Partagez | 
 

 Verto (2/5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Directeur
D. is your boss.
avatar

Nombre de messages : 58

MessageSujet: Verto (2/5)   Dim 5 Juin - 12:22

Verto
Tout comme il y a quatre éléments, il y a quatre humeurs dans le corps : eau, terre, air et feu. Pour que l’on soit en bonne santé, il faut qu’elles soient équilibrées : voici votre théorie. Mais vous, vous avez quelque chose en plus, car vous utilisez ces quatre humeurs. Comme dit plus tôt les quatre humeurs sont reliées aux quatre éléments, en faisant réagir l’une de vos humeurs vous faites réagir l’élément équivalent. Bien sûr, ce n’est pas aussi simple que cela en a l’air, mais l’idée est là.
Pendant un instant, vous vous savez maître d'un pantin ensorcelé, prêt à se retourner contre vous au moindre faux pas.
Vous utiliserez les éléments en les mettant sous votre contrôle. C’est un défi entre votre humeur et le pouvoir de l’élément : voilà pourquoi il est impossible de prendre le contrôle d’un élément trop fort. D’ailleurs, si vous prenez le contrôle d’un élément à la limite de votre force et qu’il vous échappe à un moment… Attendez-vous à en payer les conséquences. Ils n'acceptent d’être dirigés que par les plus forts, sinon, ils se disent que c’est à eux de vous diriger.
Et, croyez-moi, ce n’est pas agréable d’être contrôlé par un élément.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Directeur
D. is your boss.
avatar

Nombre de messages : 58

MessageSujet: Re: Verto (2/5)   Dim 5 Juin - 12:30




Morobashi - XXXHolic
Nom : Eden
Prénom : Gaby
Âge d'arrivée à Amarth : 12ans
Âge actuel : 35ans
Cycle : Premier Cycle
Race : Semi-Ange
Monde : Ibakia
College : Verto

"… Pour aller manger de la glace !"
Gaby et Lucy, deux jumelles semi-anges, à Amarth depuis plusieurs décennies, au premier cycle depuis des décennies. Gaby, c'est la bavarde, celle aux courts cheveux roses, la plus petite. Quelqu'un de joyeux, de naïf et d'impulsif. Quelqu'un qui aime la vie. Quelqu'un qui, mine de rien, à 35 ans.
Les semi-anges, dans son monde, sont des monstres. Parqués dans des orphelinats jusqu'à leur mort, tout le monde veut les oublier. Des ailes qui ne peuvent voler, des pouvoirs presques innexistants, un corps stérile et une malédiction. Laquelle ? La mort après cinquante ans de vie, suite à des douleurs insoutenables durant trois longues journées, attend chaque semi-ange après une vie de jeunesse avec un corps presque invincible. L'horreur pour ces jumelles, éprises de liberté. Comment imaginez que l'envie de briser leurs chaînes les ferait atterir à Amarth ?

Oui, pourquoi Amarth ? Pour Gaby, pas grand chose ne change. Un lieu fermé, des gentils et des moins gentils, la mort qui la guette toujours et la discrimination. Mais ça, elle le vit parfaitement bien. Ce qu'elle vit mal, c'est le Jeu. Fondamentalement gentille et généreuse, elle sort de ces séances apeurée et stressée. Elle oscille encore l'obéissance et la révolte mais elle finit toujours par essayer de tout oublier et de voir le Jeu comme un mauvais moment à passer. Avant de revenir à la joie.

Gaby aime la vie et les autres. Elle est généreuse, gentille, douce, bavarde, drôle et innocente. Elle est très facilement impressionnable et influençable. Elle sait ses fragilités mais ne peut s'empêcher de donner sa confiance et de prêter beaucoup (trop) attention aux avis des autres. Mais au fond, qu'importe ? L'important est de voir ceux qu'elle aime sourire.
Ceux qu'elle aime et personne d'autre. Lucy Eden, en somme. Ils sont les personnes souveraines de son corps. Pour eux, elle ferait tout, le pire comme le meilleur. Et le rôle de Lucy est de dissimuler aux autres cet aspect de sa soeur. Tandis que Gaby, elle, essaie de faire oublier le silence vexant de sa jumelle. Dépendantes mais pas collées l'une à l'autre, les deux femmes savent pourtant toujours où est l'autre et ce qu'elle fait. Et elles savent tout l'une de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Directeur
D. is your boss.
avatar

