AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Prune L. Adams

avatar

Nombre de messages : 98

MessageSujet: Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.   Lun 7 Juin - 16:04

Votre personnage :

Nom : Adams
Prénom : Prune Léonie
Âge d'arrivée à Amarth : 15 ans et 8 mois
Âge actuel : 16 ans et 2 mois
Fonction : Etudiante / Chef des Sans-Cycles
Race : Humaine
Monde d’où vous venez : Terre

College : Verto
Cycle : Sans-Cycle - Gourmandise ♥
Niveau de perversion jusqu'au quel vous pouvez aller : 6
Autre : Gourmande au possible. Tout le temps en train de manger des prunes.

Vous

Pseudo/Surnom/Prénom : Jool : D ou Nanoune.
Comment êtes-vous arrivés ici : Eh bien.. Je suis modératrice >< J'avais un ancien personnage : Gabrielle Nivis Christmas, professeur des éléments. Mais.. Voilà. Donc me voici !
Ce que vous aimez : Sissi o/ Eheh. Hmhm. Voilà.
Ce que vous détestez : Les questions trop vastes dans ce genre 8D Et mon avatar actuel x)
Devise : /
Petit message (à n'importe qui) : Maman, je t'aime *o* /sbaf


Description Générale

Juan tourna la clé dans la serrure de la chambre d'hôtel. Une goutte de sueur roula le long de sa nuque. Il jeta un regard inquiet derrière lui. Il fallait que personne ne l'ai vu, que personne ne l'ai suivit. Apparemment, ils étaient seuls. Il poussa la porte et laissa passer la jeune femme qui l'accompagnait. Il referma soigneusement derrière lui. Juan se tourna vers cette incroyablement belle brune. Le plus lentement possible, elle laissa glisser son manteau de fourrure le long de son corps, laissant dévoiler sa peau pâle, puis bientôt une poitrine généreuse serrée dans un petit soutien-gorge. Son intimité n'était couverte que par un string en dentelle. Montée sur ses talons aiguilles, elle se dirigea vers Juan, un sourire flottant sur ses lèvres pulpeuses. Elle passa derrière lui et lui retira sa veste. Il pu sentir son parfum délicat envahir ses narines. La magnifique femme passa sa bouche sur le cou de l'homme, aussi légèrement que possible. D'un seul coup, elle l'attrapa par l'épaule et le retourna de manière à ce qu'il lui fasse face. Elle posa son doigt long et fin sous son menton, afin de le soulever. Puis, avec brutalité, elle le poussa sur le lit qui se trouvait derrière lui. Juan se laissa tomber, et sentit une vague d'excitation monter en lui lorsque la jeune femme se plaça à califourchon sur lui. Tout en l'embrassant avec fougue, elle lui retirait un à un les boutons de sa chemise. Il se laissait complètement guider par elle, par son corps. D'un seul coup, elle s'arrêta net. Elle se décolla légèrement de lui, puis demanda dans un souffle :
« La totale ? »
Il hocha la tête faiblement. La jeune femme explosa de rire, et continua de le déshabiller.
Libre. Oui, c'était une forme de liberté, la soumission, pour lui.
La soumission sexuelle. Un rêve. Une liberté. Une fuite ?
Sûrement une fuite, oui. Que fuyait-il ?
Ses malheurs. Son argent. Sa femme.
Etait-ce la meilleure solution ?
Oui.

