AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ryugi Silver, prof' Verto ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Ryugi Silver, prof' Verto ^^   Mar 10 Mar - 9:02

Kyaaaaaah, des intégrations! Et moi qui ai pas fait mes dérivées... Oups pardon.

Votre personnage :
Nom : Silver
Prénom : Ryugi
Âge : 21 ans
Fonction : Prof' à Verto
Race : Elfe sylvain (en gros, qui a pas rapetissé à cause du froid)
Monde d’où vous venez :
Espéranto. Un monde bien étrange, où vivent en masse des elfes, en harmonie avec des vampires. Et seulement des elfes et des vampires. Les elfes le jour, les vampires la nuit, personne ne déroge à cette règle. Ce qui fait que tout le monde est content, et qu'aucune guerre ne se fait.

Description morale :
Tout comme les elfes d'Espéranto, Ryugi a la même mentalité que tout le monde. Oui, on appelle ça le formatage, le communisme, mais bon, dans un monde sans conflit, si tout le monde pense pareil, pas d'extrémisme, pas d'idées de renversement ou de révolution. Résultat, c'est un elfe tout ce qu'il y a de plus normal : Une personne sage, calme, réfléchie, qui adore méditer. La méditation, le calme, le silence, il n'y a rien de mieux que de s'isoler dans un coin, de fermer les yeux et de se libérer de toutes ses pensées pour se requinquer et redevenir un elfe neuf. Sinon, c'est le genre de force tranquille qui ne peut faire de mal à une mouche (trop petit et trop libre dans une perspective tridimensionnelle pour pouvoir l'abattre sans causer de dégâts de masse), mais quand quelqu'un l'embête royalement, là, vaut mieux se barrer.

Il faut quand même être très fort pour réussir à le pousser à bout, et dans cet état second, Ryugi oublie son formatage, son subconscient, son mode de vie et de pensée, et absorbe en lui toutes les pensées négatives qui ont été refoulées jusque là par lui même. Et j'peux vous assurer que quand il se lâche, quand sa bride ne marche plus, toutes les pensées destructrices montent en lui, mais aussi toutes les conneries auxquelles il a pensé mais ne s'en est pas souvenu parce que son subconscient l'avait écarté avant qu'il ne s'en rende compte. Et dans cet état là, une seule chose peut l'arrêter... Sauf que personne pour l'instant ne sait ce que c'est. C'est un état second que tous les elfes d'Espéranto ont subi un jour ou l'autre, et les mesures pour limiter les dégats sur cette planète sont bien mis en place pour gérer les crises très facilement. Sauf que deux détails changent : D'une, il n'est plus sur Espéranto, et de deux, personne n'a jamais connu d'elfe aussi puissant que lui sur cette planète...


Description physique :
Tout pas comme les elfes d'Espéranto, Ryugi fait très peu attention à son apparence pour ne pas qu'on le compare au héros des anciens temps. Cheveux en bataille, air pas réveillé, tenue assez négligée, tant qu'à l'intérieur, il va bien, tout va bien. Cet homme a les cheveux noirs, d'un noir de jais, des cheveux mi-longs qui cachent ses grandes oreilles. Mais le point qu'on voit tout de suite est qu'il a perdu un oeil lors d'une de ces "crises" de déformatage, et résultat, il n'avait plus qu'un oeil, donc, pour couvrir cette vilaine cicatrice, il porte un bandeau sur son orbite vide. Sinon, notre jeune elfe porte un manteau bleu et noir, avec dedans une armure. Et dans le même temps, Ryugi porte à sa ceinture six épées. L'art de manier six épées à la fois... Mais c'est vraiment rare qu'il se serve vraiment de ses armes. Elles sont juste là par souvenir de sa vie antérieure à la Déchirure, car c'était le costume traditionnel de la région d'Espéranto dans lequel il vivait. Et ces lames bien affutées sont très efficaces pour tailler le bois.

Biographie : Plus bas ^^' "La longueur de votre message dépasse la limite autorisée."

