour de lui... Non, dans lui même. Il comprit à peu près ce qui se passait et se nettoya les bronches. Sauf qu'il avait oublié un petit détail... Il n'était pas dans sa chambre mais en cours. Et le vent d'humeur toujours aussi taquine lui avait indiqué qu'il n'y avait rien devant lui et qu'il était dans sa chambre. C'est pourquoi Ryugi se releva, se retourna et rentra tête la première dans le mur. Voilà pourquoi il valait mieux être attentif. Bon, maintenant, notre elfe en avait marre de ces plaisanteries et commença à vraiment être attentif. Ce n'était plus le moment de jouer.

"Ouille ouille ouille... Nan, n'a pas de Mr Silver qui tienne. Appelez moi Ryugi, ce sera plus facile en attendant que les deux autres arrivent. Installez vous... euh... Ou vous voulez, ça n'a pas d'importance."

Et en attendant, Ryugi s'étira, avant d'ouvrir une des fenêtres. Sans bouger de sa place, il lui suffit de regarder la fenêtre pour qu'un courant d'air vienne tourner doucement la poignée avant d'ouvrir cette fenêtre. L'air de la salle se changea alors, un petit vent frais circulait dans la classe. Ryugi commença à allumer deux trois bougies, remplir d'eau deux ou trois bocaux et un arrosoir avant d'aller arroser manuellement deux trois fleurs. C'était drôle, Rygui pouvait faire tout cela à distance, mais non, pour ces taches, il a préféré se lever. Mais bon, il fallait qu'il se dégourdisse les jambes. Et en même temps, notre nouveau professeur réfléchissait à ce qu'il pourrait faire pour les retardataires... Deux élèves qui ne pourraient pas être punis dès le premier jour? Ou bien fallait-il commencer avant? Ryugi ne savait pas, et préférait attendre encore un peu avant de se décider.

[C'est à dire une semaine =D]
Revenir en haut Aller en bas
Awen Shen'nyu

avatar

Féminin Nombre de messages : 811
Collège : Verto c'est les plus bo !!!!!

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Dim 19 Avr - 16:19

Ouahhh ! Mais c’est super d’avoir une apparence humaine ! On peut faire plein de choses avec son corps ! Rhalala, ce qu’il était mignon, cet infirmier ! Il semblait tout intimidé ! J’aime bien les garçons comme lui… enfin les hommes…
Ceci mis à part, j’ai été bien retardée avec tout ça. J’ai cours de quoi, déjà ? Oh, je sais plus. Je sais juste que c’est avec un certain Ryugi Silver. Je me demande à quoi il ressemble. S’il est mignon je pourrais peut-être… ah non, je me suis déjà tapé l’infirmier, si je me tape tout le personnel, Kyô va le savoir et non seulement il me grondera, mais aussi je passerai pour une catin auprès de lui… sans compter qu’il arrêterait de m’acheter du nectar et ça… plutôt mourir ! Je me dépêche mais avant, un petit tour aux toilettes des dames pour vérifier ma tenue. Un sweat rouges à rayures noires sous une robe salopette en jean, accompagné de loose socks rouges et de converses roses… ce rose fait un peu tâche…. Je fouille alors dans mon sac, voir si je n’ai pas quelques chose…. Ah si ! Des chouchous roses ! Deux. Je lisse mes cheveux grâce à un fer magique que m’a acheté Kyô (ça les lisse en une seconde, c’est hallucinant !) et attache mes longs cheveux blonds en me faisant deux couettes en hauteur. Je n’ai pas besoin de maquillage, ca mon visage est parfait et n’a pas besoin d’artifice.. Oh non, cette fois, c’est bon, je suis en retard ! il faut vite que je me précipite vers la salle… mais où peut-elle bien être ? Parmi ces dédales je ne m’y retrouve pas. Et tous ces élèves qui passent. Tout e bruit. Chacun cherchant à parler plus fort que l’autre pour se couvrir mutuellement les voix si bien que le résultat final n’est autre qu’un charabia incompréhensible. Alors c’st comme ça la vie ? Chacun cherche à parler plus fort que l’autre ? Et celui qui crie le plus fort a gagné…. Celui qui se tait a perdu. Comme cette jeune fille qui se fait railler par un groupe d’étudiants se croyant malin car bruyants t en groupe. Je n’ai pas le temps de l’aider. Et puis je n’en ai pas envie. Je ne la connais pas. Ce n’est pas mon problème. Et puis je suis comme ça. Qu’est-ce que ça m’apporterait après tout ? Je n’ai pas envie que l’on me remercie ou que l’on me traite en sauveuse. Si je l’aider ce serait uniquement par satisfaction personnelle et je hais l’hypocrisie non assumée. C’est la pire hypocrisie qu’il puisse exister. De toutes façons, j’ai mieux à faire.
Le bâtiment de magie naturelle… ah oui, par là. Selon mon plan, j’y suis… quel monument obséquieux. Nous, les vertos, sommes sensé représenter la nature, non ? J’aurais mieux aimé un cours en plein air plutôt que de rester à moisir dans une salle à écouter un cours qui sera sûrement soporifique. Cet endroit est pourtant très beau. Il me rappelle les photos que j’ai pu entrevoir dans les livres de géographie de Kyô. Assez dépaysant. Je pénètre alors dans ce cours et regarde les gens… un garçon assez mince aux cheveux bleus, ayant l’air assez propre sur lui, un autre garçon qui tout au contraire avait les cheveux en bataille et un air assez maladif. Awen fut frappée par cette différence de couleurs qu’avaient ses yeux. Un rouge et un bleu, Etrange, et cette cicatrice ? Il semblait avoir du vécu. Son regard se focalisa à présent sur… le prof… ouais, beau gosse, quoique un peu négligé, et ce bandeau sur l’œil qui n’arrangeait pas cet aspect…. Et aussi quelle tête d’empoté ! A peine était-elle rentrée dans la salle qu’il venait de se casser la figure contre un mur… Je le regarde d’un air consterné avant de me souvenir que Kyô m’avait bien rappelée de ne pas être insolente avec les adultes (c’est nul, on peut jamais rigoler avec les adultes, ils sont vraiment trop chiants !). Il ne semble pas avoir remarqué ma présence et commença à s’affairer… alors, timidement, je prends la parole :


