AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Réfectoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Cicogne
A votre service.
avatar

Nombre de messages : 23

MessageSujet: Le Réfectoire   Mer 15 Avr - 17:54

| Sujet réservé exclusivement aux inscrits de la Chasse au Lapin. Il est interdit de créer un sujet dans cette catégorie. Pour plus d'informations sur le lieu, cherchez sur les descriptions déjà présentes sur Amarth, puisque les sujets mettent en place des lieux déjà existants. |

OUVERT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Réfectoire   Mar 2 Juin - 19:07

Quelle heure était-il déjà ? Nous étions en plein milieu de la nuit et comme à son habitude, Liam se promenait dans la forêt comme tous les soirs où il ne trouvait pas le sommeil, ce qui arrivait assez rarement étant donné qu'à chaque fois qu'il fermait les yeux, il revoyait tous les cadavres d'Angelus venir le hanter… Mais étrangement ce soir, en plein milieu de sa balade, il surprit à bailler. Son corps devenait de plus en plus lourd à porter, et son esprit n'était plus aussi aiguisé qu'à son habitude. Il fit alors directement demi-tour et rentra dans sa chambre. Ces compagnons de chambrée dormaient tous à point fermé, et notre cher "Night Walker" ne tarda pas à les rejoindre…

Le lendemain, le réveille fut difficile. Lui qui n'avait pas l'habitude de trainer au lit se prélassait bizarrement dans ces draps, comme si son corps avait besoin de plus de temps pour émerger qu'à son habitude. Finalement, il finit par ouvrir les yeux… enfin son œil ! Oui, il ne voyait que d'un œil ! Quel était le petit malin qui lui avait placé un bandeau sur l'œil… mais au moment où il s'apprêtait à l'enlever, son esprit se bloqua d'un seul coup, comme un arrêt sur image. Il ravala sa salive avant de se rendre compte qu'une poitrine lui avait poussé pendant la nuit… Et pas rien que ça, sa chevelure et les formes de son, corps, tout avait changé ! Il était devenu une fille ?! Son corps s'était-il transformé pendant la nuit ? Il se redressa tout en restant assis sur le matelas. Ce n'était pas son corps qui s'était transformé en fille, mais son esprit qui avait changé de corps. Comme pouvait-il le savoir ? Simple… son cœur battait dans sa poitrine ! De plus, il ne se trouvait pas dans sa chambre non plus. Les autres personnes qui étaient couché dans les lits à côté de lui étaient également des filles, et il en avait déjà aperçue certaines dans les couloirs où dans les rassemblements que l'ancien conseil des étudiants faisait. Il se leva et ouvrit alors les tiroirs de la garde-robe à côté de son lit. Des vêtements de fille. C'était indéniable, son esprit était bel et bien dans un autre corps. Il choisit alors ce qui ressemblait à un ensemble et l'enfila rapidement, mais avant de sortir de la chambre, il devait savoir le nom du corps dans lequel il se trouvait. Il devait pouvoir se retourner si quelqu'un l'appelait bien entendu… Ah ça y était… un papier d'inscription rangé dans un cahier… "Eden"… Ainsi le nom de cette fille était Eden Lockhart. Il sortit alors de la chambre lorsqu'un appel fut lancé au parlophone.

Ainsi il s'agissait d'une épreuve du corps enseignant dans le but de lier plus les élèves. Mais pour retrouver son véritable corps, il fallait retrouver un lapin vivant en chocolat blanc. Mais quel pouvait donc être le rapport entre une action visant à apprendre la tolérance et l'esprit d'équipe entre les élèves, et un lapin ! Décidément tout ça faisait tourner la tête de Liam si fort que son estomac commençait à gargouiller… gargouiller ! Il avait faim ! Incroyable, il n'avait plus ressentit cette sensation depuis plus de 200 ans. Pour lui la nourriture n'avait pas énormément de goût. La viande avait le goût de plastique, les pommes de navet,… Tout était devenu plus fade pour laisser place à l'attirance maladive d'un vampire au sang. Mais Liam se trouvait dans un corps vivant et il comptait bien profiter de cette aubaine pour se régaler à la cantine. Il mit plus de temps à y arriver, sa condition physique étant réduit à celle des êtres humain… Hé oui, plus de super vitesse, plus d'électrokinésie… Mais finalement il arriva au réfectoire, et se mit dans la fille d'attente, étrangement moins peuplée que d'habitude. Sans doute cette recherche au lapin se disait-il… Mais tout devenait confus dans son esprit, il n'avait plus toute les ressources de son cerveaux pour réfléchir, celui-ci étant différent du siens. Puis, perdu dans ces pensées, il bouscula légèrement la personne devant lui...
Revenir en haut Aller en bas
Miyoki Yuitsu

avatar

Féminin Nombre de messages : 238
Société d'Etudes : Présidente du club de Divination.
Collège : Vita

Feuille de personnage
Avancée du Jeu:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Le Réfectoire   Sam 13 Juin - 14:40