Collège : Verto
Niveau de perversion jusqu'au quel vous pouvez aller : entre Niveau 0 et 1. J'ai toujours du mal à dépasser le "mignon petit calin".
Autre : Accepté par deux éléments, l'air en priorité, et la terre en second ^^

Vous

Pseudo/Surnom/Prénom : Ryugi (Mais bon, imoto-chan aime bien m'appeler Angelo)
Comment êtes-vous arrivés ici : Par Imoto-chan n_n

Ce que vous aimez : Euh... Les pâtes, déconner, Imoto-chan, déconner, pokémon, déconner, un bon verre de lait, déconner, Magic the gathering, déconner, les maths, un peu tout en fait, tant qu'on peut déconner avec. Y compris toi, lecteur de ma fiche =D

Ce que vous détestez : Euh... Rien. Ah si, les légumes, les gens trop sérieux, le SMS et les pervers. Bah quoi, suis un jeune garçon innocent qui veut pas être perverti (on peut alors se demander ce que je fous là...)

Devise :

Laissez le vent guider vos gestes, et un jour, vous guiderez les gestes du vent.

Petit message (à n'importe qui) : Un zour ze serai, Maître pokémon!


Dernière édition par Ryugi Silver le Mar 10 Mar - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ryugi Silver, prof' Verto ^^   Mar 10 Mar - 9:02

Biographie :

On raconta sur lui mille légendes. C'était un héros, qui sut voir ce que personne ne pouvait, qui pouvait entendre ce que personne n'entendait, qui maîtrisait le ciel et les arbres, fondant une nouvelle cité dans ces terres dévastées, achevant ainsi la septième guerre du monde d'Espéranto. Un héros, symbolisé par un dragon bleu, qui pouvait fendre le ciel, calmer la terre et soulever des montagnes.

Il y a plus de mille ans, une guerre terrible confrontait les vampires et les elfes. Un elfe et une vampire s'aimaient comme deux adolescents, mais quand un soir, ou plutôt une nuit, l'elfe disparut, tout de suite, on soupçonna les vampires de l'avoir enlevé. De même, quand en pleine journée, on ne trouva plus de traces de cette vampire, les elfes furent soupçonnés de l'avoir kidnappée. Mais, à la frontière du jour et de la nuit, à la frontière des territoires elfiques et vampiriques, ces deux là s'aimaient et s'embrassaient, devant les peuples elfes et vampires qui allaient tous deux attaquer. Les deux camps, l'un en face de l'autre, et au milieu, ces deux personnes qui s'embrassaient. Le malentendu allait être dissipé... Sauf que manque de bol, les elfes croyaient que cette vampire était en train de sucer le sang de ce pauvre elfe alors que ce n'était qu'un simple baiser dans le cou. Donc, une flèche fusa, transperçant la pauvre vampire en plein cœur. Ce qui provoqua une réaction du côté vampire qui attaqua, du côté elfe qui répliqua, et c'est comme ça que cette stupide guerre avait commencé. Dans les livres d'histoire, les deux versions étaient très différentes de la vérité, mais cette guerre ne faisait que commencer.

Sauf que, l'elfe à cause de qui tout cela avait commencé entra dans une rage folle, s'isolant du monde elfe qui l'avait privé de sa dulcinée et du monde vampire parce que c'était un elfe en temps de guerre, commençait à tout dévaster dans son coin dans les montagnes, se défoulant sur des rochers, jusqu'à s'apercevoir d'un étrange phénomène, découvrir une distorsion spatio-temporelle, créer la première déchirure de ce monde là. Un monde mystique et spécial, assez vide parce que personne n'avait fait encore de bâtiments ou autre, mais où l'espace et le temps semblaient se distordre à l'infini, créant moulte choses et défiant les imaginations les plus grandes. Un monde où régnait une certaine magie ambiante, où notre elfe avait appris à manier cette magie en autodidacte, sans l'aide de personne, et put maîtriser deux éléments. L'air et la terre. Et lorsqu'il sortit de ce monde, en pleine possession de nouveaux pouvoirs, le temps avait passé, il était devenu un homme. Qui reprit sa place originelle, au milieu de ces deux mondes, entre les elfes et les vampires, soulevant la terre et déchirant le ciel pour séparer les deux camps tant qu'ils ne comprennent pas qu'il est possible de s'aimer entre elfe et Vampire au lieu de se faire la guerre. Donnant un message de paix et d'amour, et qu'il était la preuve vivante que elfes et vampires étaient capable de s'aimer. Que le sacrifice de sa dulcinée ne soit pas vain. Édictant quelques règles simples, qui arrangèrent tout le monde. On parla de lui chez les elfes comme celui qui emprisonna les vampires dans la nuit, comme le seul elfe étant suffisamment puissant pour arrêter tous les vampires, et on parla de lui chez les vampires comme le seul elfe qui était doué de raison, qui était suffisamment puissant pour emprisonner les elfes dans le jour et qui avait apporté la paix aux deux peuples. Il voulait porter un message d'amour. Mais la seule qu'il ait jamais aimé était déjà morte, donc, plus rien ne le retenait vraiment dans ce monde... Et sa seule œuvre avant de mourir fut d'utiliser tous ses pouvoirs pour recréer une forêt pour son peuple.

