Partagez | 
 

 Quelque chose de familier...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Quelque chose de familier...   Jeu 12 Mar - 21:03

A peine arrivée dans cette académie, la jeune fille avait repéré une odeur qu'elle connaissait bien, une odeur dans laquelle elle avait baigné depuis sa plus tendre enfance. Après avoir prit connaissance des lieux, Thaelia avait décidé d'en savoir plus sur cette fragrance. Elle se laissait guider les yeux mi-clos le nez à l'affut, un peu comme un animal suivant une piste. Sans s'en rendre réellement compte, elle avait traversé la totalité de la cour pour se retrouver de l'autre côté de l'académie.

Elle arriva alors face à un pavillon qui semblait désert mais qui embaumait l'air de cette odeur qu'elle connaissait si bien. Elle contempla la bâtisse : elle semblait assez vieille et légèrement abîmer par les ravages du temps, preuve que peu de personnes y étaient entrés. Même le panneau de bois sur le côté était affecté, certaines lettres étaient effacés. En y regardant de plus près la jeune fille parvint à lire les inscriptions...


*Pa... illon... Néc... an... ie... et de... mo... isme... Pavillon... de Nécromancie et Démonisme. Voila donc pourquoi cette odeur m'était si familière, mais je me demande bien ce que cela fait ici...*

Hésitante la jeune fille tourna la poignée de cette porte, étrangement elle n'était pas verrouillée. Un craquement se fit entendre lorsque la poignet coulissa accompagné du grincement des gond rongés par la rouille. La pièce dans laquelle, elle entra était très sombre, certes quelques rayons de lumière filtraient à travers les volets clos, mais ils ne permettaient seulement que de voir quelques formes.

En plissant les yeux, la jeune fille parvint à deviner la forme de 2 escaliers qui convergeaient eu centre de la pièce. En haut, ils semblaient se diviser pour donner sur 2 paliers différents. La jeune fille fit quelques pas et se retrouva au milieu de cette pièce qui se révélait plus vaste qu'elle ne le pensait...
Quelques instant plus tard, un craquement de plancher se fit entendre non loin de là...


Corrigé par Yuh-kun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelque chose de familier...   Ven 13 Mar - 20:53

Un bruit étrange fendait le ciel. Était-ce un oiseau? Non, trop gros. Était-ce un Pokémon? Non, pas dans cette dimension. Était-ce un avion? Non, pas de cette technologie ici. Mais qu'est ce qui venait de se crasher dans le château de nécromancie dans un gros fracas? Un coup de vent qui avait entrainé Ryugi tête la première dans le toit, qui ne résista pas à la chute. Le professeur de Verto traversa le toit et le sol qui était en bois, qui avait bien craqué. On pouvait se demander comment un truc pareil pourrait arriver à quelqu'un et qu'il survive sans être un Vita, mais c'était cela la force de Ryugi. Qui était plutôt comme une statue. Oui, il avait demandé in extremis à la terre de le changer en pierre, pour amortir le choc, et cela marcha : il était devenu une statue de diamant qui brillait, un truc tout brillant tout dur et surtout incassable. Donc, sans problème, Ryugi avait traversé les différentes couches sans mal, mais maintenant, il y avait un problème. Car il n'arrivait plus à retrouver sa forme originelle. C'était bien beau d'être un diamant géant, mais ça empêchait de bouger. Ryugi pensa de toutes ses forces, mais la terre avait envie de l'embêter, jusqu'à ce que le vent le porte, et parle à la terre qui boudait un peu avant d'annuler. Ça y est, Ryugi était enfin changé en prof normal, en elfe. C'était bien, Ryugi se disait à lui même que jamais, il ne réessaierait la pétrification diamantaire. Parce que cela faisait mal, très mal, beaucoup trop mal. Et c'est donc les larmes aux yeux que Ryugi se rendit compte... Qu'avec ses conneries il avait failli blesser quelqu'un. Et ouais, la statue de diamant était tombée à deux centimètres d'une demoiselle. Oups, Ryugi allait se prendre un de ces savons...

"Désolé, z'ai pas fait exprès... la faute au vent, je lui avais demandé d'apprendre à voler, et il m'a envoyé balader très loin... Missant vent, farceur aujourd'hui."

Et plus précisément, Ryugi songeait fortement à réutiliser sa forme de Diamant. Car en effet, si cela allait le faire souffrir, vraiment souffrir, peut être que s'il ne le faisait pas, il souffrirait encore plus. D'autant plus que la demoiselle devant lui était plutot jolie... Non, Ryugi ne draguerait pas. Il s'était dit que la première impression devait être bonne... Et lui tomber dessus en l'évitant de très très peu était pas vraiment un moyen de faire bonne impression. Et en tout cas, Ryugi s'agenouilla, posant un genou à terre en prenant la main de cette demoiselle avant d'y déposer un baiser dessus. Coutume d'Espéranto oblige. Qu'il reste galant avant de se faire tuer dans d'horribles souffrances... mais quoi qu'il se passe, jamais il ne lèvera la main ou le vent contre une dame.