Nombre de messages : 58

MessageSujet: Re: Verto (2/5)   Dim 5 Juin - 12:33




Alice - Pandora Hearts
Nom : Barrows
Prénom : Jakarta
Âge d'arrivée à Amarth : 15ans
Âge actuel : 15ans
Cycle : Second.
Race : Humaine
Monde : Terre – XIXe siècle.
College : Verto

"Bon sang ! Qui a dessiné sur le mur ?"
Jakarta Barrows n'est encore qu'une enfant. Son but est de rire, s'amuser et découvrir le monde. Alors elle fait des farces, adolescente marginale et autonome, solitaire mais sociable, avec un nom si étrange.
A la surprise de beaucoup, Jakarta est née à Jakarta... Sur Terre, en 1843. Sa mère, éperduement aimée par son mari, mouru quelques heures après sa naissance, à cause de la qualité peu fiable des soins et sa santé fragile. Son père, explorateur anglais, laissa le choix du prénom aux autochtones, tandis qu'il pleurait sa femme. Ceux-ci prirent celui de leur ville. Ainsi, depuis sa naissance, elle vagabonde sur les routes, découvre le monde avec son père, sa seule famille. C'est pour cela que son arrivée à Amarth ne représente pour elle qu'une nouvelle contrée à explorer. Comment est-elle arrivée ici ? En escaladant un arbre. Arrivée à sa cîme, le monde s'est inversé et elle est tombée dans le ciel, tout simplement.

Jakarta est curieuse du Jeu comme elle est curieuse de tout. Que découvrira-t-elle en y participant ? Elle est remplie de beaucoup de motivation et est dotée d'une grande imagination... Mais n'est absolument pas organisée et reste une enfant, une adolescente qui ne s'est pas vue grandir. Pourtant, il serait bien possible que son autonomie et sa marginalité deviennent sa principale force, non ?

Dès son arrivée, Jakarta se lia d'amitié avec Duncan Leigh et Jesse Dunkins, contruisant le trio le plus puéril de l'université... Bien qu'ils soient parfois retenus par les conseils de Jesse, et encore. Multipliant les farces, ils remplissent les couloirs de bruits. Mais que se passera-t-il lorsqu'ils tomberont tous les trois amoureux de la même personne ? Lorsqu'ils découvriront tous trois Laeticia Day, son sourire, sa maladresse et sa force. Ils eurent tous trois le coup de foudre pour cette Argyrapide.
Ils devinrent rivaux, mais restèrent amis. Aucun coup bas, aucune compétition, ils tiennent trop à leur amitié pour cela. Mais la jeune fille commence doucement à jalouser Duncan et sa facilité à lui parler. Et Jesse avec sa beauté froide. Mais aussi Wolfgang Klein, un collègue bien trop proche à son goût. Car elle reste une adolescente puérile trop franche, trop indiscrète, trop instinctive. Une jeune fille amoureuse d'une femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Directeur
D. is your boss.
avatar

Nombre de messages : 58

MessageSujet: Re: Verto (2/5)   Dim 5 Juin - 12:37




Hitagi Senjōgahara - Bakemonogatari
Pris.

Nom : Fielding
Prénom : Silvia
Âge d'arrivée à Amarth : 14ans
Âge actuel : 16ans
Cycle : Quatrième
Race : Humaine
Monde : Terre XXIe s.
College : Verto

"Plus lourde que Silvia ? Tu crèves."
Il ne faut pas se fier aux apparences, et Silvia en est la preuve humaine. Sur son fauteuil roulant, l'handicapée pourrait inspirer la pitié si elle ne possédait pas le pire des caractères. Obnubilée par la compétition et la réussite, elle est un bourreau de travail qui va toujours se donner à fond, dans tout et pour tout. Elle est cette fille exaspérante qui te conseille de travailler la magie 3h par jour pour arriver à un niveau acceptable. Elle est ta colocataire qui te confisque ta bouteille d'alcool après un sermon de quinze minutes. Elle est cette première de la classe que tu ne peux pas haïr car elle travaille cinq fois plus que les autres pour le même résultat. Elle est ce caractère de cochon qui méprise tous ceux qui n'ont pas d'ambition, de passion ou qui ne font pas d'efforts. Elle est aussi cette fille qui, durant ses heures de détentes, rit fort, se lance à fond dans ses délires mais reste tellement impliquée que ça en devient lourd.
Si elle fait autant d'effort, c'est qu'elle a toujours voulu se démarquer des et qu'elle n'en avait pas forcément tous les moyens. Avec six grands frères charismatiques et turbulents, il faut le vouloir pour s'imposer... et pour avoir beaucoup d'argent quand on a des parents fonctionnaires qui doivent subvenir aux besoins de tous. Même si sa famille était très agréable, ses frères restaient des irresponsables et ses parents des innocents, alors elle n'a pu compter que sur elle-même en se donnant comme objectif d'être la meilleure. Jusqu'à ses treize ans, où une chute de cheval lui retira ses deux jambes.