Lorsque Miyoki se réveilla se matin-là, elle sut aussitôt que quelque chose clochait. Qu’elle n’était pas là où elle devrait être. Elle avait subit un sort durant la nuit et son âme avait été transféré autre part. Elle ne voulait pas ouvrir les yeux. Elle ne voulait pas savoir où elle était.
Qu’est-ce que le corps enseignant avait encore fait ? Ou alors les Sans-Cycles ? En tout cas, ce n’était pas drôle. Elle ne voulait pas se lever. Vraiment pas. Elle ne voulait pas bouger, rien qu’en bougeant elle se rendrait compte où elle était. Déjà, elle sentait que son lit était plus grand et plus confortable, que son corps était plus large et musclé, qu’elle n’avait plus de poitrine, qu’il il y avait un poids en trop dans son entre-jambe. Elle ne sentait pas ses longs cheveux s’étaler autour d’elle. Même les odeurs lui criaient qu’elle n’était plus dans le dortoir des filles. Elle se détestait d’en savoir autant.

Finalement, elle ouvrit les yeux. Elle se leva et se dirigea vers la glace. Ren Heïshé, l’infirmier. Et zut. Certes il était beau, mais il ne lui correspondait absolument pas. Elle pivota pour observer le tatouage sur le dos de son hôte et frissona. C’était terrible. Vite, elle détourna le regard pour se diriger vers l’armoire. Elle savait déjà ce qu’elle y trouverait : du noir, du noir, et du chinois. Elle qui affectionnait tant ses vaporeuses robes immaculées. Et il était trop grand, trop musclé, son visage trop vif, l’anneau à son oreille la gênait. Elle retira et le posa sur la table de chevet. Pourquoi sur lui ? Enfin, au moins elle n’était pas dans le corps de Siley, ou d’Awen. Elle aurait apprecié celui de Lain, elle était curieuse quant à celui de Liam.

Elle avait faim. Et cette impression était bien trop forte, elle était habituée à ressentir les sensations de façon ténue, lointaine. Ce corps-là, par contre, ressentait tout de façon claire. C’était gênant. Elle qui était toujours si éloignée de son propre corps avait l’impression de violer son intimité en ressentant la faim, le sommeil, et tant d’autres choses. Elle n’enfila pas de chaussures, comme elle en avait l’habitude et sortit.

Quiconque croisa Ren ce jour-là se retourna devant l’aspect étrange de l’infirmier. En effet, Miyoki avait l’habitude de prendre un air distant, surnaturel, de bouger de façon gracieuse et douce, comme dans un rêve. Lorsqu’on la croisait, on avait toujours l’impression qu’elle était un fantôme. Mais malheureusement, cette attitude n’avait de sens que dans son propre corps, avec sa peau diaphane, ses yeux profonds, ses traits doux, sa robe légère, sa taille fine. Dans le corps de Ren, c’était comme donner un air niais à une grosse brute pleine de muscle. Elle ne pouvait pas sembler ne pas exister dans un corps qui respirait la vie.

Elle le sentait bien sur, qu’elle était mal accordée, elle savait depuis qu’elle avait reconnu son habitacle que quelque chose clocherait. Mais elle ne pouvait changer sa nature, tout comme elle ne pouvait pas changer de corps pour le moment.

C’était vraiment étrange de voir les autres. Leur Destinée était complètement embrouillée, puisque les âmes et les corps n’étaient pas de la même souche. Toutes les données personnelles en devenaient troubles et illisibles, ce qui troublait beaucoup la Prophétesse. Elle ne faisait plus vraiment attention à ce qu’elle faisait, étudiant juste les Destinées. C’était comme un nouveau jeu où elle devait deviner qui était qui. Ou un défi.

Elle était dans la file du self quand elle sentit une pression dans son dos. Naturellement, habituée à son corps faible, elle tomba. Mais étrangement, alors qu’elle perdait l’équilibre le corps entraîné de l’infirmier se rattrapa et permit au plateau qu’elle tenait de se stabiliser. Plateau emplit de choses qu’elle n’avait aucun souvenir d’avoir pris, au passage. Se reprenant peu à peu de sa soudaine force elle jeta un regard à la personne qui l’avait bousculée. Elle fronça doucement les sourcils. Elle ne connaissait pas le corps. Mais l’âme lui disait quelque chose. Comme un air de déjà vu. Et bien sûr, elle ne pouvait rien voir avec ce sort étrange…


« Je vous connais n’est-ce pas ? »


Plus de voix mélodieuse et iréelle, elle fut elle-même surprise d’entendre cette voix d’homme. Sa douceur et son aspect mystérieux devenait ridicule. Elle n’aurait pas du se lever, ce matin.

_________________

Image by Arehandora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amarth.forum-actif.eu/vita-f24/miyoki-yuitsu-eternite-t94
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Réfectoire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Réfectoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amarth, votre destinée :: Corbeille :: Corbeille-