Partagez | 
 

 Encore perdu [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren Heïshé

avatar

Masculin Nombre de messages : 787
Collège : Vita

MessageSujet: Encore perdu [Libre]   Jeu 12 Mar - 7:03

Un homme, assez jeune, marchait tranquillement le long des couloirs de l'université. Tranquillement? En faite pas vraiment. Il avait plutôt l'air au bord des larmes et de la panique, jetant des regards à droite et à gauche, semblant chercher quelque chose. Déjà deux semaines qu'il était dans l'établissement mais il n'arrivait toujours pas à retrouver le chemin de son infirmerie. Car oui, cet homme était l'infirmier de l'école. Doué pour toutes les sortes de médecines, et se débrouillant très bien avec les éléments de la terre et de l'air mais … avec un tel sens de l'orientation inné qu'il lui est incapable de retrouver son chemin, qu'importe où il veut aller. Notre cher infirmier national tentait donc de retrouver son infirmerie dans cet immense bâtiment. C'est dans ces moments là qui regrettait d'avoir laisser Ashura, son petit serpent, dans ses appartements avant de partir.
Il déambulait dans les couloirs, ouvrant toutes les portes devant lesquelles il passait sans aucun résultat. Désespéré, il s'adossa à un mur pour se calmer et ainsi réfléchir à une solution qui pourrait le sortir de ce pétrin. Invoquer un Basilik ? Non, mauvaise idée. Il risquerait de détruire la moitié de l'université avec sa taille trop imposante. Et plus il réfléchissait, moins il trouvait de solution. Il se disait en ce moment même que la prochaine fois qu'il verrait le directeur, il lui demanderait d'installer des panneaux d'indications.
Trouvant son idée complètement stupide et absurde, il se remit à marcher, espérant tomber pas hasard dans sa précieuse infirmerie. Et dire qu'il se pouvait qu'il y ait un blessé qui l'y attende … Cette pensée le fit paniquer plus qu'il ne l'était déjà et il se mit à courir ouvrant à la volé les portes qu'il rencontrait. Au bout d'un certain temps, il finit par trouver une carte sur un mur. L'observant bien, il repéra tout de suite le petit point indiquant "Vous êtes ici." Puis il commença à chercher l'emplacement de l'infirmerie qui semblait être … À l'autre bout du bâtiment ?? Mais comment il avait fait? Il était pourtant sûr d'avoir pris le bon couloir en entrant dans l'école!! Au comble du malheur, il se cogna lui-même la tête contre le mur en face de lui. Se reprenant il fit apparaître dans ses mains une feuille et un stylo et observa bien la carte. Il y nota le chemin à prendre, à quel moment il devait tourner soit à gauche, soit à droite etc. Fier de lui, il fit disparaître le stylo et commença à marcher en suivant ses indications, tout de même pas très à l'aise, prenant bien le temps d'être sûr avant de tourner à chaque croisement. Il finit par arriver à une porte devant laquelle il s'arrêtât. Tendant une main limite tremblante pour ouvrir la porte, il prit une inspiration et la poussa assez violemment pour se retrouver … Devant une grande salle blanche, illuminée, avec des lits simples tout aussi blancs collés aux murs possédant une table pour poser des affaires et séparés les uns des autres par des sortes de paravents, plusieurs armoires disséminées un peu partout servant au rangement de diverses potions et autres remèdes… Pris d'un soudain élan de soulagement, il s'écroula sur les genoux, la main encore sur la poignée, poussant un énorme soupir soulagé.

Et alors qu'il s'apprêtait à se relever, il entendit un bruit de mouvement dans l'infirmerie, ce qui le fit sursauter et se cogner malencontreusement contre la porte. Se tenant la tête de douleur, il leva les yeux vers l'intérieur tentant de découvrir d'où venait le bruit.