Juan Adams était un homme incroyablement beau, né de l'union d'un anglais et d'une espagnole. En plus de sa beauté inégalable, il était quelqu'un à qui tout réussissait. Pas une fois dans la vie il n'avait échoué. Dès son plus jeune âge, il avait été propulsé sur le tableau d'honneur à l'école. Il avait effectué de longes études, puis était devenu un homme d'affaire doué et riche. Il avait épousé une femme resplendissante, avec qui il formait un mariage parfait.
Un seul obstacle s'était opposé à lui. Après cinq ans de mariage, et trois fausses couches, jamais Beth, sa femme, n'avait réussi à lui donner un seul enfant. Les petits n'arrivaient jamais à se développer correctement, et ne pouvait donc naître. Une seule grossesse était arrivé à terme. Mort né.
Voilà plusieurs mois qu'ils avaient lancé une procédure d'adoption. Juan devait recevoir l'assistante sociale ce jour-ci, pour commencer à constituer le dossier du couple. Sa femme était sortie en ville. On sonna à la porte. Il grommela, l'assistante arrivait plus tôt que prévue. Juan dévala le grand escalier en marbre et ouvrit la porte. Personne. Encore un gamin qui faisait une . Il allait refermer la porte lorsque son regard fut attiré par un objet mouvant au sol. Juan ouvrit grands les yeux. A ses pieds se trouvait un bambin recouvert d'un drap blanc sale. Sa réaction fut immédiate :
« Bande de petits cons ! Et ça vous fait rire ? Venez rechercher ce gamin sur le champs où j'appelle la police ! »
Aucune réaction, pas même un rire étouffé. Il prit l'enfant dans ses bras et rentra à l'intérieur. Il appela un domestique.
« Sebastian, des gamins se sont amusés à déposer un gosse devant la porte. Faîtes le tour du jardin et trouvez-les s'il vous plait. »
A peine eut-il prononcé sa phrase qu'un papier glissa du drap dans lequel l'enfant était enroulé. Il le ramassa. C'était un mot, écrit d'une écriture serrée et pressée :

« Monsieur Adams, prenez soin de notre enfant, à vous et à moi. Je suis une fille du sexe, je ne pourrai pas l'élever. Vous êtes riche, prenez soin d'elle. Elle sera beaucoup plus heureuse avec son père. Merci à vous et à votre femme,
Léonie »


Juan arrêta le domestique et regarda « sa » fille. Non. Non. Léonie, il n'avait passé qu'une seule nuit avec cette prostituée, juste pour se libérer une fois dans sa vie. Si son père avait été là, il aurait dit « Tu récoltes ce que tu as semé ». Oui, ça aurait été le cas de le dire.

Jamais Juan n'expliqua la vraie version à sa femme. Jamais elle ne devait savoir. Il expliqua que l'assistante sociale avait déjà fait leur dossier, et qu'elle était venu donner l'enfant en début d'après midi. Beth n'était pas connue pour son intelligence, elle avait donc gobé ce mensonge intégral sans problème, et avait même pleuré de joie en apprenant la nouvelle. Le couple anglais vivant en Espagne décida de donner un nom français à la petite. La femme insista pour la nommer Prune. Juan lui attribua donc son deuxième prénom : Léonie, évidemment en l’honneur de la prostituée qui l'avait enfanté.
La petite Prune Léonie ne manquait de rien. Malgré les quelques absences de son père dues à son travail, il lui offrait de nombreux cadeaux, lui ramenant souvent des souvenirs de ses voyages. Quant à sa mère, elle prenait sa fille pour une poupée. La montrer à tout le monde, la trimballer partout, la changer cinq fois par jours et l'assortir à son sac à main était de vigueur. Il fallait dire qu'il y avait de quoi en être fier. Elle était ravissante, splendide. À peine deux ans, et elle faisait tomber tous les cœurs. Une vraie petite perle, pleine de vitalité.
Ce fut vers ses trois ou quatre ans que l'enfant commença à faire ses bêtises étranges. Elle aimait découper les rideaux, les fauteuils, les draps, vider les placards de la cuisine, lancer les œufs le plus haut possible, ouvrir tous les robinets pour « faire une piscine géante », pendre le chat par la queue et le regarder se débattre, tondre le chien, tailler les buissons n'importe comment, faire des illustrations au rouge à lèvre sur les murs. Et bien sur, tout cela sous un regard émerveillé, fourrant dans sa bouche une prune toutes les deux secondes.. Le pire dans cet histoire est qu'elle ne ressentait aucune culpabilité, bien au contraire. Les gifles de sa mère ne faisaient que lui donner encore plus d'idées malsaines. Elle adorait la voir devenir folle lorsqu'elle retrouvait un des poneys de sa fille – censés se trouver dans le manège, au fond du jardin – dans sa chambre, lorsqu'elle voyait les légumes du potager saccagés, et autres visions désagréables. C'était un jeu auquel Prune prit goût rapidement. Elle voulait faire et essayer tout ce qui était possible de faire et essayer. Elle ne voyait pas de mal à cela, c'était même normal et évident.

