AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Angèle Reity [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Angèle Reity [Terminé]   Mer 2 Sep - 21:29

Votre personnage :
Nom : Reity
Prénom : Angèle
Âge : 17 ans
Fonction : Elève
Race : Humaine
Monde d’où vous venez : Nameless World

College Vita
Cycle : 1er cycle
Niveau de perversion jusqu'au quel vous pouvez aller : 3
Autre : //

Vous

Pseudo/Surnom/Prénom : Angy (à l'anglaise hein ! ;P) ou Eldanouchette
Comment êtes-vous arrivés ici : Par un top site !^^
Ce que vous aimez : Moi *SBAAAF*...Hum... le poulet, ça compte ?^^
Ce que vous détestez : Heu... les cours ? Huhuhu.
Devise : Vive les hamsters géants !!! OO
Petit message (à n'importe qui) : J'aime beaucoup le contexte. Ca me rappel le pays des Merveilles de Alice et rien que d'y penser ça me fait flipper ! XD


Dernière édition par Angèle Reity le Jeu 3 Sep - 12:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Angèle Reity [Terminé]   Mer 2 Sep - 22:01

Description générale :

Cette histoire est celle d'une courbe dans un monde rectiligne, d'une étincelle dans un univers aveugle. Cette histoire est celle d'Angèle, un être qui n'aurait pas du exister.
°Oo~°~oO°

"Mademoiselle Reity, veuillez lâcher votre camarade de classe s'il vous plaît.
-Mais il m'a volé mon crayon !
-Mademoiselle Reity, ce n'est pas une raison pour vous laisser submerger par vos émotions. Montrez que vous êtes bien élevée ou alors je serais obliger de contacter vos parents.
-Mais...
-Lâchez-le mademoiselle, et ne répondez pas quand un adulte vous donne un ordre. C'est très mal poli. Souhaitez-vous être élargie ?"
Souhaiter. Cette femme ne savait même pas de quoi elle parlait. Angèle le savait très bien. Elle savait très bien que toutes ces personnes qu'elle croisait dans la rue n'étaient plus que l'ombre d'eux même, qu'ils avaient tout perdu, tout. Leurs désirs, leur rêves, leurs peurs... et ce dès l'âge de douze ans. Elle le savait très bien. Combien de fois leur avaient-ils répété lors des journées d'instructions spéciales que les "émotions" étaient dangereuses pour eux comme pour les autres, qu'il fallait les "annihiler" pour le bien d'autrui. C'était pour ça qu'on avait inventé la pilule. Cette chose horrible qui vous transformait en fantôme sans plus aucun sentiment pour le bien de "l'humanité".
Angèle haïssait la pilule tout comme elle haïssait son monde. Elle le trouvait fade, sans goût, inerte. Du haut de ses six ans, elle se sentait bien plus humaine que tous ces êtres drogués par leur "inactivité du coeur". Elle, elle avait des rêves. Elle, elle avait des désirs. Elle, elle voulait rire, pleurer, hurler et ce, sans que la menace d'être "élargie" ne s'agite devant ses yeux.
Les autres enfants n'étaient pas comme elle. Bien sûr, eux aussi avaient encore des émotions et réagissaient "anormalement", mais tous faisaient de leur mieux pour être sage, bien comme il faut. On leur disait d'être comme ça en attendant le jour où ils devraient prendre la pilule et ils étaient très fiers d'agir comme on leur disait de faire. Un lavage de cerveau collectif en quelque sorte. De cette manière, il n'y avait pas de résistance le jour où on devait commencer à prendre la pilule. S'il y en avait, il suffisait alors de les "élargir".
Il n'y avait pas qu'en classe qu'on la menaçait de "l'élargir" prochainement si elle continuait à être aussi "active", chez elle aussi. Son "père" et sa "mère" étaient comme les autres, indifférents. Elle n'avait jamais eu d'amour et ne s'attendait pas à en recevoir. Rien d'autre que cette froide indifférence ponctuée de temps à autre par un ordre ou deux pour "compléter" son éducation. Angèle haïssait ses "parents" comme les autres vu qu'ils Etaient comme les autres. A défaut d'aimer -sentiment qu'on ne lui avait jamais apprit à ressentir- elle haïssait. C'était tellement simple de détester le monde entier. On avait pas besoin d'avoir été détesté pour haïr les gens, c'était tellement naturel...