"Enchanté de vous rencontrer, mon nom est Ryugi Silver..."

Corrigé par Yuh-kun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelque chose de familier...   Sam 14 Mar - 20:53

Un craquement sourd qui sembla provenir du toit se fit entendre, bientôt suivi par d’autres qui semblèrent se rapprocher peu à peu de l’endroit où se trouvait Thaelia. Alors que la jeune fille venait de faire un pas de plus dans la pièce sombre, ces craquements arrivèrent jusqu’à la pièce où elle se trouvait et de façon plus précise à seulement 2 petits centimètres de son visage. Elle ne pu retenir un mouvement de recul lorsqu’elle vit ces décombres tomber durant quelques dixièmes de secondes.

Il lui fallu quelques instants pour reprendre ses esprits. Elle posa son regard sur le trou béant dans le toit qui laissait filtrer quelques rayons de lumière supplémentaires dans la pièce sombre. Il sembla à Thaelia entendre quelque chose à l’intérieur du tas de décombre. Un murmure ? Un souffle ?
Elle tendit sa main en direction des morceaux de poutres, de toit et de plâtre. Sa main était précédée par la petite lueur qui ne la quittai jamais, celle-ci était à la fois une présence rassurante pour elle, car on ne savait jamais sur quoi on allait tomber, mais aussi un petit coup de pouce afin de mieux voir ce dont il s’agissait. Au moment même où les doigts de la Sor’cière effleurèrent un morceau de plâtre, le tas de décombre se mit à bouger et un jeune homme en sorti.

Il paraissait avoir plus ou moins le même âge que la jeune fille, mais il semblait complètement amoché par la chute qu’il venait de subir. Il adressait un grand sourire à la jeune fille et parlait sur un ton enfantin… Il trouvait ça amusant !? Franchement, la façon dont certaines personnes occupaient leur temps libre était pour le moins originale.
Il se présenta tout de même à la jeune fille après s’être excusé de l’accident qu’il avait faillit causer.


"Enchantée de faire votre connaissance, je me nomme Thaelia Ares. Je suis l’une des nouvelles professeurs de cette école."

Elle posa son regard sur le jeune homme qui semblait se porter comme un charme puis sur la zone d’atterrissage et enfin le trou par lequel il avait fait son entrée. Sérieusement, comment avait-il fait pour ne pas finir réduit en miette après une chute pareille ?

[Pas trop d‘idée u.u]


Corrigé par Yuh-kun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelque chose de familier...   Sam 14 Mar - 21:19

Ryugi avait encore quelques spasmes douloureux du fait de sa double transformation. S'il n'avait pas appris à se contrôler, c'est sur qu'il aurait crié à pleins poumons l'étendue de sa douleur. Mais non, il se retenait, le sceau se battait contre cette pensée pour qu'elle soit refoulée, qu'il agisse en elfe et pas en elfette. Non, Ryugi serrait les dents et se releva, s'époussetant sans une grimace. Même si le simple contact avec sa peau était douloureux. Mais cette douleur se calma peu à peu et Ryugi arborait un sourire forcé. Mais surtout, ses pensées étaient dirigées contre le vent, qu'un vent passe entre ses vêtements, un vent frais qui pourrait calmer plus vite sa douleur - parce que c'était la faute du vent si Ryugi était dans cet état. Oui, Ryugi pouvait très bien se changer en air au lieu de se changer en terre, mais s'écraser contre le toit sous forme de vent n'avait pas traversé l'esprit de Ryugi. Saleté de sceau qui l'avait empêché d'y penser à cela, mais bon. Et apparemment, c'était aussi une nouvelle collègue, un nouveau professeur et apparemment assez jolie.

"Vous aussi, vous êtes un professeur? Je suis aussi enseignant nouveau à Verto... L'école des éléments, et vous? Qu'est ce que vous enseignez?"

Ryugi était toujours à l'affut, ravi de rencontrer de nouveaux collègues, car au moins, il pourrait comparer leurs expériences, leur méthodes d'enseignement, pour pouvoir avoir une méthode infaillible afin d'enseigner de la meilleure des façons l'art des éléments à chacun de ses élèves. Sauf que si les professeurs étaient nouveaux aussi, cela ne serait que théorique et à essayer de mettre en place plus tard, quand les cours commenceront. En attendant, Ryugi se concentra, joignant ses mains en prière. Puis il écarta ses mains, créant quelques plaques de diamant d'une très grande finesse. Ensuite, Ryugi tourna ses mains, avant de faire glisser une petite liane qui était poussée dans ses mains. Et après quelques gestes d'emboitements, Ryugi en sortit une véritable petite rose sans épines, mais avec des pétales de diamant. Alors, Ryugi s'approcha de Thaelia et glissa cette fleur spéciale dans les cheveux de sa collègue.