« Tu vas être grande sœur dans un mois ! »
Prune Léonie ne comprenait pas vraiment ce que voulaient dire ses parents. Elle n'avait jamais été à l'école, ni mise en contact avec les autres enfants. D'après ce que lui expliqua son père, papa et maman avait fabriqué un bébé qu'ils avaient mis dans le ventre de maman, et que maman allait un jour rentrer à la maison avec le bébé, et le bébé sera son petit frère, et qu'il allait falloir être gentille avec le bébé parce que sinon papa et maman seraient très triste, et le bébé aussi, et qu'ils avaient les mêmes parents alors ils devaient s'aimer, mais qu'il fallait tout de même faire attention parce que maman avait du mal à fabriquer les bébés, et que peut être le bébé n'allait pas venir à la maison. Mais le bébé fut réussi, et vint à la maison avec maman. Peter, c'était son prénom. Quand son père le déposa dans le berceau somptueux posé dans la chambre du petit, Prune se pencha au dessus. Elle le regarda longuement, puis s'en alla jouer. Elle ne voyait pas pourquoi ses parents se réjouissaient autant d'avoir un animal de plus. Mais au bout de quelques mois elle compris. Peter n'était pas un animal comme les autres. Il braillait quand il avait mal, faim, soif, peur, il ne faisait pas aussi mal que le chien ou le chat, il n'avait pas de force, il ne fallait pas être brusque avec. Et papa et maman en étaient fous. Tellement fous qu'ils engagèrent une nourrice pour Prune. Puis une nouvelle, car l'autre partit en dépression. Puis une nouvelle, car l'autre quitta la maison en pleurant et ne revint plus jamais. Cette nouvelle, Ginette, était vieille. Vieille, moche et chiante. C'était sans compter qu'elle parlait espagnol avec un accent français horrible. Mais Ginette fut bénéfique sur un point : elle enseigna sa langue à la petite, qui devint alors trilingue. Mais le fait de s'exprimer dans une troisième langue et de se faire punir ne raisonna en rien l'enfant qui ressentait un dégoût et une haine profonde pour son frère. Elle recommença alors son petit jeu, mais les règles n'étaient plus de faire tourner en bourrique sa mère, mais de faire mourir de peur Peter. Et pour cela, elle utilisait tous les moyens.
Voir la terreur grandir dans le regard du petit, c'était totalement jouissif. Et Prune ne s'en laissait pas, bien au contraire. Plus il avait peur, plus elle se sentait puissante et plus elle était sadique. Plus elle était sadique, plus il avait peur.
Elle se rendit vite compte qu'une lame était dangereux et effrayant. Tous les soirs, avant d'aller se coucher, elle plantait des couteaux dans le matelas de son frère, suivant le contour de son petit corps, le regardant pleurer. Par conséquent, ses parents décidèrent de tous les cacher en hauteur. Mais ce ne fut certainement pas ça qui l'arrêta. Prune Léonie grimpa sur les meubles, superposa des chaises, jusqu'à ce qu'elle atteigne ses précieuses lames. Jusqu'à ce qu'elle tombe et qu'elle s'ouvre le crâne.

« Nous avons fait une radio de son crâne. Elle va bien. Mais il faut que je vous dise quelque chose qui nous avons observé. Monsieur Adams, votre fille présente une forme particulière de psychopathie. Elle ne ressent pas certaines émotions.. humaines. »
La peur, la culpabilité, l'humiliation, la honte, l'affection, la repentance et la tristesse. Elle était incapable de ressentir tout cela. Prune Léonie Adams était psychopathe.
Juan n'en toucha, une nouvelle fois, pas un mot à sa femme. Elle ne devait pas savoir pourquoi leur fille était folle, ce qu'elle ne voulait pas reconnaître.
La petite de sept ans ne continua que de plus belle ses horreurs, allant jusqu'à clouer au mur des rats qu'elle trouvait dans le jardin, juste pour voir son frère de deux ans et demi avoir peur et hurler. Beth, n'en pouvant plus, décida de placer Prune à l'école. Grossière erreur. La petite effrayait ses professeurs quand, dans la cour de récréation, elle montrait à ses camarades sa collection de lames, et qu'elle égorgeait le hamster de la classe. Au bout de trois établissements qui la refusèrent, sa réputation était faite : la petite Adams, fille du célèbre homme d'affaire, est complètement barrée. Elle reprit alors les cours particuliers, et son jeu préféré : apeurer Peter.
Lorsque le petit eut cinq ans, Prune lui réserva une « surprise » : lui montrer le toit. Oui, elle était consciente que son frère détestait le vide, justement.
« Allez, regarde ! Penche toi ! »
Le petit, docile et mort de trouille, s'exécuta. Et, dans un éclat de rire fou, sa sœur le poussa.