°Oo~°~oO°

Elle avait huit ans quand elle le rencontra. C'était le fils des nouveaux voisins qui venaient d'emménager. Il avait deux ans de plus qu'elle et comme tous les autres, avait déjà les neurones entièrement dirigés vers un seul et même objectif : l'ordre. Ou du moins, c'est ce qu'elle pensait. Elle le détesta d'avance comme tous les autres, vu qu'il paraissait être comme tous les autres. Il agissait de même, toujours à être occupé à quelque chose d'utile, pas comme elle qui rêvassait au lieu de faire ses devoirs.
Mais un jour qu'elle s'énervait sur un exercice de math soit disant "facile" selon sa "mère" sur sa terrasse et qu'il s'occupait d'enlever les dernières feuilles mortes qui s'étaient échouées sur son allée, il lui fit un signe de la main en lui souriant. Angèle en fut déroutée. Il agissait tellement comme un "après la pilule" qu'elle avait toujours crut qu'il avait déjà eu douze ans. Mais jamais un "pantin" n'aurait agit ainsi.
Sa surprise passée, Angèle lui tira la langue dans une magnifique grimace à faire fuir un troupeau de chiens enragés, récupéra ses affaires et rentra dans sa maison. Même s'il était encore "anormal", il avait déjà le cerveau complètement en pâté.

°Oo~°~oO°

Comme tous les lundi depuis un an déjà, Angèle rentra directement chez Sébastien. Elle laissa son sac dans l'entrée, dénigrant du même fait la montagne de devoir qu'elle aurait dû terminé il y avait trois jours et fonça dans les escaliers. Arrivée en haut, elle entra dans la chambre du fond et couru sans s'arrêter jusque dans les bras du garçon en poussant un cris de joie. Celui-ci rit de bon coeur et la repoussa légèrement. Angèle ne se le fit pas dire deux fois et s'assit sur le lit, regardant son voisin les yeux remplis d'étoiles. Sébastien fut visiblement lasse de faire durer le suspence et passa son bras sous le matelas. Deux secondes plus tard il en sortait le plus précieux des trésors : un livre. Oh, non pas le Règlement de la communauté et le livre d'histoire, les deux seuls ouvrages autorisés, mais un livre, un vrai de vrai, tellement vieux que quasiment plus aucune des pages jaunies n'étaient attachées à la reliure.
Un vrai trésor. Leur trésor à tous les deux. Un trésor qui racontait des histoires, toutes plus fabuleuses les unes que les autres. Des histoires qu'il avait trouvé un beau jour en fouillant dans son ancienne cave et qu'Angèle ne se lassait pas de dévorer encore et encore. Grâce à Sébastien elle avait non seulement découvert tout un univers mais aussi un nouveau sentiment : l'amitié.

°Oo~°~oO°

Cela faisait trois jours qu'elle pleurait sans discontinuité. Ses "parents" avaient appelés un médecin et elle avait vaguement entendu le mot "élargir" mais elle s'en fichait à présent. Plus rien ne comptait. Ils pouvaient bien "l'élargir" autant qu'ils le voulaient, elle s'en fichait complètement. Son précieux livre d'histoire serré contre sa poitrine de petite fille semblait lui aussi pousser des gémissements de désespoir. Ils l'avaient emporté. Ils l'avaient pris. Il était comme eux à présent. Un simple pantin dévoué à l'ordre et à l'uniformité. Il était partit.
Mais pourquoi ? Pourquoi avait-il fallut qu'il le prenne lui aussi ??? Pourquoi fallait-il qu'il grandisse et qu'il atteigne ses douze ans ? Pourquoi ? Pourquoi ? POURQUOI ???
Angèle pleurait, hurlait, sanglotait quand les forces lui manquait. Près d'elle, elle sentait Sa présence. On lui avait dit de rester ici, pour qu'elle se calme, mais sa présence inactive et passible ne faisait que la déchirer un peu plus à chaque fois qu'elle l'entendait respirer. Qu'il parte ! Ce n'était plus Sebastien ! Ce n'était plus lui ! Qu'il parte ! QU'IL PARTE !
Angèle laissa son bras tomber mollement le long de son corps. Face à ce qui restait de Sébastien, à cette silhouette impassible qui la regardait sans la moindre émotion. Autour d'eux, les feuilles de leur précieux trésor terminaient leur lente chute vers le plancher, rejoignant leur reliure qui les avait précédées. Comment pouvait-il la regarder sans rien ressentir ? Ils étaient amis ! Comment pouvait-il lui faire ça ?
Angèle se roula en boule dans sa couverture en sanglotant, ignorant Sébastien qui s'affairait à ramasser toutes les feuilles éparpillées. Trop de désordre...