Corrigé par Yuh-kun

_________________
.

Image de reenheart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Encore perdu [Libre]   Jeu 12 Mar - 20:20

Quelques secondes, quelques minutes, peut-être même quelques heures auparavant, Kaede avait poussé la porte de l'infirmerie. Épuisée sans raison apparente, elle voulait simplement s'allonger. Elle aurait sûrement pu trouver une chambre, des dortoirs, mais elle était arrivée récemment, et cet établissement lui était encore inconnu. Elle avait ouvert plusieurs portes et, peut-être par chance, elle avait trouvé une pièce. Une grande pièce. Avec des lits. Beaucoup de lits. Elle n'en demandait pas plus. Installée sur le dos, glissée entre les draps blancs d'un lit au fond de la salle, elle s'était endormie. Le silence environnant l'avait aidée. Elle n'entendait ni pas retentissant sur le sol froid des couloirs, ni vent agitant les branches des arbres, ni murmures. Seule sa respiration lente et profonde venait troubler le doux silence qui l'entourait. Remuant légèrement, une mèche de cheveux vint chatouiller ses narines. Un vif geste de la main, pourtant inconscient, remédia à ce problème. Son sommeil paisible et léger semblait pouvoir s'évanouir au moindre mouvement, au moindre son. Mais elle ne se réveilla pas. En tous cas, pas avant d'être rejointe par un jeune homme.

Le bruit d'une porte qui s'ouvre brutalement, un long soupir et un bruit sourd bien que faible, comme si quelqu'un était tombé à terre, finirent finalement par éveiller la jeune fille qui se redressa vivement. Sans prendre le temps d'être discrète, elle repoussa les draps dans un bruit de tissu froissé et sauta sur ses pieds. Respirant lentement et gardant son calme, elle décida de prendre le soin de regarder autour d'elle avant de se dévoiler à l'inconnu bruyant qu'elle n'allait pas tarder à rencontrer. Tournant silencieusement sur elle même, elle observa les murs blancs en plissant les yeux. Cette clarté l'agressait. Très lumineuse, la pièce semblait irradier d'une lumière aveuglante. Une lumière qui lui faisait mal à la tête. Ce qui était contradictoire avec sa fonction. À l'aide des armoires, des étagères de rangements, des liquides aux noms douteux et des lits aussi simples et peu personnalisés, elle ne pouvait douter. Il s'agissait bien de l'infirmerie.

Soudain, une brève lueur de panique traversa ses yeux grands yeux verts, effarés. Et si ce jeune homme, ou ce garçon peut-être, qui, selon le bruit sourd, devait se trouver sur le sol, était blessé ? Et s'il venait voir l'infirmier, ayant besoin de soins urgents et qu'à la place, il trouvait une jeune fille un peu niaise et inutile ? Non. Non, ça ne pouvait pas être ça. Ça ne
devait pas être ça ! Peut-être que quelqu'un, comme elle, souhaitait dormir, ou peut-être que cette personne s'était simplement perdue et n'en pouvait plus de chercher une pièce de plusieurs heures, ce qui expliquerait le soupir (agacé) et le bruit (tombé à genoux de désespoir). Oui, c'était sans doute ça. Alors, hésitante, elle quitta le petit espace qu'elle s'était attribuée entre deux paravents et avança vers la porte.

Un homme, plus vieux que ce à quoi elle s'était attendue, levait les yeux vers elle. Il se tenait la tête. Mais elle n'y fit pas attention. Pas vraiment sur la défensive, la première chose qu'elle aurait voulu faire était de lui poser une question. Alors pourquoi ne pas le faire ? Sa voix douce s'éleva dans la pièce, comme une continuité du silence.

" Avez-vous... Besoin d'aide ? "

Peut-être que sa question était stupide. Sans être aussi niaise qu'elle le paraissait, Kaede savait réfléchir. Et ses conclusions étaient plausibles. Un homme, d'une vingtaine d'années, peut-être un peu plus, était entré dans la pièce. Il ne pouvait pas être un étudiant. Conclusion, il était soit un professeur, qui avait besoin d'un remède contre... Le mal de tête ? Soit, il était simplement l'infirmier. C'était sans doute cette question qu'il aurait fallut poser en premier. Ses pensées précédant de peu ses paroles, elle s'exécuta :