« Hum… excusez-moi, c’est bien ici le cours des Verto ? Si c’est le cas, je suis désolée pour mon retard… »

Mieux vaut faire profil bas la première fois, surtout lorsque l’on arrive en retard… Je suis un peu tendue. Il n’y a que deux élèves dans ce cours mais je ne peux pas m’empêcher de me sentir un peu gênée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Jeu 23 Avr - 17:37

Maya se réveilla lentement, se demandant qu’elle heure il était puisque son réveil n’avait pas encore sonné. Elle sortit une main lasse de son lit et commence à la balancer dans les airs pour localiser le fameux engin. Mais, voyant qu’aucun objet ne semblait se positionner devant sa main elle émis l’effort d’ouvrir les yeux, elle eu même le courage de se redresser quand elle se rendit compte que l’objet n’étais pas sur sa table de nuit. Elle regarda à coté meuble et balaya la salle du regard jusqu'à enfin apercevoir l’objet tant recherché… Qui n’avait plus vraiment son aspect habituel de réveil.
Maya sortit de son lit et s’approcha du petit tas de ferraille qui avait vraisemblablement été jeté contre le mur après un geste plutôt violent. Elle devrais vraiment prendre un réveil plus résistant, un réveil qui survivrait au choc quand elle le balancerais contre le mur après avoir été a moitié réveillée et que son inconscient prenne l’objet et le balance contre le mur pour le faire taire.


"Et merde."

Maya s’éloigna alors du reste de son réveil et se dirigea vers un placards. Elle l’ouvris et resta un instant posté devant les multitudes réveils qui se trouvaient dedans, elle finit par en saisir un et elle commença lentement a déchiffrer l’heure que les aiguilles lui indiquait. Elle se mis alors a d’écarquiller les yeux étonnée par l’heure qu’elle venait lire. Elle resta un moment figée sur place puis parti en courant vers la salle de bains pour se laver et se changer vitesse grand V.

"ET MERDE !!! "

Elle ressortit donc dans le couloir en train de sautiller sur un pied pour finir de mettre sa chaussure avant de partit en courant vers la salle de classe pour son tout premier cour. Elle fini par stopper net devant la salle de cour et ouvrit en grand la porte.

"PARDON POUR MON RETARD !"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Jeu 23 Avr - 20:16

Matériel mis en place, fenêtres grandes ouvertes, ça y est. Ryugi était prêt pour son premier cours de magie élémentaire. Mais il fallait commencer bien évidemment par ce qui était le plus lourd et ennuyant. Et pour cela, Ryugi devait attendre que les quatre élèves soient là. Pour le cours qui serait surement le plus important de l'année : La découverte de leur élément, ce qui leur permettrait de pouvoir s'amuser avec. Mais il fallait quand même définir tout ce qu'il y avait à être défini. Et c'était le seul véritable point à apprendre. C'est pourquoi Ryugi devait attendre que tout le monde était présent... Mais il trépignait d'impatience. Ryugi avait eu vent du plan des élèves et de leurs chambres. C'est pour cela qu'il porta son attention sur les chambres d'une élève. Et ce qu'il vit... c'est qu'elle arrivait. Au moins, pas d'école buissonnière, juste une retardatrice, c'était déjà ça. Mais bon, le temps était encore clair, les oiseaux gazouillaient (si tenté qu'il y ait des oiseaux quelque part) et tout allait bien. Donc pas de raison de se mettre en colère, cela ne lui vint même pas à l'esprit quand l'élève en question arriva en trombe en criant désolé de son retard.

"Pas grave, installes toi où tu veux. Mais bref, maintenant que vous êtes là, on va commencer. Je me présente, Ryugi Silver, votre professeur de magie Elementaire pour cette année. mais pas de formalités entre nous, vous pouvez m'appeler Ryugi, tout simplement. Et j'aimerai mettre un nom sur chacun de vos visages..."

La première des choses à faire était de se présenter. Ryugi patienta, attendant les quatre réponses et les quatre noms qu'il avait sur sa liste. Il voulait que chacun se présente d'abord, pour une certaine convivialité qui doit s'installer entre eux. Puis après, il commencerait les soucis. Peu à peu, les élèves se présentèrent, ou au moins donnèrent leurs noms (Vous avez intéret à me donner le bon, hein...) et après, Ryugi s'éclaircit la voix. C'était le moment de donner le cours le plus important de l'année, après tout, c'était le moment à ne pas foirer.

