AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tristesse. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Tristesse. [Libre]   Jeu 6 Aoû - 22:26

[ Vienne qui veut =) ]

Amarth.
Une grande université de magie, divisée en trois colleges. Vita, Verto, Cosmos. Le Cirque. Le Jeu.
Kaoru en savait encore assez peu, mais déjà il se sentait mélancolique. Tandis qu'il fendait l'air au dessus de l'immense domaine, ses ailes dépliées de chaque côté de lui-même afin de planer, c'est à sa famille que pensait Kaoru. Que faisaient-ils ? Allaient-ils bien ? Pensaient-ils toujours à lui ?..
Autant de questions qui demeureraient sans réponse, profilant leur ombre noire au dessus de l'horizon de joie de l'icarii. Il lui fallait juste un moyen de rentrer...
Non, lui souffla une voix dans sa tête. Tu ne peux pas. Ton père t'a bien fait comprendre qu'il y avait danger de mort, et pas seulement pour toi, mais aussi pour ceux que tu aimes. Kaoru serra les dents et rétrécit encore ses yeux pour empêcher des larmes d'en sortir. Larmes de tristesse, de frustration, et même un peu de colère.
Sans pouvoir se le confirmer de visu, il sentit ses yeux virer au gris comme on sent un voile de tristesse ternir sa vie. Gris métal. Tellement métallique qu'il était sur qu'ils pourraient réfléchir une image aussi nettement qu'un miroir fraîchement nettoyé.

Et le domaine défilait toujours en dessous de lui, avec ses élèves, forêts, clairières, animaux, plantes en tout genres.
Finalement, l'icarii aperçut un peu plus loin de la vapeur s'élever en volutes paresseuses vers le ciel, et la curiosité le piqua, l'incitant à aller observer ce qui provoquait ce phénomène.
Quelques instants plus tard, il put constater que c'était des sources thermales qui causaient tant de vapeur.
Et pourquoi ne pas se laisser tenter, maintenant qu'il était là ?
Il descendit alors doucement, se réceptionnant sur le sol en fléchissant à peine les jambes. Tout juste s'il remarque la personne déjà présente en ce lieu...



Corrigé par Yuh-kun


Dernière édition par Kaoru Clair-de-lune le Dim 4 Oct - 9:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vayuhq Mijow

avatar

Féminin Nombre de messages : 981
Collège : Verto
Cycle : Deuxième
Fiche de Présentation : Identity
Ses RP :
Folie Matinale [ Avec Miyoki Yuitsu]
Repérage et déception [Avec Awen Shen'nyu]
Jeu : Survivra-t-elle ? [ Avec Morwen Aila, Alice & Awen Shen'nyu]]
Tu n'es pas le bienvenu [Avec Jane Grey]
Un Seuil ? [Avec Silvia Fielding]

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Tristesse. [Libre]   Dim 20 Sep - 0:21

(Puisque je suis en manque grave de RP et que j'avais un jour l'intention de poster ^^)

Un, deux, trois.

Ainsi tombe les gouttes d'eau.

Quatre, cinq six.

Elles retournent d'où elles viennent, en attente de devenir vapeur.

Sept, huit, neuf.

Vapeur qui redeviendra tôt ou tard liquide.

Dix, onze, douze.

À moins qu'elles ne se transforment en neige ou en glace pour donner froid aux être vivants.


Aurore ou crépuscule ? Matin ou soir ? Quelle heure était-il ? Combien de temps avait-il passé ici ? Combien de secondes, de minutes ou même d'heures ?