"Voila pour vous, mais bon, une simple rose ne pourrait décrire à quel point vous êtes resplendissante..."

Corrigé par Yuh-kun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelque chose de familier...   Mar 24 Mar - 21:27

Quelques légers nuages de poussière finissaient de retomber sur le sol de la pièce tout aussi poussiéreux que le reste d'ailleurs alors que le jeune homme tombé du toit faisait plus ample connaissance avec la jeune Sor'cière. Tient, lui aussi était professeur ? Eh bien ce cours devaient être très animé pensait Thaelia, à plus forte raison s'il apprenait à ses élèves à passer à travers les murs et les toits. D'un autre côté, cela permettrait à la jeune fille de réaliser de vrai cours interactifs de son côté.
La petite luciole de la jeune fille se mit étrangement à tourner au tour de l'autre professeur, allons donc qu'est-ce qui lui prenait maintenant ?


"C'est exact, je suis professeur. Je suis enseignante à Vita, le college de l'Alchimie et de la Magie Médicale"

Alors qu'elle répondait à cette interrogation, le jeune homme fit apparaitre un petit objet en cristal dans ses mains qui peu à peu prit la forme d'une superbe rose qu'il glissa dans les cheveux de Thaelia. La petite luciole entourant la jeune fille se jeta sur sa main lui infligeant de légères et insignifiantes blessure. La jeune fille l'attrapa entre ses mains en vociférant après lui.


"Tu ne va pas recommencer avec ça toi. Je croyais qu'on s'était mit d'accord une bonne fois pour toute. Désolé, Professeur Silver."


[Disoulé pa trop d 'inspi u.u]

Corrigé par Yuh-kun
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelque chose de familier...   Mer 25 Mar - 6:05

Kyaaah, une luciole. Un petit point lumineux qui fendait l'air avec une trajectoire que Ryugi considérait aléatoire, et Ryugi ne savait pas ce qu'il faisait là, ou ce qu'elle faisait là, peut-être son animal de compagnie. Drôle de fait, cette luciole l'attaqua avec la surpuissance d'un moustique quand Ryugi eut la bonne idée de glisser cette rose dans les cheveux de la demoiselle. Ce qui fait qu'il avait plein de tout petits points rouges et douloureux sur la main, mais ce n'était rien face à la douleur qu'il avait ressentie il y a quelques instants, et ces toutes petites lacérations faisaient le même effet en comparaison qu'une douce caresse. Et aussi étrange que cela puisse paraître, Ryugi éclata de rire. Un rire qui ne pouvait pas vraiment être contrôlé, un rire qui venait du coeur. Non pas une moquerie, mais plutôt, un signe de joie bien étrange. Car oui, il s'est toujours demandé ce dont les plus expérimentés Vita étaient capables de faire sur le plan offensif, et si cela se délimitait à l'attaque d'une luciole, cela exprimerait la supériorité conséquente des Verto. Mais bon... Il devait sûrement y avoir plus derrière.

"Ce n'est pas la peine d'être désolée, mais je vous conseillerais quelque chose de plus gros si vous voulez avoir de quoi vous défendre. Je ne pense pas qu'une simple luciole puisse infliger de gros dégats..."

Quoique, en y réfléchissant bien, toute personne, non, toute créature vivante est capable de parler aux éléments. Et Ryugi s'amusa à penser que si cette luciole faisait partie de ses élèves, il suffira alors de lui faire parler aux flammes, et elle pourra envoyer des attaques destructrices et mortelles à l'échelle macroscopique au lieu de le faire à l'échelle de taille de cette luciole. Ryugi s'imaginait une luciole capable d'envoyer des jets de flammes considérables, cela ferait un ennemi vraiment redoutable par son évasivité conséquente. Cela ferait une vraie arme de défense. En attendant, elle avait bien vu que la main de Ryugi était quand même un peu touchée, mais elle n'avait rien fait... Drôle de professeur. Et comme toujours, Ryugi voulait une démonstration. Mais il ne savait pas comment demander...

"... À moins que vous ne me laissiez cette petite luciole pendant quelques temps. Le temps qu'elle puisse apprendre à parler à un élément. Et là, ce sera un compagnon offensivement efficace... Mais je me demande bien ce que vous enseignez. L'alchimie reste pour l'instant un mot qui résonne assez obscur chez moi..."

Corrigé par Yuh-kun
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelque chose de familier...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quelque chose de familier...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» DENVER&MAX ? "Vous devez être avocat : vous dégagez quelque chose de malin et d’inutile."
» Quelque chose de motivant...
» Quelque chose de marrant à faire avec le logo.
» Enfin quelque chose d'intéressant ici : MOI
» Sólveijg Yngvarrdóttir ? « Le temps passe. Et chaque fois qu'il y a du temps qui passe, il y a quelque chose qui s'efface. »
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amarth, votre destinée :: Le Nord du Domaine - Vie Scolaire :: Salles de Cours-