Sauf que son message fut mal perçu. Au lieu d'un message d'amour entre elfe et vampire, ce fut un simple message de séparation, et on commença à édicter des lois pour le formatage des jeunes, pour que chaque elfe ne dérange pas les autres vampires pour éviter une nouvelle guerre. Ainsi, ce n'était plus de la haine que les deux peuples ressentaient l'un envers l'autre, mais une simple indifférence. Et notre héros était donc mort en vain, sans laisser de réelle trace, mis à part quelques lignes dans les livres d'histoire. Mais ce qu'on ne savait pas... C'était qu'il avait une fille. Née avant que cette guerre ne commence, et dont il avait laissé sa compagne s'en occuper. Il avait cru que sa fille était morte dans cette guerre. Sauf que sa dulcinée, sentant sa fin proche, avait abandonné cet enfant près des camps elfes, et cette hybride mi elfe mi vampire a été élevée selon les traditions elfiques comme une elfe normale, et personne n'avait su qu'elle possédait du sang vampire en elle.

Voilà la vérité sur l'histoire de la septième guerre d'Espéranto. Désormais, mille années plus tard, le formatage était bien mis en place. Les enfants étaient éduqués et contrôlés pour ne pas avoir de pensées négatives. Sauf que, le sang vampirique que la fille du héros avait s'était répandu dans toute la communauté elfe au fil du temps et des descendances, ce qui fit que toute personne avait un peu de sang vampire en elle, très peu mais il restait toujours une infime quantité. Et comme le sceau prévu a été prévu pour un elfe, le sang elfique s'épurait, tandis que le sang vampirique concentrait toutes les mauvaises pensées écartées. Mais ça, personne ne le savait. Alors, à un certain âge, quand les émotions deviennent trop fortes ou quand trop de pensées sont accumulées, le sceau psychologique elfique posé ne suffit plus, et le peu de sang vampire prend le contrôle, relâchant toutes les choses accumulées. Une crise dont on avait eu du mal à arrêter au début, mais étant un phénomène de masse, on considéra cela comme normal, appelé crise d'adolescence. Un état second où la personne en crise devient un monstre de sang, de connerie et de sadisme pur selon le nombre et la nature des pensées écartées. Et on avait pris des mesures pour ce genre de crises.

Bon, maintenant que l'histoire de la planète était plantée, revenons à notre Ryugi. Qui pour l'instant avait 15 ans. A 15 ans, c'était un âge que les gens redoutaient : Capables de faire une crise à n'importe quel instant, il pourrait y avoir des blessés et un désastre s'il n'était pas contrôlé. Mais ce qui étonnait tout le monde, c'était que Ryugi ressemblait comme deux gouttes d'eau au héros décrit dans les textes anciens, aux gravures et images qu'on a pu faire de ce héros, surtout quand on l'obligea par jeu à porter une réplique du costume ancien du héros. Et donc, même si la ressemblance était frappante, ce qu'on craignait était qu'il fasse une crise... mais qu'il ait en lui les pouvoirs du héros. Car dans ce cas là, il deviendrait incontrôlable, une véritable menace pour tous, risquant de détruire cette planète. Mais bon, ce ne sont que des soupçons, rien ne prouve que même s'il ressemble au héros de la destinée, il aurait ses pouvoirs immenses. Et puis, dans l'ancien temps, tous les miracles sont toujours exagérés, donc, peut être que le héros n'avait pas vraiment autant de pouvoir que décrits.