°Oo~°~oO°

Angèle avait treize ans. Comme tout le monde, elle prenait sa pilule tous les matins. Comme tous les matins elle se levait à sept heures pile, se douchait, s'habillait, prenait son petit déjeuner constitué de deux tartines au beurre, d'un verre de jus d'orange et d'une tasse de thé et partait pour le collège. Comme tous les élèves, elle écoutait attentivement les cours et prenait des notes dans son bloc note gris avec son crayon noir. Comme tous les soir, elle rentrait à dix-huit heures précises, saluait ses parents et partait faire ses devoirs dans sa chambre, et comme toutes les nuits elle rêvait.
Elle rêvait, oui, vous avez bien lu. Pour une raison qu'elle ignorait, la pilule n'avait jamais eu aucun effet sur elle. Ses émotions, ses désirs et ses rêves étaient restés tels quel. Tout comme ses peurs, son ressentiment et sa haine. Mais pour survivre dans le monde où elle était elle avait du s'adapter, devenir pantin au milieu des pantins. De cette manière, elle avait pu éviter d'être "élargie" mais aussi des choses bien pires, elle en était certaine. Car si tous ces maniaques de l'ordre avaient su qu'elle pouvait "résister" aux effets de leur chère pilule, sûr qu'il aurait "agit" pour le bien public. Rien que d'y penser la fit frissonner.
Elle se plaisait à rester éveillée pendant une heure ou deux avant de s'endormir et mettait ce temps à profit pour se raconter des histoires. Des histoires fantastiques de monde remplis de magie, d'émotions et de sentiments.
Seulement, passer ses journées à être inerte et impassible, ça vous tuait à petit feu. Angèle ne supportait plus cette vie. Elle n'était encore qu'une enfant et voulait pouvoir vivre comme elle le voulait. Souvent elle émettait ce désir qui vivait en elle depuis qu'elle était toute petite : elle voulait rire, pleurer et hurler quand elle le voulais ! Quand son coeur au bord des larmes en avait assez et menaçait de déborder des torrents d'eau salées de colère et de désespoir... Elle en avait assez !
Seul refuge qu'elle avait : sa chambre. Ses "parents" n'y rentraient pas. Elle s'occupait elle-même du ménage. Son havre de paix ressemblait plus à un champ de bataille qu'à autre chose à vrai dire. C'était là qu'elle se défoulait. C'était là son "désordre". Dans ce monde trop rangé, voir sa couverture roulée en boule dans un coin à l'autre bout de l'oreiller, ses vêtements éparpillés un peu partout et ses feuilles de cours créer un véritable tapis la réconfortait énormément. Certain jours, quand ses "parents" étaient absents, elle se mettait à hurler, à frapper son oreiller, à déchirer et à faire voler ses cours. Et puis elle pleurait, comme la petite chose sans défense qu'elle était, seule. C'était le seul moyen qu'elle avait trouvé pour ne pas devenir complètement folle.
Seulement un jour, tout cela s'arrêta. Elle était justement en pleine crise quand sa "mère" rentra plus tôt qu'elle ne l'avait prévu. Elle avait prévenue la veille, tout était programmé. Seulement Angèle l'avait complètement oublié sur le moment. Elle était entrée plus vite que d'habitude dans la maison. Sans doute l'avait-elle entendue hurlée de dehors. Mais elle s'en fichait. Tant mieux si on la trouvait ainsi, à rire et pleurer comme une démente au milieu de sa chambre ravagée. Elle en avait assez ! Assez d'être vivante ! Assez d'être la seule à ressentir tout ça ! Et en même temps c'était si bon !
Ils allaient enfin savoir. Savoir que leur maudite pilule ne marchait pas sur tout le monde ! Que certaines personnes pouvaient encore avoir des émotions, des sentiments ! Ils allaient enfin le savoir ! Peut-être allaient-ils l'enfermer quelque part mais elle s'en fichait ! Elle se sentait si vivante à cet instant là qu'elle se fichait complètement du regard de ses parents posé sur elle. Un regard empli de honte. Et vlan ! Qu'est-ce que ça vous faisait que votre fille résiste ? Hein ? Rien du tout ? Ahahaha ! Tant pis pour vous bandes de pantins bien huilés ! Elle au moins elle vivait ! Elle vivait !
Angèle ri et pleura pendant une bonne heure encore, continuant sa crise d'hystérie malgré les hommes en blancs qui l'avaient attrapée et l'avait tirée dans une camionnette tout aussi immaculée. Quand elle se calma, ce fut pour garder un immense sourire sur ses lèvres et des yeux rougis par les larmes mais pleins de rêves.
On l'emmena dans un grand bâtiment, tout aussi blanc que les blouses de ses kidnappeurs. Quelque chose lui piqua le bras gauche et le monde commença à sombrer. Elle allait enfin pouvoir se reposer. C'était épuisant d'être en vie...