L'Hybride ouvrit lentement les yeux, sentant le poids lourd du sommeil qui glissait tant bien que mal dans l'eau chaude. S'était-il vraiment assoupi ? Il ne savait pas. Il ne chercherait pas à le savoir. Il ne se rappela pas immédiatement pourquoi il était ici. Vayuhq se laissa glisser dans l'eau jusqu'au nez, les pensées encore brumeuses. Relaxer. Son cerveau lui disait que c'était pour cela qu'il était là, dans toute cette vapeur qui l'endormait, le détendait de façon étrange. Lui qui n'était pas stressé de nature avait l'impression que cette sensation de relâchement était nouvelle, anormale. Et cela lui faisait un bien fou, malgré le fait qu'il se sentait engourdi par toute cette chaleur. Il commença à fermer les yeux, puis les rouvrit brusquement, se rappelant qu'il s'était peut-être endormi un peu plus tôt. Et il n'avait pas envie de dormir, même si c'était tentant. Il resta ainsi pendant encore plusieurs minutes, puis finit par plonger entièrement dans le bassin d'eau chaude, se permettant de fermer les paupières même si le risque qu'il s'assoupisse de nouveau restait. Pourtant il se retira bien vite de ce cocon de chaleur liquide, se levant brusquement debout, haletant.


*Qu'est-ce qui s'est passé?* se demanda-t-il alors qu'il reprenait ses esprits.

Pourquoi s'extirper aussi soudainement ? Pourquoi cette panique qui faisait battre son coeur de façon assourdissante ? Qu'est-ce qui s'était caché derrière ses yeux fermés, tapi dans l'ombre en attendant qu'il relâche sa vigilance ? Attendant le moment propice pour lui sauter au visage. Sa vue était aveuglée par des points de lumière, comme si on l'avait brusquement éclairé, pendant un instant. Le jeune homme se laissa tomber de nouveau dans l'eau en position assise, l'élément liquide s'arrêtant un peu plus haut que ses hanches. La tête dans une main tandis que l'autre maintenait le bord du bassin, l'Hybride ne remarqua nullement Kaoru qui s'était déposé non loin de là. La chaleur bienfaisante avait disparu, faisant place à une nausée persistante et l'impression constante qu'il allait s'effondrer.



Corrigé par Yuh-kun

_________________
Everything is explained by the way you perceive things.


Dernière édition par Vayuhq Mijow le Lun 14 Mar - 23:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/verto-f23/vayuhq-mijow-hybrid-in-it
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tristesse. [Libre]   Jeu 15 Oct - 20:12

Mais que faire lorsque vous n'avez même pas le droit de rejoindre ceux que vous aimez ? Quand leur présence vous est proscrite, quand ils doivent être bannis de votre vie ? Que faire quand l'amour est loin, et qu'on ne reverra surement plus ni père, ni mère ?
Le plus simple serait d'oublier. Ou de mettre de côté pour un temps, jusqu'au jour où revoir les êtres aimés sera de nouveau possible.
Le plus simple.
Et également de plus difficile a exécuter.
Sinon on peut y penser en permanence, à chaque seconde de notre vie. Et au bout d'un moment les larmes finiront par ne plus couler, la source ayant tari. Au bout d'un moment, on ne ressentira plus rien en pensant à eux. Ce choix-là, on ne le fait pas forcément consciemment. Parfois, on arrive juste pas à penser à autre chose qu'aux gens qu'on aimerait revoir. On y pense, on y pense.. et finalement on oublie.
On oublie combien ça faisait mal de penser à eux au début, combien c'était dur de se dire qu'on n'allait plus les revoir. On durcit de l'intérieur, le cœur devient froid. Le reste perd de l'importance, tout ce qui compte étant que jamais plus on ne pourra revoir les personnes aimées. La vie devient triste, morne, grise. Un voile se place sur tout ce que nous voyons, drapant la moindre chose d'un manteau de mélancolie.