"Bon, on va commencer par de la théorie chiante et ennuyeuse, mais faut bien commencer par quelque chose, après on en sera débarassé pour toute l'année. Il existe en principe quatre éléments. l'eau, la terre, l'air et le feu. Chacun de ses quatre éléments est déterminé par les quatre humeurs que sont la bile, l'atrabile, le sang et le phlegme; Un déséquilibre élémental peut rendre une personne complètement changée. Mais il est plus facile de relier chacun de ces quatre éléments à une région du corps, un organe plus précis. L'air correspond au poumons, le feu au coeur, l'eau au cerveau et la terre à la peau. De même, on peut ainsi faire correspondre un sens à chaque élément. L'Ouïe pour les vents, l'odorat et le gout pour les flammes, la vue pour l'eau et le toucher pour la terre. Voila en gros la théorie à retenir, celle qui définit notre monde, nous qui sommes des Verto."

Ryugi avait dit tout cela d'une traite, avec aisance, et sans prendre le temps de reprendre son souffle. Pas la peine, le vent soufflait déja à l'intérieur de ses propres poumons. Mais ce n'était pas très pratique, aussi utilisa-t-il une respiration plus normale après cette longue tirade. Cette théorie était la seule à vraiment retenir, maintenant, ils allaient enfin passer à la pratique. Ryugi chercha dans le bazar et en tira quatre bandeaux de couleur noire qu'il tendit à chacun des élèves.

"Ainsi, chaque élément peut vous parler. Enfin, parler, il serait plus sage de dire communiquer. Car chaque élément ne parle pas de la même façon et comme dit précédemment, ce n'est pas par le même sens que chaque élément est relié. Et chez toute personne, il existe toujours un des sens un peu plus développé que l'autre, ne serait-ce qu'une infime partie, et c'est cette partie que nous allons essayer de localiser à travers la communication élémentaire. Oui, la première chose à faire était de voir à quel élément vous êtes relié... Ou plutot avec lequel vous avez le plus de chance de pouvoir parler. Tenez. Mais si vous n'avez pas encore fait ce test ou une épreuve similaire et qu'un élément commence à vous parler, c'est mauvais signe pour un second cycle..."

[Juste de la présentation pour l'instant; on passera à la pratique quand chacun se sera présenté =D]
Revenir en haut Aller en bas
Vayuhq Mijow

avatar

Féminin Nombre de messages : 981
Collège : Verto
Cycle : Deuxième
Fiche de Présentation : Identity
Ses RP :
Folie Matinale [ Avec Miyoki Yuitsu]
Repérage et déception [Avec Awen Shen'nyu]
Jeu : Survivra-t-elle ? [ Avec Morwen Aila, Alice & Awen Shen'nyu]]
Tu n'es pas le bienvenu [Avec Jane Grey]
Un Seuil ? [Avec Silvia Fielding]

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Ven 1 Mai - 11:49

(Je me lance)

Il voulait qu'on l'appelle tout simplement Ryugi? Très bien, cela éviterait les malaises d'un trop plein de politesses. Ce cours pourrait se révéler plus intéressant qu'il ne l'avait d'abord cru. Les deux élèves manquantes arrivèrent avec un peu ou plus de retard, ce qui ne dérangea pas le moins du monde Ryugi. En fait, tant que le nombre d'élèves était comblé, il semblait satisfait. Ainsi le cours commença avec une demande de présentation. Oh super. Encore un professeur qui voulait absolument savoir à qui il s'adressait. Certes on ne pourrait pas dire de lui qu'il ne s'occupait pas de ses élèves, mais bon. Cette routine qu'avait les enseignants à demander l'identité de leurs élèves devenait quelque peu lassante. N'avaient-ils pas une liste ou quelque chose du genre qui leur éviteraient ce type de question? Enfin, on y pouvait rien, alors mieux valait faire avec. Mais pas question de s'étendre sur le sujet.

"Je m'appelle Vayuhq Mijow." dit-il tout simplement, sa bouche se refermant aussitôt le dernier son prononcé.

Il attendit que le reste des élèves se présentent, se disant qu'au moins l'un d'entre eux développerait un peu plus sur sa personne que lui. Après que tous aient daignés dire quelque chose, le professeur leur dit que la première chose à faire serait de déterminer leur élément, faisant théoriquement partie des quatre principaux. Le bandeau noir qu'il tendit aux élèves fit lever un sourcil au jeune homme, celui-ci étant curieux de savoir à quoi servirait cette bande de tissu. Il espérait seulement que les choses ne se compliqueraient pas avec son cas, ne souhaitant guère attirer l'attention. Être un demi Kurian Élémental était parfois très déplaisant, et être Hybride le rendait parfois... instable sur certaines maîtrises. Il croisait mentalement les doigts pour que rien de déplorable ne survienne et que le pire qu'il pourrait faire serait d'accidentellement créer un incendie pas trop grave.


Dernière édition par Vayuhq Mijow le Lun 4 Mai - 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/verto-f23/vayuhq-mijow-hybrid-in-it
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Sam 2 Mai - 13:02

Ryugi tout court. Cela gênait toujours un peu Luther d'appeler des professeurs par leur prénom. La politesse qu'on lui avait inculquée et le respect qu'il avait envers le corps enseignant en général le portait à dire Professeur Silver, ou Monsieur Silver. Adoptant un compromis, il décida de l'appeler Professeur Ryugi.
Enfin ses autres camarades étaient arrivés, la plupart en retard, mais cela ne sembla en aucun cas avoir le moindre effet sur le professeur.
Un jeune homme aux cheveux blancs en bataille, aux habits classiques, sans traces d'excitation ou de quoi que ce soit sur le visage. Une expression neutre.
Ensuite, une jeune fille portant un sweat rouges avec des rayures noires et une robe salopette en jean, qui prit la parole d'une voix timide.
Enfin, une deuxième fille, habillée à la hâte et qui entra dans le cours en menaçant de briser la porte, et leur tympans par la même occasion lorsqu'elle s'excusa d'une voix perçante de son retard. Elle devait être un peu stressée. Mais surtout, elle avait des yeux rouges. Cela intrigua Luther, qui se prit à les fixer et en fut assez gêné quand il s'en aperçut. Un peu de rouge dut lui venir sur les joues et il détourna les yeux pour regarder dehors, par la fenêtre.