« Toutes nos condoléances pour ce triste accident Monsieur Adams. »
Juan savait. Il savait que ce n'était pas un accident. Mais il ne voulait et ne pouvait pas le reconnaître. Sa fille lui avait dit. « Je l'ai poussé ». Il n'avait pas voulu la croire. Cependant il le savait. Sa femme aussi, l'avait entendu. Elle partit dans un centre spécialisé pendant deux ans.
Prune n'avait pas voulu tuer son frère, vraiment. Pourquoi aurait-elle voulu faire disparaître sa principale source d'amusement ? Et puis, si elle avait voulu l'assassiner, elle aurait choisi une manière beaucoup plus amusante. Sincèrement, c'était dommage.
Le temps s'écoula doucement, l'enfant unique de la famille grandissant et devenant de plus en plus ravissante et de plus en plus dangereuse. Elle ressemblait énormément à ses deux parents biologiques, et tout particulièrement à sa mère. En effet, elle avait hérité des yeux noisettes en amande et du regard malin de la prostitué, ainsi que de sa chevelure châtain et soyeuse. Une bouche pulpeuse se dessinait sous son petit nez en trompette. On sous-estimait souvent sa force à cause de son ossature frêle, qui n'avait pas empêché à des formes généreuses de se développer. A quinze ans, elle se fit des mèches rouges dans les cheveux. Sa peau pâle était légèrement rosée au niveau des pommettes, ce qui donnait des couleurs ravissantes à son visage fin.
Quand on lui confisquait ses lames, elle devenait hystérique. Un jour, son père cacha une de ses sacoches contenant des ciseaux. Elle retourna toute la maison. Elle déboula dans le bureau de son père, ouvrant tous les tiroirs. Un petit mot attira son attention. Un mot signé « Léonie ».
Le soir même, lorsque Juan rentra accompagné de sa femme, ils poussèrent un cri d'effroi. Les murs étaient recouverts de sang. Des traces de sang qui formaient des lettres. Des mots. Une phrase :
« Je suis une fille de PUTE. Ahahahah. Et TU le sais bien depuis le début. »
Prune, face à son père et à cette femme qui avait prétendue être sa mère pendant quinze années, explosa de rire. Autour d'elle étaient disposés plusieurs cadavres d'animaux, éventrés, qui avaient servis à écrire sur les murs, ainsi que quelques noyaux de prunes. Prunes qu'elle était calmement entrain de manger. A voir la tête du couple Adams, la jeune fille avait bien réussi son coup. Beth s'écroula au sol, car trop c'était trop. Son mari tenta de la faire se lever. Pendant ce temps, Prune Léonie ramassa tous ses petits cadavres et se dirigea vers sa chambre. Quand elle referma la porte derrière elle, elle se trouvait ailleurs. A Amarth.

Amarth, un autre monde. Beaucoup de gens. Beaucoup de cons. Beaucoup de lois à respecter. Prune n'avait jamais respecté les lois ni les cons, et elle ne voyait pas pourquoi elle les aurait respectée plus ici qu'ailleurs. Rapidement, elle comprit qu'ici c'était un véritable nid de tapettes auxquelles faire peur était trop facile mais tout aussi jouissif. Sa réputation fut vite faite. « La fille mangeant sans cesse des prunes, toujours avec des lames menaçantes sur elle. Une psychopathe ». Et ils ne croyaient pas si bien dire.
Elle fut propulsée au titre de semeuse de peur par excellence : chef des Sans-Cycles. Comment y parvint-elle ? Sans le vouloir. Elle n'aurait pas pensé que torturer en public cette fille blonde qu'elle avait déshabillé et attachée à chaise, testant la moindre de ses lames sur sa peau pâle, lui faisant avaler sa belle chevelure, lui aurait valu un titre aussi honorifique. Après tout, elle lui avait bien mangé une prune cette « sale blondasse »
Le jeu ne faisait que commencer ♥


Dernière édition par Prune L. Adams le Mer 9 Juin - 18:13, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.   Lun 7 Juin - 17:47

Bienvenue ma chériiiiie ! <3

Tu gères sa maman, Prune aussi, vous allez bientôt être validées dès que...............