Le Jeu est un peu sa raison de vivre à présent. Silvia a un besoin compulsif de prouver qu'elle est forte, et le Jeu du Cirque est le meilleur des systèmes pour elle. Elle fait partie des très rares personnes qui attendant les convocations avec impatience et qui prennent plaisir à se dépasser, quitte à faire flamber ses camarades. Après tout, ce n'est qu'une illusion. Tout cela n'est qu'une illusion qui lui fournit l'aboutissement suprême : les Argyraspides. C'est son nouveau rêve, après avoir rêvé être avocate sur Terre.

Silvia est une peste aux yeux de beaucoup de gens. Elle est un héros pour d'autres. Une fille sympa mais un peu folle pour quelques autres. Avec quelques extrêmes... Comme Prune Adams, la chef des Sans-Cycles. Venant d'une justicière, il était évident qu'elle allait s'opposer à la « reine des démons ». C'est simple, les deux filles ne peuvent pas se voir en peinture et dès qu'elles se croisent, il y a forcément un conflit, parfois vraiment dangereux. Il est demandé à chaque élève de prévenir l'Argyraspide le plus proche dès qu'elles se retrouvent dans la même pièce, tellement leurs conflits sont devenus célèbres. Et l'un de leur sujet de dispute favori, c'est Brieu du Pontel. D'un côté, Prune veut conserver son disciple servile. De l'autre, Silvia veut sauver cette âme sensible et perdue du joug de la tyran. D'où des excursions périlleuses dans leur Planque pour venir le raisonner.
Sinon, elle est plutôt amie avec Antinéa Kostas, cette fille passionnée et investie l'intéresse, surtout pour sa détermination à trouver la Cicogne, que Silvia admire. Alors elle fait tout pour l'aider dans sa quête, et en profite pour jouer les justicières en la sauvant de ceux qui ont a souffrir des ragots lancés par son amie.
Ah, et puis il y a les idoles de Silvia. Les gens qu'elle a juré d'atteindre ou de dépasser : les Argyraspides. Elle les a cristallisé et les vénère tels des dieux. Surtout Wolfgang Klein. Au contraire, elle haïrait presque les sixièmes cycles, qu'elle jalouse comme personne d'autre. En fait, elle a toujours un jugement plus sévère sur tous ceux avec un plus haut Cycle qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Directeur
D. is your boss.
avatar

Nombre de messages : 58

MessageSujet: Re: Verto (2/5)   Dim 5 Juin - 12:39




Image de Dahlia
Pris

Nom : Adams
Prénom : Prune Léonie
Âge d'arrivée à Amarth : 15 ans
Âge actuel : 16 ans
Cycle : Sans-Cycle (Leader de ces derniers)
Péché : Gourmandise
Race : Humaine
Monde : Terre
College : Verto

"Laisse-moi trancher ta peau.
Dis-moi, tu as peur ?"
Prune, elle vous fait peur. C’est simple comme bonjour. Le simple fait qu’elle soit passée à côté de vous dans un couloir vous fait frissonner de la tête aux pieds. Elle est cette fille splendide qui erre dans Amarth, vous effrayant avec son rire hystérique et ses mallettes soigneusement rangées sous son lit, mais dont tout le monde connait l’existence. Ce qu’elles contiennent ? Des couteaux, des lames, des poignards. Une psychopathe ? Oui, en effet. C’est une pathologie rare qu’elle possède, lui empêchant de ressentir l’humiliation, la culpabilité, la honte, l’affection, la repentance et la tristesse.
Elle est la fille biologique d’une prostituée, que Juan, richissime espagnol, avait payée pour une nuit. Ce qu’il ne pouvait imaginer, c’est qu’il la mit enceinte et qu’elle déposa l’enfant devant sa porte, dès qu’elle eut accouché. Il éleva la petite fille, ne révélant jamais les conditions de sa naissance à sa femme. Cette stupide anglaise la pensa adoptée, et lui porta un amour inconditionnel qui consistait à dépenser toute son immense fortune pour elle. Prune lui rendit en lui faisant les quatre cents coups, la rendant folle, hystérique. Le clou fut qu’elle tua son petit frère en le poussant du haut du toit. La Déchirure eut lieu lorsqu’elle découvrit une lettre que sa mère biologique avait laissée à sa naissance.