Et c'était de cela que souffrait Ryugi. Tout le monde voyait qu'il ressemblait à ce héros, et après tout, c'est un de ses descendants directs sans le savoir, mais bon, résultat, tout le monde le narguait un peu. Héros, mais incapable de faire telle petite tâche, héros mais incapable de se battre, ça se dit héros mais ça s'énerve pour un rien... Mais jamais Ryugi ne s'était considéré comme ce héros auquel tout le monde semble vouloir le rattacher, et ça ça l'énervait, qu'on le prenne pour ce héros et non pas pour lui même. La preuve, seuls ses parents connaissaient son prénom. Enfin, seuls ses parents et une amie, que Ryugi aimait beaucoup, la seule qui ne le calomniait pas à ce sujet, et avec qui il s'entendait bien. Mais c'était la seule, les autres étaient impitoyables. Cible de railleries et de taquineries en tout genre (héros, mais même pas capable d'éviter ça...), Ryugi n'allait pas tarder à craquer malgré le sceau qui commençait à se fragiliser. Les pensées étaient de plus en plus difficile à écarter. Mais au moment où il allait exploser, au moment où il sentait cette rage destructrice monter en lui, Ryugi provoqua la Déchirure. Transporté dans un monde étrange, où les forêts semblaient sans fin et enneigées, où une certaine magie semblait opérer. Dans un monde où il était enfin seul, sans elfe pour l'embêter, sans personne qui ne le connaisse, dans une forêt gorgée de magie. Oui, Ryugi n'avait pas remarqué qu'il y avait un domaine pas loin avec une université de magie. Mais il restait seul, dans cette forêt, à se calmer, à apprendre à se calmer. Avant de connaître chaque région de son corps, en se représentant l'ensemble des parties de son corps où son sang était conduit. Voir ce qui ne pouvait être vu, ou plutôt sentir ce que personne d'autre ne pouvait sentir. Et c'était avec l'ensemble de ses organes, avec chacune de ses humeurs, que Ryugi parvint à maîtriser bon an mal an deux éléments. Tout seul, sans jamais savoir qu'il y avait cette université pile à côté.

Fort de ce nouveau savoir, Ryugi pensait qu'il était temps de rentrer chez lui. Il avait appris à se calmer, à ne pas se soucier de tous ceux qui l'appelaient héros, à ne plus entendre ces railleries. Il était enfin calme, et tout allait bien aller dans le meilleur des mondes... mais quelque chose, que Ryugi n'avait pas prévu, se produisit. Une maladie se propagea dans toute la communauté, et bien qu'il ne fut pas touché, ses parents par contre le furent. Sauf que n'ayant aucune connaissance en soins, Ryugi devait rester impuissant devant cet état de fait, et leur mort provoqua à Ryugi une tristesse immense, bien plus grande que tout ce qu'il avait connu, et suffisante donc pour faire sauter ce sceau, ce formatage. Résultat, une crise d'adolescence! Mais contrairement aux autres crises, il y avait quelque chose en Ryugi de plus que chez les autres : des pouvoirs. Ayant perdu le sens de la raison et du contrôle, ce n'était plus lui qui était maître de soi, mais bien l'élément qu'il avait réussi à maîtriser le mieux qui se retourne contre les autres. Cela fit des dégats et des ravages considérables, aussi inarrêtable qu'un volcan entré en éruption ou qu'un raz de marée. Un véritable carnage qui en tua bien des dizaines, non, des centaines d'elfes (et de vampires parce qu'ils ont eu le malheur de venir la nuit près d'ici), un véritable carnage malgré les précautions pour éviter que cela n'arrive, mais Ryugi n'était malheureusement pas comme les autres. Elfes et vampires eurent beau s'allier contre Ryugi, rien ne semblait capable de l'arrêter, de faire couler ce bain de sang, de nombreuses victimes sur son chemin furent encore à déplorer.