Lorsqu'il furent enfin tous installés dans la salle, le professeur Ryugi leur demanda de se présenter avant toute chose, ce qui semble assez normal. Si les élèves étaient amenés à travailler en groupe, ils sauraient ainsi à qui ils avaient affaire.

"Luther d'Argon, vingt ans."

Il ne prononça que ces mots de sa voix douce et qui portait pourtant magnifiquement bien, car il ne savait pas quoi ajouter. Si on lui demandait des détails, sa vie n'était pas secrète, mais personne ne l'avait fait pour le moment.

Puis, lorsque tout le monde se fut présenté, ils eurent droit à une rapide explication des éléments, et du déroulement de ce premier cours. Le professeur leur donna alors à chacun un bandeau noir, que les élèves devaient mettre afin de communiquer avec l'élément qui possédait le plus d'affinités avec eux. Mais cela, Luther l'avait déjà fait, étant déjà en troisième cycle.

"Monsieur Ryugi ? Je connais déjà l'élément avec lequel je communique, c'est l'air. C'est à dire que je suis en troisième cycle, j'ai déjà passé ce.. test."

Cela dit en évitant au maximum toute trace d'arrogance dû au fait que lui était à cycle supérieur. Nul fierté à en tirer de toute façon, se disait Luther.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Dim 10 Mai - 8:39

Il y avait peu d'animosité parmi les élèves. Ryugi ne savait pas si c'était du dédain, de la peur, de l'appréhension ou quoi que ce soit, mais il sentait une certaine gène dans le silence de chacun. Deux élèves seulement avaient pris la parole... C'était dommage. Ryugi aurait préféré mettre en confiance chacun. Mais bon, il n'avait que quatre élèves et si deux s'étaient présentés, il ne resterait que deux élèves en doute donc Ryugi avait une chance sur deux de se tromper... Ou pas. Ryugi savait que les noms de chacuns des élèves était inscrit sur une petite plaque en relief sur la porte de leur chambre... Et le jeune homme se souvenait que la dernière venue venait d'une certaine chambre, il utilisa donc le vent pour souffler via un petit courant d'air sur la porte, afin de lire précisément son nom. Oui, c'était très pratique de parler au vent. Enfin, de lui parfler à ce niveau. Et maintenant qu'il avait tous les noms, il valait mieux commencer tout de suite.

"Bon, je vous ai distribué un petit bandeau noir à chacun. Attachez le devant vos yeux, de telle façon à ce qu'ils recouvrent aussi vos oreilles. Vous ne devez rien voir ni entendre excepté le son de ma voix. Ensuite, asseyez vous en tailleur et posez les mains paumes contre le sol, avant de vider entièrement votre esprit de toute pensée. Vous devez être dans un état où il n'y a plus rien dans ce monde excepté vous. Chaque professeur doit avoir sa propre méthode pour déceler les éléments, je ne sais pas si c'est cette méthode qui est appliquée, mais en ce qui me concerne, elle marche très bien. Allez, ne vous inquiétez pas, cela ne fera pas mal, alors, au travail."


Ryugi attendait que les élèves se mettent en place. Il voulait que chacun atteigne un état de méditation qui était vraiment très sympathique : Il permettait à celui qui réalisait cela d'être coupé du monde, de ne plus rien voir, de ne plus avoir aucune perturbation qui pourrait gêner les éléments. Un état de calme et d'apaisement, de sérénité absolue propice à la découverte de son élément. Car si les seules pensées de chacun étaient dirigées vers la cible, il était sur qu'elles repèreraient le changement, et surtout, quel changement. Car des changements, des perturbations, même si elles seraient floues... Il y en aurait. Ryugi était sur de cela : c'était repérable, au bout de trois fois maximum. C'est pourquoi un petit vent souffla à l'intérieur de leurs oreilles. Et pas trop fort, tout doucement.

"Maintenant que vous ne pensez plus à rien, concentrez vous. Concentrez vous devant vous. Essayez de ressentir tout ce que la pièce peut vous le dire, et essayez de voir comment la pièce vous le dit. Levez la main si vous percevez quelque chose."

Il y avait une bougie et un bocal devant eux. Ryugi avait un caillou dans la main. Son but? Eteindre la bougie en lançant la pierre pile sur la flamme, avant de l'envoyer ricocher sur l'eau avant qu'elle ne finisse sa course sur le sol. Oui mais voilà, Ryugi avait mal lancé et même sans concentration, il était facile d'entendre ce bruit de vitre brisée. Oups, Ryugi rectifia vite fait ce problème en empêchant l'air de vibrer. Ainsi, personne n'entendrait la vitre se briser, sauf les élémentalistes aériens qui entendraient l'air ne plus bouger du tout. Bon ben autant utiliser l'air pour contrôler la précision du tir : Un vent guida le caillou pile sur la mèche de la bougie avant de la faire rebondir sur l'eau. Avant de toucher le sol. Et c'était réussi : Normalement, chaque élève suffisamment concentré devrait soit entendre le sifflement de la pierre fendre l'air, soit sentir une faible odeur souffrée due à l'extinction de la bougie, soit voir comme des ondulations devant eux, ou alors percevoir un très faible tremblement de la terre due au choc de la pierre sur le sol de la classe. Une seule de ces quatre possibilités, même si en soi, l'exercice était sacrément difficile. C'est pourquoi Ryugi ralluma la mèche de la bougie avant de recommencer plusieurs fois jusqu'à ce qu'une main se lève...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Mer 13 Mai - 17:18