Dernière édition par Angèle Reity le Jeu 3 Sep - 14:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Angèle Reity [Terminé]   Mer 2 Sep - 22:05

°Oo~°~oO°

QUE CA S'ARRETE !!!
*Pitié, pitié... Arrêtez ça... Je vous en supplie... que ça s'arête...*
Tout son corps lui faisait mal. Si tant est qu'elle pouvait encore l'appeler "son" corps. Elle ne savait rien. Rien. La douleur annihilait tout. Elle ne pouvait plus réfléchir. Plus penser. Plus rêver. Immobilisée dans son corps et son esprit par la vingtaine de tuyau qui entraient et sortaient d'elle, transportant diverses liquide aux couleurs innombrables. En aucun autre lieu sur sa planète il n'y avait autant de couleurs. Mais elle ne le savait pas. Ses yeux exorbités fixaient intensément l'unique lumière blanche et brûlante suspendue au dessus d'elle.
Elle n'avait plus ni conscience du froid, ni du chaud, tout n'était que douleur. Elle parcourait son corps en liserés brûlant qui la détruisait de l'intérieur. Qu'ils arrêtent ! Qu'ils arrêtent ! Elle ferait ce qu'ils voulaient si ils arrêtaient la douleur ! Elle deviendrait aussi indifférente que les autres ! Elle cesserait d'exister ! Qu'ils la tuent si ils le voulaient ! Mais qu'ils arrêtent !
Elle en avait assez. Assez de souffrir, assez de toute cette douleur qui l'envahissait par vague depuis quatre longues années ! Mais son corps refusait de capituler et de se laisser aller vers la mort tout comme il refusait de s'habituer à cette maudite douleur. Quatre ans. Quatre ans qu'Ils cherchaient pourquoi son corps résistait à cette maudite pilule. Quatre ans qu'Ils ne trouvaient pas et qu'ils l'utilisaient comme rat de laboratoire. Pour le bien public qu'Ils disaient.
Mais Angèle se fichait complètement du bien public ! Tout ce qu'elle voulait, c'était que tout s'arrête. Que toute cette douleur cesse une fois pour toute. Dans ces moments ou la douleur était tellement forte qu'elle lui faisait perdre toute raison, elle se mettait à rire, pleurer et hurler tout en criant le prénom de Sébastien. C'était ce qu'elle avait toujours demandé mais à présent, elle aurait bien échangé tout cela contre une vie de pantin vénérateur de pilule.
Pourquoi personne ne venait-il la chercher ? Pourquoi ? Sébastien. Maman. Papa. Pourquoi ne venaient-ils pas la sauver ???

°Oo~°~oO°

On la perdait. On venait de tester un tout nouveau produit à peine sortit des laboratoire et on la perdait. La douleur avait été trop intense. Son coeur avait accéléré de manière incontrôlée jusqu'à la crise cardiaque. Ca faisait déjà trente secondes que les médecins s'affairaient à essayer de la ranimer mais toujours rien. Bientôt, ils devraient la déclarer cliniquement morte.
°Oo~°~oO°

Tout était noir. Terriblement noir. C'était si différent de l'éclatante lumière blanche qui la fixait depuis tant d'années que s'en était reposant. Et puis, il n'y avait plus de douleur. Elle se sentait étonnement sereine. Pour la première fois depuis sa naissance elle se sentait bien. Terriblement bien.
Mais quelque chose la dérangeait toujours : toute cette immobilité. Quand elle s'en rendit compte, tout ce noir lui donna envie de vomir. C'était pareil. Exactement pareil que chez elle. C'était mort ! Tout était mort ! Il n'y avait rien : ni couleur, ni bruit, ni sensations, ni sentiments. Le vide. Le Néant.
Il fallait qu'elle parte d'ici ! Vite ! Elle ne voulait pas être immobile pour l'éternité ! Elle voulait vivre !