Tu m'auras ajouté à côté de ton cycle le Péché de ta petite psychopathe x3

Il faut qu'on se fasse un RP toutes les deux, SissiVSPrune !!! XDDDDD
Revenir en haut Aller en bas
Prune L. Adams

avatar

Nombre de messages : 98

MessageSujet: Re: Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.   Lun 7 Juin - 17:55

    C'est corrigé ma chère amie o/ Il faut vraiment que je change d'avatar.. Je vais devenir folle .__.
    Voili voilou ♥


Dernière édition par Prune L. Adams le Lun 7 Juin - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinsou Chi

avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Société d'Etudes : A quoi ça sert de se mettre sous la direction de quelqu'un d'autre ?
Collège : Cosmos

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.   Lun 7 Juin - 17:58

C'est presque trop pour moi... Mais en même, si tu dois être un péché capital incarné x).

Bien écrit sinon.

EDIT : Heu... La gourmandise Oo. Je trouve pas que ça aille vraiment bien... Ca serait pas plutôt la colère ou l'orgueil à la rigueur, mais je vois pas en quoi elle représente la gourmandise Oo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.   Lun 7 Juin - 18:02

Parce qu'elle est affamée de souffrance, de sadisme et de prune. Quelle est dénuée d'orgueil et que la colère est prise ^^

Je te valide chérie !
Revenir en haut Aller en bas
Prune L. Adams

avatar

Nombre de messages : 98

MessageSujet: Re: Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.   Lun 7 Juin - 18:43

    Voilà : gourmande de la peur, du sadisme, des prunes et du sang (: Pas psycho pour rien ._. Je t'assure que ça lui colle bien ^^

    Merci ♥


Dernière édition par Prune L. Adams le Lun 7 Juin - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.   Lun 7 Juin - 18:47

    J'adore le " gourmande de la peur, du sang... Et des prunes ! " Excellent o/

    Bienvenue =3
Revenir en haut Aller en bas
Ren Heïshé

avatar

Masculin Nombre de messages : 787
Collège : Vita

MessageSujet: Re: Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.   Lun 7 Juin - 18:57

(Re)Bienvenue ma belle! =D

Jolie fiche tout ce qu'on pouvait attendre de toi! X)

Si j'ai le temps peux étre que j'essaierai de te faire un pîti n'ava comme tu l'as demandé mais je ne suis pas non plus un big boss (sauf quand il faut changer les couleurs ;p ) en design alors si le peu que j'ai pu te montrer te va, je pourrai essayer, ouai! =D

Bon RP!! ^^

_________________
.

Image de reenheart


Dernière édition par Ren Heïshé le Mer 9 Juin - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinsou Chi

avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Société d'Etudes : A quoi ça sert de se mettre sous la direction de quelqu'un d'autre ?
Collège : Cosmos

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.   Lun 7 Juin - 20:32

Hum... on en rediscuter (qui a dit "engueuler" ? x)) avec Lulu.. Je te laisse voir ça avec elle (a).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prune L. Adams

avatar

Nombre de messages : 98

MessageSujet: Re: Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.   Mer 9 Juin - 13:51

    Oh oui Nanou, ça serait sympas *O*

    Chi ._________. Alors oui en effet, j'ai pas vraiment mis en avant sa gourmandise au niveau de la bouffe. J'ai même dû enlever un passage où elle apprenait l'art de la cuisine, car ça ne collait ma tellement avec le personnage en lui même, et puis pas la place >< Mais je peux le rajouter dans la partir "Autre" qu'elle est tout le temps entrain de grignoter (surtout des prunes, c'est son pécher mignon). M'enfin, sinon, aucun autre pêcher ne lui va, vraiment.