Personne d'autre ne se présenta après lui. Les deux filles ne dirent rien, et Ryugi leur expliqua alors calmement la méthode qu'il appliquait.
Il ne semblait pas avoir entendu la remarque de Luther sur le fait qu'il sache déjà avec quel élément communiquer, absorbé dans son premier cours, désireux qu'il était certainement de ne commettre aucune faute. Enfin, qu'importe, il faudrait juste jouer le jeu.

Comme les trois autres, le jeune élémentaliste prit un bandeau noir, et posa les paumes contre le sol. Au bout de quelques instants, un petit vent, trop ténu pour être normalement décelable, s'infiltra dans ses oreilles. Puis l'air s'immobilisa complètement. Et enfin, Luther entendit, comme la toute première fois, le sifflement léger de la pierre dans l'air. En attendant que les autres entendent également, il se remémora son tout premier cours de Verto. Comme maintenant, ils étaient assez peu, peut-être sept ou huit. Leur professeur de l'époque ne leur avait pas demandé une présentation. A vrai dire, il ne demandait pas, il ordonnait, ce qui fait une grande différence. Ils avaient tout de suite commencé une série de tests - celui-ci entre autres - et déterminé précisément avec quel(s) élément(s) chacun pouvait communiquer.
Luther avait été le seul à ne parler qu'avec un seul élément, ce qui avait beaucoup contrarié le prof de l'époque. Ce dernier s'était tout de même rassuré en voyant que le jeune homme était, par contre, le seul à posséder des bases, et à mieux maitriser son élément.
Se reprenant, Luther recommença à s'intéresser à ce qui se passait autour de lui, tentant de deviner à l'aide du vent les contours des objets et personnes présentes dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Vayuhq Mijow

avatar

Féminin Nombre de messages : 981
Collège : Verto
Cycle : Deuxième
Fiche de Présentation : Identity
Ses RP :
Folie Matinale [ Avec Miyoki Yuitsu]
Repérage et déception [Avec Awen Shen'nyu]
Jeu : Survivra-t-elle ? [ Avec Morwen Aila, Alice & Awen Shen'nyu]]
Tu n'es pas le bienvenu [Avec Jane Grey]
Un Seuil ? [Avec Silvia Fielding]

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Sam 16 Mai - 1:02

Ainsi, en entendant rien et en y voyant que dalle, le professeur espérait leur faire découvrir leur élément. Ce serait... un tantinet compliqué. Non pas la méthode, qui elle était simplette et pourrait presque faire penser à une sorte de méditation. En fait ce qui embêtait le jeune homme, c'était qu'il espérait ne pas avoir le système trop déréglé, d'être encore apte à ressentir quelque élément que ce soit. Car depuis son "accident" et son arrivée à Amarth, il avait eu beaucoup de difficultés à mettre certaines choses en pratique. Ayant auparavant appris à maîtriser à la base le feu, il s'était rendu compte qu'il arrivait à peine à allumer une bougie. En fait, au bout de quelques semaines, il avait dû se rendre compte qu'il était désormais incapable d'exécuter un tel tour. Les ailes avec lesquelles il avait autrefois sillonné les cieux ne s'étaient, elles non plus, jamais manifestées de nouveau depuis son départ d'Aristeld'wyn. Il s'agissait de faits attristants pour l'Hybride, mais peut-être nécessaires pour qu'il continue de progresser. Mais trêve de bavardages, il fallait se mettre au boulot. Suivant sans broncher les instructions de Ryugi, Vayuhq s'assit au sol et passa le bandeau devant ses yeux, s'assurant qu'il passait aussi sur ses oreilles. Il l'attacha, vérifia l'insonorité et mit finalement les mains sur le sol. Il ferma les yeux, même si une telle action n'était pas nécessaire, puis ralentit sa respiration, méthode qu'il utilisait pour invoquer le silence en sa personne. Il perçut vaguement la voix de l'enseignant dans ses oreilles, guère étonné de l'entendre, mais n'y fit pas attention, se concentrant sur la tâche qu'on lui avait donné. Il perçut du mouvement devant lui, sans savoir de quoi il s'agissait exactement. Quelque chose qui bougeait, c'était tout. Des molécules d'air qui se déplaçaient? Une flamme qui vacillait? L'eau qui émettait des ondes ou la terre qui tremblait? Ce devait forcément être l'une de ces quatre choses, ou un phénomène s'en rapprochant. Pour l'instant il ne pouvait déterminer précisément lequel s'était manifesté, mais il trouverait forcément.

Au bout de quelques minutes, le jeune homme s'étonna d'entendre résonner à intervalle réguliers - bien que "entendre" est encore un grand terme - l'impact d'un objet sur une surface liquide. Ainsi donc son élément se révélerait être l'eau? C'était plutôt surprenant. L'Hybride s'était attendu à retrouver ses capacités pyrotechniques, mais s'était retrouvé avec l'anti-thèse de cet élément. La vie était bien étrange, mais que pouvait-on y faire?