°Oo~°~oO°

Le coeur recommença à battre. Tout le monde regagna sa place. Le superviseur de l'expérience raya le nom du dernier produit de sa liste. Trop dangereux.
°Oo~°~oO°

Voilà. La lumière était revenue aussi blanche et brûlante qu'avant. La douleur aussi était de nouveau là. Encore plus vive que ce dont elle se souvenait. Beaucoup trop vive. Elle en avait assez. ASSEZ !
Rassemblant ses dernières forces elle tira de toutes ses forces sur ses maigres bras et jambes, arrachant les multiples tuyaux de ses membres. Elle attrapa ceux qui restaient à pleine main et, mue par la démence, les sépara de son pauvre corps meurtri. Le sang jaillissait de partout. Transformant son monde blanc et pourpre, comblant ses yeux par tant de couleur. Des médecins se précipitaient vers elle, tentant de la calmer, mais elle "tait devenue complètement incontrôlable. Toute sa haine accumulée pendant toutes ces années rejaillissait soudain et inondait la pièce tout comme son sang. Si beau. Si rouge.
Un homme essaya de la replacer sur le lit mais Angèle lui planta une des aiguilles de seringue qui traînait sur la table d'à côté dans le cou. Il s'éloigna en hurlant. C'était la première fois qu'elle entendait quelqu'un d'autre hurler de la sorte. Elle s'immobilisa aussitôt, regardant ce corps souffrant qui n'était pas le siens et qu'on s'empressait d'évacuer.
Un second homme profita de cet instant d'immobilité pour lui faire une piqûre de tranquillisant. Un cri avorta dans sa gorge. Elle ne voulait pas dormir. Pas question. Pas maintenant. Il y avait trop de couleur autour d'elle. Elle voulait vivre BORDEL !
C'est alors que quelque chose se déchira dans l'espace et le temps. Comme quand on appuie sur pause sur un magnétoscope pile sur l'image ou la bande est déchirée. Plus rien ne bougeait. Ni les hommes, ni la ligne verte sur l'écran de contrôle censé calculer son rythme cardiaque, ni même le flot jusqu'alors incessant de son sang.
Angèle quitta son lit, ignora l'immobilité de ses tortionnaires pour avancer jusqu'à l'énorme faille noire d'encre qui trônait au centre de la pièce. Noir. Elle n'aimait pas le noir. Pourtant, quelque chose dans cette étrange fissure l'attirait inexorablement. Elle tendit la main et en toucha la surface et tout s'illumina. Tout changea. La faille se changea en un tourbillon de millions de couleurs. C'était magnifique. C'était tellement...vivant.
Angèle n'hésita plus et plongea droit dans la faille.

°Oo~°~oO°

Cela faisait trois jours qu'Angèle était dans cette forêt et elle n'avait toujours pas finit d'en savourer la diversité. Elle n'avait aucune idée d'où elle avait bien pu tomber mais tout ici était magique. Comme dans ses histoires.
Elle avait guérit en un rien de temps et même si elle restait très affaiblie, il ne restait de son passé que de fines cicatrices là où les tuyaux avaient poussés autre fois. Ses cheveux aussi avaient repoussés. Même s'ils restaient courts et complètement blancs. Elle était toujours aussi maigre et avait beaucoup de mal à marcher. Sans parler du fait qu'elle était entièrement nue. Mais vu que personne ne semblait vivre dans le coin, elle s'en fichait complètement. Elle ne pouvait s'empêcher sa nouvelle vie de trois jours. Tout dans ce monde était coloré et vivant. Angèle avait vu à plusieurs reprises de petits animaux qui passaient par là et en avait été ravie.
Le premier jour elle était tombée sur un ruisseau et avait joué dedans comme une gamine. Après s'être bien dépensée, elle n'avait pu s'empêcher de regarder son reflet dans l'eau cristalline. La dernière fois qu'elle s'était vue datait de quatre ans auparavant. Elle avait bien grandit. Ou plutôt mûrit car elle était toujours aussi petite. Son visage était plus fin et surtout très creusé par ses années d'enfermement et était encadré par deux mèches blanches comme neige. Angèle aurait dû les détester mais dans ce décors de verdure, ce blanc incolore semblait prendre lui aussi des teinte ambrées par endroit. Alors bon, c'était mieux que rien. Dommage pour ses anciens cheveux blonds...
Elle avait deux yeux couleur miel. Etrangement, avant de les voir ainsi, elle n'aurait su dire de quelle couleur ils auraient pu être car elle n'en avait aucun souvenir. Son visage était petit tout comme son nez et sa bouche. A se voir ainsi, elle avait l'impression d'être une poupée qu'une petite fille aurait abandonnée dans un bois lors d'un pique nique. Elle était assez jolie mais restait dans le banale. Le fait qu'elle n'ait pas vu de douche depuis quatre ans participait au fait qu'elle était tout sauf présentable. Sans parler du sang coagulé qui recouvrait quasiment tout son corps.