Ainsi songeait Kaoru tandis qu'il se tenait, immobile, à côté des sources chaudes.
Au bout d'un long moment, il releva la tête, s'apercevant enfin de la présence d'une deuxième personne en ce lieu. Mais il se trouvait en effet quelqu'un d'autre ici, assis dans un bassin à quelque mètres de là.
La première réaction de Kaoru fut de faire le geste de reprendre son envol, mais il se maitrisa et resta au sol, pressentant qu'il valait mieux discuter avec quelqu'un. Se faire de nouveaux amis était ce qu'il y avait de mieux à faire, et cela pourrait peut-être faire passer la tristesse. Discuter était ce dont il avait besoin en tout cas. Les relations humaines lui avaient toujours fait du bien.
Il se dirigea donc d'un pas égal vers la personne qui se trouvait dans l'eau, et, quand il fut presque à côté, parla doucement, comme s'il ne voulait être entendu que de l'autre :


"Bonjour, l'eau est bonne ?"

Le genre de phrase banale, un peu passe-partout, mais qui commençait bien une conversation. Il attendit calmement la réponse.



Corrigé par Yuh-kun
Revenir en haut Aller en bas
Vayuhq Mijow

avatar

Féminin Nombre de messages : 981
Collège : Verto
Cycle : Deuxième
Fiche de Présentation : Identity
Ses RP :
Folie Matinale [ Avec Miyoki Yuitsu]
Repérage et déception [Avec Awen Shen'nyu]
Jeu : Survivra-t-elle ? [ Avec Morwen Aila, Alice & Awen Shen'nyu]]
Tu n'es pas le bienvenu [Avec Jane Grey]
Un Seuil ? [Avec Silvia Fielding]

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/20  (0/20)

MessageSujet: Re: Tristesse. [Libre]   Mar 27 Avr - 0:57

Le malaise persistait. Il ne savait toujours pas ce qui lui était arrivé et cela l'agaçait. C'était comme si cette peur qui l'avait saisi c'était manifesté comme cela, sans raison. Et pourtant ce n'était pas le cas. Ça ne pouvait être le cas, il le savait.

Quelque chose.

Il y avait quelque chose près de lui, tout près. Instinctivement, il aurait dit que cela venait de lui-même. Mais c'était insensé. Pourquoi aurait-il peur de lui-même ? Pourquoi se craindrait-il ?


*Parce que tu n'es pas seul*

Vayuhq eu un sursaut, son mouvement brusque troublant momentanément l'eau chaude de la source. Une voix. Le sienne. Mais il n'était pas certain si cela avait été une pensée fugitive de sa part ou celle d'une entité étrangère.

*Étranger, j'en doute.*

Encore ? C'était contrariant. L'Hybride se dit que c'était peut-être la source qui le rendait un peu... zinzin, et décida de s'en extirper. À l'instant où il allait se redresser, une voix lui fit prendre conscience qu'il n'était pas seul. En levant les yeux il aperçut une jeune homme blond, fort probablement celui qui venait de lui parler. Son regard était doux et il ne lui était pas étranger. Cependant Vayuhq était certain qu'il ne l'avait jamais rencontré. Où avait-il vu ce regard alors ? Cette expression dans ses yeux ?

"Bonjour, l'eau est bonne ?"

La question semblait venir de loin, même si elle avait été posée il y avait quelques secondes à peine.

"Oui, mais j'ai l'impression que la chaleur me monte à la tête." déclara-t-il avant de se sortir de l'eau.

Il s'habilla lentement, prenant plus ou moins compte de la pudeur de son interlocuteur. Lorsqu'il eut terminé, il tourna de nouveaux son regard vers le blond, intrigué.


"On se connait ?" demanda-t-il, agacé de ne pas replacer le moment ou le lieu où il avait aperçu ces yeux lunatiques.


Corrigé par Yuh-kun

_________________
Everything is explained by the way you perceive things.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/verto-f23/vayuhq-mijow-hybrid-in-it
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tristesse. [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tristesse. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» le québec libre!!!
» Base de Torcy - nage en eau libre
» Libre navigation avec la Savoie [abrogé]
» Les RPG en libre téléchargement
» Libre antenne samedi 25 !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amarth, votre destinée :: Le Nord du Domaine - Vie Scolaire :: La Forêt Infinie :: Sources thermales-