*Bien plus de choses qu'on ne le croît.* se répondit-il sans réfléchir.

Il ne leva pas immédiatement la main, préférant explorer l'étendue de sa perception nouvelle. Bien que l'eau ne semblait se limiter qu'au bol posé contre le sol, les ondes provoquées par la roche qui ricochait à sa surface méritaient d'être plus profondément analysées. Ce ne fut donc qu'une vingtaine de minutes après le début de l'exercice que Vayuhq daigna enfin lever la main à la hauteur de son épaule, plutôt ravi de cette expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/verto-f23/vayuhq-mijow-hybrid-in-it
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Sam 16 Mai - 12:26

Après son arrivée en catastrophe dans la pièce, Maya écouta le monologue du professeur puis commença a détailler les personne présents dans la pièce.
Il y avait déjà le professeur, un certain Ryugi Silver. Il avait les cheveux en bataille qui cachait ces oreilles un peu pointues et un air a moitié endormi. On remarquait du premier coup d’œil le bandeau qu’il portait à l’œil droit.
Le premier a se présenter s’appelait… vraiment pas facile a retenir le nom… Bon, il avait un nom bizarre et apparemment ce mot pouvait aussi s’utilisé pour son physique. Il avait des cheveux blancs, l’œil droit bleu et l’autre rouge.
Il y en avait un autre qui avait une apparence étrange, plus étrange que l’autre même. Il avait des cheveux bleu clair et des yeux jaunes tirant sur le vert. Il disait porter le nom de Luther Dargon.
La dernière personne du groupe était une jeune fille. Elle avait des cheveux blonds rattachés en deux couettes. Mais comme pour ne pas disparaître parmi les autres qui avaient une apparence si singulière, elle avait des yeux violets.
Le professeur leurs donna alors un bandeau en leurs disant de se concentrer et de lever la main quand il sentiraient quelque chose. Après quelques minutes de silence complet Maya senti un petit tremblement sur le sol. Elle se concentra sur ce petit mouvement et se rendit compte qu’il se répétait plusieurs fois de suite. Elle leva alors lentement sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Sam 23 Mai - 21:08

Le rôle du professeur était d'observer ce qui se passait. Pendant une bonne dizaine de minutes, Ryugi relança le même caillou avec l'aide du vent sur la bougie et la surface du bocal, avant de rallumer cette bougie jusqu'à ce qu'une main se lève. Evidemment, celui du troisième cycle s'était très rapidement prononcé sur son élément, et c'était là que Ryugi entrait réellement en jeu, écoutant ce que les éléments disaient à son sujet. L'air lui déclara alors avoir un certain lien avec cet élève. Un autre Aérien? Ryugi souriait, d'un rire un peu plaintif. L'air, c'était à la fois l'élément le plus difficile à contrôler et en même temps le plus aisé à parler. Pourquoi? Car c'était celui qui était le plus docile des quatre éléments, le plus doux... Ce qui en faisait aussi le moins efficace. Il était bien plus facile de tourner la poignée d'une porte avec une main d'eau qu'une main d'air car l'air avait la facheuse manie de se disperser si l'on n'y prétait pas attention...

"Le vent t'a donc choisi, Luther? C'est une bien étrange voie sur laquelle les éléments t'ont mise..."

Ryugi portait donc son attention ensuite sur les deux autres élèves. Les deux demoiselles et le jeune second cycle. Il était sur que cela prendrait bien plus de temps que l'autre élève, car eux ne savent pas à quoi s'attendre, ni même ce qu'il fallait vraiment faire. Vider son esprit n'était pas un exercice à la portée de tout le monde automatiquement, il fallait une sacrée habitude et une grande maîtrise de la concentration pour y parvenir. C'est pourquoi pendant plus de dix minutes, il régnait un calme plat où l'on entendait uniquement la petite pierre voler et rebondir sur l'eau. Jusqu'à ce que la main d'une demoiselle se leva. Et lorsque Ryugi se concentra, c'était la terre qui semblait lui parler, qui semblait lui indiquer deux trois choses. Ryugi entendait clairement la terre raconter par pulsations qu'un caillou n'arrêtait pas de l'embêter à un certain endroit très précis... Et qu'elle embêterait Ryugi s'il continuait. Celui ci dut donc expliquer à la terre qu'il le devait, et qu'il ne recommencerait plus avant un bon bout de temps, et ce juste avec une pensée transmise à son pied et transmise au sol.

"Mayami... Ainsi donc, tu te trouves sur le chemin de la terre. Les plantes, les roches, je t'apprendrai à les faire parler, à les faire agir. Mais après tout, c'est bien normal pour une si jolie fleur."

Et peu après, une autre main se leva. Curieux, on aurait dit qu'il savait, mais qu'il voulait en savoir plus avant de lever la main, et pourtant... L'air ne disait rien sur cet élève à Ryugi, et la terre non plus. C'était un peu ce que redoutait Ryugi, mais après tout, il avait une chance sur deux de ne pas être de ces deux éléments là. Alors, il fallait décider, il fallait titiller un peu cet élément, et il y avait un moyen très simple de le faire : créer du dioxygène pur en grande quantité devant lui. L'air devint donc bien plus respirable, bien plus frais, mais cela avait tout autre but : Le dioxygène était facilement inflammable, et le feu étant facilement emporté, crée, si le feu l'avait choisi, une étincelle s'allumerait toute seule. Mais non. Donc, c'était un aquatique... Et Ryugi ne put s'empêcher de penser à l'autre professeur de Verto, qui elle aussi était plutot de l'eau. Trois sur quatre, donc on va déjà commencer la pratique...