°Oo~°~oO°

Elle ne trouva la civilisation que le quatrième jour. Tant de gens vivants l'étonnèrent et la ravirent. Elle ne savait vraiment où elle était tombée mais cela ne la dérangeait pas. La douleur était partie et elle pouvait enfin vivre réellement. On finit de la soigner, on lui donna des vêtements et on l'inscrit dans un "collège". Chose étrange. Mais elle s'en fichait éperdument ! Elle pouvait enfin rire de tout son saoûl !


Dernière édition par Angèle le Jeu 3 Sep - 9:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ren Heïshé

avatar

Masculin Nombre de messages : 787
Collège : Vita

MessageSujet: Re: Angèle Reity [Terminé]   Jeu 3 Sep - 6:07

Bienvenue!! ^^

Pas mal ouai ... OO
Enfin tu sais, si tu veux tu peux mettre toutes tes pages, je n'y vois pas de problème! ^^

Et très jolie kit au passage! ^.^

_________________
.

Image de reenheart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Angèle Reity [Terminé]   Jeu 3 Sep - 9:25

C'est vrai ? Vrai de vrai ? Yaaaaaaaaouuuuuuuu !

Merci pour le compliment sur le kit ! x3
ca me fait très plaisir !^^

[J'ai aussi très envie de retravailler certaines parties faites à la va-vite mais ça ne ferait que rajouter encore des pages ! XD]
Revenir en haut Aller en bas
Awen Shen'nyu

avatar

Féminin Nombre de messages : 811
Collège : Verto c'est les plus bo !!!!!

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Angèle Reity [Terminé]   Jeu 3 Sep - 13:38

Grand Dieu de ciel que j'aime ton kit !

Bon, en tant que co-admin indigne, je n'ai toujours pas lu ta fiche ais bien sûr, cela ne devrait plus tarder !!!! Et comme ça je saurai si cette demoiselle serait farouche ou non à servir de jouet à ma Wewen.

_________________
qui arrête les colombes en plein vol ?


Merci à son altesse très sérénissime pour le kit !

carte de visite : http://amarth.forum-actif.eu/t152-wewen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silvia Fielding

avatar

Féminin Nombre de messages : 1221
Société d'Etudes : /
Collège : Verto.
Cycle : Quatrième cycle.
Fiche de Présentation : Marche ou crève.
Ses RP : - Un seuil ? avec Société de Verto
- Ca roule ma poule ! avec Jane Grey et Alice
- Be in cage avec Jane Grey et Morwen Aïla

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/60  (0/60)

MessageSujet: Re: Angèle Reity [Terminé]   Jeu 3 Sep - 14:33

Moi aussi, je peux le dire, que ton kit est orgasmique ?

Pour ce qui est de la fiche, c’est un personnage très intéressant que tu as là, j’aime le fait que tu ais réutilisé un monde déjà créé (et de deux incultes de la vie, deux !). Et que tu aies rejoint les Vita (et oui les Verto, vous ne l’aurez pas celle-là !).
Alice au Pays des Merveilles ? Pourquoi ? J’adore cette histoire personnellement donc j’en suis très heureuse, mais je n’ai jamais pensé à telle comparaison…

Pour ce qui est du contenu de la fiche, sache que l’on ne peut pas être élargi plusieurs fois, mais après peut-être que ton personnage ne le sait pas… Sinon il faudrait modifier la partie « Ils pouvaient bien "l'élargir" autant qu'ils le voulaient, elle s'en fichait complètement. » Dans l’avant-dernier souvenir du premier message.