Et c'est là que, défiant toute imagination, se dressa contre lui la seule personne qui l'avait comprise. La seule personne qui ne le critiquait pas. La seule personne que Ryugi aimait pour l'instant. Sa seule amie. Et là, il y avait deux personnes en lui, son élément qui s'en foutait royalement et qui, porté par ces pulsions meurtrières, voulait l'éradiquer, et lui même, qui était prêt à tout accepter sauf que cette demoiselle ne soit blessée. Un grand combat intérieur se fit, avant que Ryugi ne lance un sort élémentaire sur elle. Et c'est à ce moment là que Ryugi reprit conscience de lui même, et s'interposa entre elle et son propre sort. Qui était quand même vachement puissant. Résultat, elle n'eut rien, mais Ryugi par contre eut un œil en moins. Il avait conscience de tout le mal qu'il avait fait, conscience qu'il tenait beaucoup à elle, et que c'était la raison pour laquelle il devait partir. S'il lui arrivait quelque chose, c'était sur que Ryugi retomberait dans cet état, c'est pourquoi il devait aller loin, très loin d'elle, pour ne pas savoir s'il lui arrive quelque chose, et essayer de l'oublier. Pour le plus grand bien. Et rien de mieux pour s'éloigner que de changer de dimension, que de retourner là où seul, il avait appris ce qu'il savait désormais, dans ce monde étrange et cette forêt sans fin. Ben perdu, Ryugi fut surpris de tomber devant l'université cette fois. Trop vieux pour être élève, Ryugi pensait que, ayant quand même une grande maîtrise de ses éléments, il pourrait postuler à un emploi de professeur de magie élémentaire... Professeur à Verto, quoi.


Dernière édition par Ryugi Silver le Mar 10 Mar - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Silvia Fielding

avatar

Féminin Nombre de messages : 1221
Société d'Etudes : /
Collège : Verto.
Cycle : Quatrième cycle.
Fiche de Présentation : Marche ou crève.
Ses RP : - Un seuil ? avec Société de Verto
- Ca roule ma poule ! avec Jane Grey et Alice
- Be in cage avec Jane Grey et Morwen Aïla

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/60  (0/60)

MessageSujet: Re: Ryugi Silver, prof' Verto ^^   Mar 10 Mar - 18:27

Mickeeeey ! Mon cher Nii-chan I love you ! Bienvenuuue
J'te valide. Je fais pas les p'tites commodités mais tu peux RP (j'dois partir). Un admin passera sûrement faire tout cela ! =D (Donc si vous ne voulez pas lire, ayez confiance en moi, sa fiche est bonne).

_________________
Silvia Fielding
Alias Princesse Sissi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/fiches-de-presentation-f7/siley-j-m
Ren Heïshé

avatar

Masculin Nombre de messages : 787
Collège : Vita

MessageSujet: Re: Ryugi Silver, prof' Verto ^^   Mer 11 Mar - 6:17

Yaaaaaaa!!! Princesse, c'est quoi tous ces gens qui font tous une fiche de 3km de long alors que moi j'ai bien galéré rien que pour celle d'Hikaru!! °O° (D'ailleurs c'est la première fois que Mary-jolie me faisait un compliment pour mon travail ... >.>" )

Bref je te mets dans le groupe prof! On véra plus tard pour le rang, parce que je vais être en retard à mes cours sinon >.>"

_________________
.

Image de reenheart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvia Fielding

avatar

Féminin Nombre de messages : 1221
Société d'Etudes : /
Collège : Verto.
Cycle : Quatrième cycle.
Fiche de Présentation : Marche ou crève.
Ses RP : - Un seuil ? avec Société de Verto
- Ca roule ma poule ! avec Jane Grey et Alice
- Be in cage avec Jane Grey et Morwen Aïla

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/60  (0/60)

MessageSujet: Re: Ryugi Silver, prof' Verto ^^   Mer 11 Mar - 13:54

Donc finalement, je m'occupe de cela ^^

_________________
Silvia Fielding
Alias Princesse Sissi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/fiches-de-presentation-f7/siley-j-m
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ryugi Silver, prof' Verto ^^   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ryugi Silver, prof' Verto ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [NIE] Silver Chute Spider
» Vente de Quick "silver" !
» Mon premier salaire de prof!!!!!!
» [EDH] Karn, Silver Golem
» Présentation Prof
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amarth, votre destinée :: Corbeille :: Corbeille-