"Apparemment, Vayuhq, tu es sur la voie de l'eau. L'eau, qui a cette merveilleuse propriété de pouvoir s'adapter aux formes de tous les récipients dans lequel elle est versée. Je t'apprendrai à créer ces récipients imaginaires, qu'ils aient la forme que tu désires, et l'eau adoptera cette forme."

En même temps, Ryugi installait une clepsydre à eau, une petite fontaine qui laissait l'eau couler d'un récipient en haut à un petit seau fixé en bas. à mesure du temps qui passait. Et avec sa main gauche, d'un geste de sa main, une petite pousse commençait à germer dans un pot, jusqu'à atteindre un stade encore très jeune, avant de planter une règle graduée dedans pour constater l'évolution de cette plante. Puis il donna la clepsydre à Vayuhq et la jeune pousse à Mayami. Nul besoin de donner quoi que ce soit à Luther : Il semblait déjà connaître l'exercice à faire...

"Vayuhq, l'eau de cette clepsydre coule d'un flux régulier de ce récipient à celui qui est juste en dessous. Il te suffit juste de demander à ce qu'elle coule ailleurs, imagines, visionnes de toutes tes forces comme un petit tuyau dans lequel l'eau s'écoule afin de la dévier légèrement. Mais n'essayes pas de la faire aller contre le sens de la gravité pour l'instant... Essayes juste d'imaginer un tuyau qui fasse dévier l'eau d'un centimètre de son point de chute.

Mayami, la première des choses est d'apprendre à faire pousser les plantes, qui peuvent grâce à l'eau et au soleil grandir seules, cependant tu peux les aider. Essayes de visionner l'énergie de la plante d'un simple contact, de visionner ton propre corps, et d'oublier tout le reste. Puis de transmettre ton énergie de ton corps jusque dans la plante par une simple caresse. Elle poussera juste un peu... Si tu arrives à la faire grandir de quelques millimètres, ce sera très bien."
Revenir en haut Aller en bas
Vayuhq Mijow

avatar

Féminin Nombre de messages : 981
Collège : Verto
Cycle : Deuxième
Fiche de Présentation : Identity
Ses RP :
Folie Matinale [ Avec Miyoki Yuitsu]
Repérage et déception [Avec Awen Shen'nyu]
Jeu : Survivra-t-elle ? [ Avec Morwen Aila, Alice & Awen Shen'nyu]]
Tu n'es pas le bienvenu [Avec Jane Grey]
Un Seuil ? [Avec Silvia Fielding]

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Lun 25 Mai - 23:03

Alors que l'enseignant déposait quelque chose devant lui, Vayuhq s'interdit à retirer le bandeau de devant ses prunelles. Il considérait que ç'aurait été gâcher l'exercice. Ryugi lui expliqua la tâche à réaliser, identifiant pour lui la clepsydre qui se situait à porter de main, droit devant lui. Dévier l'eau de sa trajectoire initiale. Cela semblait tout simple. Est-ce que ce l'était? Il n'en savait rien, mais cela ne saurait tarder. L'Hybride commença par bien identifier la forme de la clepsydre. Formée de deux récipients, l'un au-dessus de l'autre, le supérieur empli d'eau. Un trou en laissait passer une infime partie dans le deuxième seau, goutte par goutte. Ainsi, il devait faire en sorte qu'elle ne tombe plus verticalement, sans l'empêcher de couler, créer un tuyau comme avait dit le professeur. Très bien. Pendant quelques minutes Vayuhq laissa l'eau couler, sans interruption, tandis qu'elle s'écoulait régulièrement. Ensuite, doucement, subtilement, il tenta de créer une déviation, comme la réfraction de la lumière, lorsqu'elle heurtait une lentille ou un miroir, ou lorsqu'elle passait d'un milieu à un autre. Une modification dans l'angle, aussi légère pouvait-elle être. La lumière était déviée par son milieu, mais l'eau ne devait pas être aussi simple. De toute façon, il lui aurait été impossible de modifier l'environnement dans lequel l'eau évoluait. Alors il fallait manipuler l'eau elle-même, la manier pour qu'elle modifie la trajectoire que sa nature lui avait dictée. À cet instant, le jeune homme trouva préférable de se fermer complètement au monde extérieur, de ne plus ressentir autre chose que l'eau qui tombait. Seulement cette matière liquide devant lui. Tranquillement, au bout de minutes supplémentaires, l'eau sembla glisser sur une surface invisible qui lui donnait un angle de vingt ou trente degrés. Mission accomplie. Cela n'avait pas été bien difficile, quoiqu'il doutait pouvoir refaire ce tour s'il devait le faire devant tous, sous les regards et en proie au bruit environnant. Tant qu'à y être, Vayuhq voulut tester quelque chose. Il "retira" l'obstruction, puis se concentra sur le débit d'eau. Il tenta alors d'accélérer celui-ci. Oh pas d'un goutte-à-goutte à une jet de chute d'eau, mais simplement pour créer un fil d'eau constant. La tâche ne fut pas difficile au premier regard, bien que le contrôle était délicat. Ce fut de ralentir l'eau pour la rétablir à sa vitesse initiale qui prit plus de temps. Étrangement, Vayuhq semblait toujours avoir plus de facilité à agrandir quelque chose qu'à le compacter. Mais bon, c'était ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/verto-f23/vayuhq-mijow-hybrid-in-it
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Sam 30 Mai - 10:52

Communiquant le plus discrètement possible avec le Vent, Luther s'enquit de la progression des autres élèves.
Apparemment, le jeune homme s'étant présenté comme Vayuhq avait réussi à communiquer avec l'Eau, tandis qu'une des deux filles - celle aux yeux rouges - avait entendu la Terre. La quatrième était à priori toujours en train de se concentrer.
Il entendit le plus distinctement du monde la voix du professeur lorsque ce dernier s'adressa à lui :


"Le vent t'a donc choisi, Luther ? C'est une bien étrange voie sur laquelle les éléments t'ont mise..."