Il y aussi une confusion dans le troisième passage :
« Il agissait tellement comme un "après la pilule" qu'elle avait toujours crut qu'il avait été élargi. Mais jamais un "élargi" n'aurait agit ainsi. »
Le fait de prendre la Pillule n’a aucun rapport avec l’élargissement.

Sinon, quelques fautes d’inattentions, mais j’aime beaucoup le style et le principe en lui-même. Dès que tu auras modifié ou que tu m’auras expliqué, tu pourras être validée et RP ^^

_________________
Silvia Fielding
Alias Princesse Sissi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/fiches-de-presentation-f7/siley-j-m
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Angèle Reity [Terminé]   Jeu 3 Sep - 14:45

Orgasmique ? XD

Je ne sais pas vraiment pourquoi Alice au Pays des Merveilles. Sûrement à cause de tout un tas de petits trucs comme l'ambiance même du forum, un monde au delà de l'espace et du temps que l'on peut "modifier" par l'imagination. J'ai surtout pensé à ça quand j'ai lu la description de la fôret qui change selon les saison et surtout qui peut vous perdre si vous l'avez inconsciemment décider ou au contraire suivre un chemin. Comme dans Alice... En gros, waaaaaaoooooouuuu...

J'avais compris le fait qu'on ne pouvait pas être "élargie" plus d'une fois. Quand Angèle dit « Ils pouvaient bien "l'élargir" autant qu'ils le voulaient, elle s'en fichait complètement. », c'est une expression pour montrer qu'elle n'en a carrément rien à cirer. XD

Vu que je ne savais pas vraiment en quoi consistait le fait d'être "élargie", j'ai préférer ne pas trop m'avancer. J'ai modifier cette phrase. ^^

Voilou voilou... Sinon désolé pour les fautes d'innatention. J'avoue en faire de nombreuses... ^^' Je fais de mon mieux pour les supprimer mais elles sont tenaces et refuse de disparaître de mon existence. Enfin bon, je pense avoir à peu près tout réglé...
Revenir en haut Aller en bas
Silvia Fielding

avatar

Féminin Nombre de messages : 1221
Société d'Etudes : /
Collège : Verto.
Cycle : Quatrième cycle.
Fiche de Présentation : Marche ou crève.
Ses RP : - Un seuil ? avec Société de Verto
- Ca roule ma poule ! avec Jane Grey et Alice
- Be in cage avec Jane Grey et Morwen Aïla

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/60  (0/60)

MessageSujet: Re: Angèle Reity [Terminé]   Jeu 3 Sep - 14:53

Je n'ai plus aucune objection à ta validation alors ! Amuse-toi bien, petite première cycle +.+

Pour le fait d'être élargi, c'est vrai que cela n'est pas beaucoup expliqué, mais en fait c'est la punition suprême, personne dans l'Identique ne sait vraiment ce que c'est... sauf ceux qui l'effectuent mais ils ne se rendent pas compte. C'est un meurtre, en fait. Les gens trop âgés sont aussi élargis. Les habitants voient ça comme un déménagement, un départ pour un lieu de repos... Si tu veux vraiment comprendre, je te conseille (très fortement !) de lire Le Passeur de... je n'ai pas le bouquin sous la main, donc je ne pourrais pas te le dire.

C'est vrai que je n'avais jamais vu ça comme cela.... En tout cas si ça te fait penser à Alice, c'est tout à notre honneur 8D

Bon RPG ! Je t'ajoute ton groupe, ton rang, et patati et patata.

_________________
Silvia Fielding
Alias Princesse Sissi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/fiches-de-presentation-f7/siley-j-m
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Angèle Reity [Terminé]   Jeu 3 Sep - 14:56

Merci beaucoup ! ^^

(que dire de plus ? Hein ?)