L’accès du Jeu est interdit à Prune depuis qu’elle est devenue Sans-Cycle après avoir torturé une étudiante en public. Peu lui importe, et cela l’arrange même. Elle ne croit pas une seconde en une quelconque magie qui ferait fonctionner tout cela. Non, elle est persuadée qu’une machine plonge les élèves d’Amarth dans un état semi-comateux, provoquant ainsi les hallucinations.

Prune n’a pas d’amis, et sûrement n’en aura-t-elle jamais. Cela la laisse complètement indifférente puisqu’elle ne peut ressentir de l’affection. Disons qu’elle s’entend plutôt bien avec les autres Sans-Cycles, mais elle leur inspire la peur, à eux aussi. Brieu du Pontel est le seul à vraiment oser s’approcher d’elle, on dirait presque qu’il lui voue une quelconque admiration. Alors Prune se sert de sa crédulité pour l’utiliser comme un simple petit pantin. Elle se dit qu’il peut toujours être utile.
Pour le reste, la jeune psychopathe aiguise ses lames sur les élèves, les scalpes, les torture dans la planque des Sans-Cycles. Plus elle peut semer la peur par la violence, plus elle le fait.
Elle éprouve pour Silvia Fielding une haine profonde, ne supportant pas son côté hautain. Elles sont rivales depuis qu’elles se connaissent, et l’air devient électrique quand elles se retrouvent ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Directeur
D. is your boss.
avatar

Nombre de messages : 58

MessageSujet: Re: Verto (2/5)   Dim 5 Juin - 12:41




Image de Kei
Nom : Pan
Prénom : Yuka
Âge d'arrivée à Amarth : 15 ans.
Âge actuel : 31ans.
Cycle : Argyraspide - Bibliothécaire
Race : Humaine
Monde : Terre – XXIe siècle.
College : Verto

"SILENCE ! Ou je vous égorge !"
Ce que Yuka aime, c'est le silence. C'est pourquoi cette célèbre Argyraspide a décidé de s'occuper de la bibliothèque afin de la transformer en un havre de paix. Elle est le cliché vu et revu de la bibliothécaire irascible et obsédée par le calme, avec ses lunettes rivées sur le nez. Mais la clope au bec et la mitraillette en plus. Presque personne ne peut la supporter car bien que calme, elle est violente et vulgaire. En vérité, la bibliothèque est plus devenue un désert qu'un endroit de paix. Les élèves y passent en coup de vent pour emprunter des livres et les lisent autre part, hormis pour les quelques irascibles ou les rebelles butés.t
Yuka est avant tout une passionnée de combat, sous toutes ses formes. Elle collectionne les ceintures de sports de combat et les armes les plus diverses et variées, elle les conserve tels des trésors... qu'elle n'hésite pas à utiliser.. D'origine japonaise, elle a été initiée par son père, possesseur d'un dojo, au plaisir de l'effort. Elle lui porte un énorme respect. Quant à sa mère, elle n'en a qu'un souvenir diffus de femme agréable dans la cuisine, qui l'encourageait... mais ne pratiquait pas. Ce détail était primordial pour sa fille qui ne peut survivre sans son entrainement de deux heures, tous les jours, une le matin et une le soir.

Si elle a tant voulu devenir Argyraspide, c'est à cause de son besoin aigu de tranquillité. Devenir ''Argy'' c'était la liberté, sans le Jeu, sans les cours et sans autorité supérieure quelconque. Si elle a réussi à le devenir, c'est grâce à sa concentration, son instinct presque animal et ses entrainements récurrents et intenses. Naturellement, elle ne fait confiance à personne ou seulement en apparence, et sa recherche absolue de liberté la motivait à obéir de la manière la plus soumise possible à chaque demande absurde des Moires. Et puis, à l'époque, elle ne se contentait pas de 14h par semaine. Le combat était alors omniprésent dans son esprit et dans son corps.

Le reste, elle s'en fout. Ses collègues, elle s'en fout. Les élèves, elle s'en fout. Le directeur, elle s'en fout. Les Sans-Cycles, elle s'en fout. Elle se fout du Jeu et des cours. Lorsqu'elle aide les élèves, c'est quand on lui demande. Tant qu'elle peut s'entraîner, fumer et être au calme... Quelle importance ?
Enfin, il y a bien Raphaël Legoff, cet habitué de la bibliothèque à qui elle parle parfois. Elle a l'étrange impression qu'elle peut lui faire confiance. Et personne n'écoute plus son instinct que Yuka Pan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Verto (2/5)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Verto (2/5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amarth, votre destinée :: Intégration :: Aide :: Les Personnages Prédéfinis-