Étrange ? Hé bien peut-être. L'année dernière, son professeur s'était contenté de :

"Tu parles seulement au Vent ? T'entends même pas les autres ? Ben mon pauvre, qu'est ce que t'es allé faire dans cette galère.."

Après réflexion, Luther décida qu'il préférait Ryugi. Il n'avait pas l'air moins compétent que l'autre, très loin de là. De plus, l'année dernière, les cours étaient assez.. ardus. Plutôt axés sur la pratique, généralement offensive.
Oui, Luther attendait beaucoup de cette année, vraiment beaucoup..
Ce qui le fit penser à beaucoup d'autres choses qu'il attendait de cette année. Ne pas subir encore le Jeu, même si cela était quasiment impossible, se faire des 'vrais' amis, trouver l'âme sœur.. Tout cela torturait le pauvre jeune homme. Depuis quatre ans qu'il était là, à Amarth, il ne passait jamais beaucoup de temps avec des personnes en particulier, ne se confiait pas, n'avait finalement pas de 'vrais' amis..
Quand à l'amour.. ah qu'il donnerait cher pour avoir quelqu'un à protéger au péril de sa vie, seul contre tous ! Presque toutes les personnes qu'il avait eu autour de lui s'était à un moment mises en couple, sauf lui. Et pourtant ! Luther se sentait fait pour aimer, fait pour protéger ! Fait pour être aux petits soins d'une fille qu'il aimerait et qui l'aimerait.. Si ce pouvait être simple !

Il continua donc sa rêverie tourmentée, prêtant malheureusement de moins en moins attention au cours, attendant que tout le monde ait trouvé son élément..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   Lun 8 Juin - 7:39

C'est bien, les élèves commençaient peu à peu à jouer avec les éléments, comme des nouveaux-nés apprenant à essayer de marcher : on se ramasse, on se rel-ève, et on y arrive peu à peu, bien que ce ne soit pas encore très stable, jusqu'à finir par attraper le coup de main. Ce qui était bien, c'est que comme la marche, chacun pouvait utiliser un peu sa propre technique. Si certains avaient besoin de s'appuyer sur quelque chose, d'autres bougeaient les bras pour ne pas perdre l'équilibre, et d'autres n'avaient besoin que de concentration. Bah là, c'était pareil. Il fallait croire que chacun pouvait réussir à faire quelque chose de bien assez facilement, et il n'y avait pas vraiment de réelle méthode à enseigner, chacun pouvant développer la sienne. C'est juste des bribes que Ryugi était en train d'enseigner, la méthode qui avait marché pour lui même. Mais à force de jouer, l'heure passait. C'est pourquoi il fallait abréger ce cours. Et commencer à enchainer sur le suivant, l'un des plus basiques aussi : le contrôle, le déplacement des éléments.

"Bien, je vois que vous commencez à entrer en contact avec vos éléments respectifs. Je vais vous donner un dernier conseil avant la fin du cours : Tout n'est qu'une question de volonté. Si vous voulez le faire, vous pouvez le faire. Mais si au début, il suffit juste de le vouloir, plus le temps passera, et plus vous devrez faire usage de pensée, de volonté, et de concentration. Entrainez vous jusqu'au prochain cours. En attendant, la cloche sonnera dans cinq minutes, vous pouvez partir. Luther, aides moi à ranger la salle. Non, restes à ta place, et utilises le déplacement de l'air pour pouvoir soulever les objets."

Ce que demandait Ryugi était en soi un exercice assez difficile pour un second cycle, mais pour un troisième, ce ne devrait pas être si compliqué : entourer l'objet à déplacer d'air, concentrer suffisamment l'air autour pour attraper cet objet sans pour autant l'écraser, puis soulever l'air ainsi condensé pour soulever en même temps l'objet. Ce qui était difficile, c'est que l'on n'avait aucune maîtrise sur l'objet en lui même, juste sur l'air aux alentours, et la moindre seconde de relâchement pouvait le faire tomber. Cependant, c'était un bon moyen pour tester le niveau du seul troisième cycle de son groupe. Mais pourquoi ranger, parce qu'il n'était pas le seul à utiliser cette salle. Et qu'on le gronderait surement si un autre professeur voyait le bazar que Ryugi avait engendré... C'est pourquoi lui même, un peu comme un marionettiste, commençait à bouger ses dix doigts un peu dans tous les sens, et une bonne partie des objets retrouvèrent leur place, tout comme les chaises et les tables, afin de ressembler de plus en plus à une salle de classe normale et joliment décorée et non à une place brocantique. Cependant, il restait un coin qui lui était toujours en désordre, et c'était ce coin là justement que Ryugi avait laissé à son élève pour qu'il le range... Et c'est à cet instant que la cloche sonna. Fin du cours.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Let the show begin! [Cours pour VERTO, groupe 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amarth, votre destinée :: Corbeille :: Corbeille-