Huhuhu...
Revenir en haut Aller en bas
Lain Sanders

avatar

Nombre de messages : 362
Collège : Cosmos

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Angèle Reity [Terminé]   Jeu 3 Sep - 16:03

Youpiiiiii, une sœurette de l'Identique! Joie! Je sens que je vais t'aimer, toi! (Surtout que tu nous prouves l'utilité de ces topsites qu'on comprenait pourquoi on votait dedans mais qu'on le faisait quand même...)
J'aime bien ton kit, aussi, je dois dire (histoire de compléter la série des compliments)

Breeeef! Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vayuhq Mijow

avatar

Féminin Nombre de messages : 981
Collège : Verto
Cycle : Deuxième
Fiche de Présentation : Identity
Ses RP :
Folie Matinale [ Avec Miyoki Yuitsu]
Repérage et déception [Avec Awen Shen'nyu]
Jeu : Survivra-t-elle ? [ Avec Morwen Aila, Alice & Awen Shen'nyu]]
Tu n'es pas le bienvenu [Avec Jane Grey]
Un Seuil ? [Avec Silvia Fielding]

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Angèle Reity [Terminé]   Jeu 3 Sep - 16:09

Je dois avouer que ce dit kit est ce qui m'a d'abord accroché en premier.
Je n'ai pas fini de lire ta fiche, mais ce ne sera pas bien long^^

Au plaisir de RP avec toi^^

_________________
Everything is explained by the way you perceive things.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/verto-f23/vayuhq-mijow-hybrid-in-it
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Angèle Reity [Terminé]   Jeu 3 Sep - 16:14

Merci merci ! (Je me répète moi ! /SBAAFF/)
Je dois dire que quand j'ai lu la description de ce monde j'en immédiatement tombée amoureuse. Par contre, si ma 'tite Angèle venait à te rencontrer, je suis pas sûre que ce sera l'amour fou dès le début... A vrai dire, elle sera sûrement plus encline à te déchiqueter à coup d'ongle jusqu'à ce que mort s'en suive... XD (comment ça c'est pas marrant ! ><)

Décidement, ce kit a beaucoup d'admirateur. XD
Je l'aime aussi beaucoup même s'il est assez simple.^^
Revenir en haut Aller en bas
Vayuhq Mijow

avatar

Féminin Nombre de messages : 981
Collège : Verto
Cycle : Deuxième
Fiche de Présentation : Identity
Ses RP :
Folie Matinale [ Avec Miyoki Yuitsu]
Repérage et déception [Avec Awen Shen'nyu]
Jeu : Survivra-t-elle ? [ Avec Morwen Aila, Alice & Awen Shen'nyu]]
Tu n'es pas le bienvenu [Avec Jane Grey]
Un Seuil ? [Avec Silvia Fielding]

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Angèle Reity [Terminé]   Jeu 3 Sep - 16:17

Oh ne t'inquiète pas, moi non plus je ne sers pas les gens dans mes bras quand je les rencontre (enfin... Vayou le fait pas). Ce sera drôle si nos chemins se croisent xD

_________________
Everything is explained by the way you perceive things.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/verto-f23/vayuhq-mijow-hybrid-in-it
Silvia Fielding

avatar

Féminin Nombre de messages : 1221
Société d'Etudes : /
Collège : Verto.
Cycle : Quatrième cycle.
Fiche de Présentation : Marche ou crève.
Ses RP : - Un seuil ? avec Société de Verto
- Ca roule ma poule ! avec Jane Grey et Alice
- Be in cage avec Jane Grey et Morwen Aïla

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/60  (0/60)

MessageSujet: Re: Angèle Reity [Terminé]   Lun 7 Sep - 16:16

Sujet verrouillé.

_________________
Silvia Fielding
Alias Princesse Sissi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/fiches-de-presentation-f7/siley-j-m
Silvia Fielding

avatar

Féminin Nombre de messages : 1221
Société d'Etudes : /
Collège : Verto.
Cycle : Quatrième cycle.
Fiche de Présentation : Marche ou crève.
Ses RP : - Un seuil ? avec Société de Verto
- Ca roule ma poule ! avec Jane Grey et Alice
- Be in cage avec Jane Grey et Morwen Aïla

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/60  (0/60)

MessageSujet: Re: Angèle Reity [Terminé]   Dim 6 Mar - 10:31

Archives.

_________________
Silvia Fielding
Alias Princesse Sissi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/fiches-de-presentation-f7/siley-j-m
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Angèle Reity [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Angèle Reity [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Période d'essai terminée : Gray
» Énigme 032 : Quand Angèle fut seule...
» Un Champagne Millésimé - Chasse terminée
» BDI (break a durée indéterminée)
» Baptème de GIL et BZEUH [Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amarth, votre destinée :: Corbeille :: Corbeille-