    Edit : Donc apparemment c'est mon crime qui dérange. Je modifie Smile


Dernière édition par Prune L. Adams le Mer 9 Juin - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chinsou Chi

avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Société d'Etudes : A quoi ça sert de se mettre sous la direction de quelqu'un d'autre ?
Collège : Cosmos

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.   Mer 9 Juin - 16:52

Hum... c'est un peu mieux déjà (après une longue discussion avec Lulu x)).

Après, on pourrait aussi faire en sorte que les prunes soient plus présente pour bien montrer son péché. Du style, quand elle a barbouillé de sang les murs, ses parents la retrouve tranquillement au milieu comme tu la décrit, mais entrain de manger un prune. Presque un peu comme un tic après chaque crime... Et même tout le temps. Toujours une prune à la bouche. Classe je trouve ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prune L. Adams

avatar

Nombre de messages : 98

MessageSujet: Re: Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.   Mer 9 Juin - 17:30

    Eh bien, je vais changer ça alors, pour que cela soit un peu plus présent. Je n'aurai pas pensé que ma fiche aurait demandé autant de modification x)
    Je rappelle malgré tout que son pécher est mignon est bien les prunes, mais de manière abstraite, c'est faire peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvia Fielding

avatar

Féminin Nombre de messages : 1221
Société d'Etudes : /
Collège : Verto.
Cycle : Quatrième cycle.
Fiche de Présentation : Marche ou crève.
Ses RP : - Un seuil ? avec Société de Verto
- Ca roule ma poule ! avec Jane Grey et Alice
- Be in cage avec Jane Grey et Morwen Aïla

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/60  (0/60)

MessageSujet: Re: Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.   Mer 9 Juin - 18:25

Chi, je veux bien que tu critiques les fiches mais tu n'es pas en position de demander des changements dans les fiches des membres. Tu n'as aucun droit d'administration. Et quant au tic de toujours avoir des prunes sur elle, elle l'avait déjà mis, ce n'était pas la peine d'en remettre dans la fiche alors qu'elle a sa fiche personnelle pour le faire. Bref, ne rechange pas, mais la prochaine fois, Chi, passe par un membre de l'administration ou en commentaire discret, et pas en demande. Merci d'avance.

Il n'y a plus aucun problème, je te valide de suite ^^ N'oublie de passer où-tu-sais (je te passe le laïus, tu es une ancienne x3)

Bon RP
Sissi

_________________
Silvia Fielding
Alias Princesse Sissi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/fiches-de-presentation-f7/siley-j-m
Chinsou Chi

avatar

Féminin Nombre de messages : 172
Société d'Etudes : A quoi ça sert de se mettre sous la direction de quelqu'un d'autre ?
Collège : Cosmos

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.   Mer 9 Juin - 18:31

Désolée Sissi, j'essaierais de mettre ça sous forme d'idée d'amélioration la prochaine fois (pourtant, il me semble que je l'ai fait, en disant "ça pourrait être pas mal" ou un truc dans le genre... Mais bon, il y a un tu sais quoi qui me perturbe un peu ces jours-ci ^^').

Par contre, je ne le vois pas vraiment préciser pour les prunes, à part peut-être un endroit? Je disais parce que, quand je lis rapidement une fiche, je me concentre plus sur l'historique qui décrit souvent globalement le personnage, et ce péché est quand même important pour le personnage. Après, c'est comme ça que je vois le truc et je ne suis qu'une petite membre toute frêle sans aucun pouvoir qui tremble devant la grande méchante admin :p.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vayuhq Mijow

avatar

Féminin Nombre de messages : 981
Collège : Verto
Cycle : Deuxième
Fiche de Présentation : Identity
Ses RP :
Folie Matinale [ Avec Miyoki Yuitsu]
Repérage et déception [Avec Awen Shen'nyu]
Jeu : Survivra-t-elle ? [ Avec Morwen Aila, Alice & Awen Shen'nyu]]
Tu n'es pas le bienvenu [Avec Jane Grey]
Un Seuil ? [Avec Silvia Fielding]

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.   Ven 16 Juil - 0:40

Fiche à verrouiller et à déplacer dans les fiches validées des Verto.

_________________
Everything is explained by the way you perceive things.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/verto-f23/vayuhq-mijow-hybrid-in-it
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prune o/ Psychopathe ? Si vous saviez.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amarth, votre destinée :: Intégration :: Fiches de présentation :: Verto-