" Serais-je indiscrète si je vous demandais qui vous êtes ? "

Maintenant qu'elle avait commencé, une foule d'interrogations voulaient briser la barrière de ses lèvres. Mais elle se reprit, il était peut-être le maitre de ces lieux. L'accabler de questions semblait être une méthode peu recommandable pour aborder les gens. Alors elle se réduisit au silence. Son regard à présent plus inquiet qu'autre chose trahissait pourtant son doux sourire et son expression qui se voulait calme, presque rassurante. Sa curiosité la démangeait soudain, alors que ce n'était pas du tout dans sa nature. Cet endroit en était peut-être la cause. Mais peu importait. Elle finirait bien par s'estomper, si ce n'était pas déjà fait. Tout ce qui comptait à présent était ce jeune homme, toujours au sol. Elle reporta son attention sur lui et esquissa un sourire.


Corrigé par Yuh-kun
Revenir en haut Aller en bas
Ren Heïshé

avatar

Masculin Nombre de messages : 787
Collège : Vita

MessageSujet: Re: Encore perdu [Libre]   Sam 14 Mar - 13:58

En ce moment même, Ren, se tenant toujours la tête, se disait qu'il était bon pour une belle bosse … À moins qu'il ne retrouve ce remède qu'il avait inventé il y avait un an. Car oui, il inventait lui-même des remèdes et potions pour guérir même les plus petites maladies tel qu'un simple rhume ou les maladies plus graves comme un cancer. Le mieux dans tout ça c'est que la plupart pouvaient être transféré directement dans le sang si le patient était dans le coma. Certains se demanderont "Mais comment il peut être sûr que ça marche?" Et bien tout simple : la plupart du temps il se prend lui-même comme cobaye. "Il est fou!" direz-vous. Mais il ne se prend comme cobaye que s'il est sûr que les effet sont sans danger! Encore heureux. Et bien entendu, il lui est déjà arrivé de se retrouver avec des effets secondaires comme se retrouver violet ou encore avec des oreilles de chien ou les cheveux qui lui arrivaient jusqu'au sol; mais les effets ne duraient généralement pas bien longtemps … heureusement pour lui. Sinon il se servait de petits animaux qu'il élevait expert lui-même comme cobayes. (Certains lui en voudront peut-être d'ailleurs …)
L'infirmier, voyant la personne devant lui mais ne la regardant pas réellement était perdu dans ses pensées de comment il allait retrouver ce remède, se disant qu'il devrait mettre des étiquettes sur les flacons la prochaine fois qu'il trierait toutes ses inventions médicales.
C'est la voix de cette personne qui lui fit rappeler qu'il n'était pas seul.


" Avez-vous... Besoin d'aide ? "

S'il avait besoin d'aide ? Mmh … bonne question que voici. Il venait de se cogner mais il ne pensait pas avoir réellement besoin d'aide. Et puis ce serait un comble que l'infirmier ait besoin d'aide alors que normalement c'est à lui de s'occuper des autres.

*Quel imbécile arrête de tourner autour du pot en réfléchissant pour rien et parle lui !*

Au moment où il allait parler, la jeune fille lui posa une nouvelle question.

" Serais-je indiscrète si je vous demandais qui vous êtes ? "

Pourquoi le serait-elle ? Ah oui elle ne devait pas savoir qui il était. D'ailleurs en parlant d'elle, elle semblait plutôt jeune. Sûrement une élève. Et puis elle avait l'air gentille aussi. Il se demandait bien dans quel college elle était.

*Assez pensé, PARLE!!*

Mmh …

Euh … M'oui, je m'appelle Ren Heïshé. Je suis euh …

*Quoi déjà? Ah oui …*

… L'infirmier d'Amarth.

Finalement il se remit debout et fit un sourire quelque peu niais à la jeune fille.

Non merci je n'ai pas besoin d'aide! Juste une petite bosse qui va s'empresser de partir.

Il partit en direction d'une des armoires que comportait l'infirmerie et l'ouvrit. Il la fouilla pendant un bon moment.

Mais au fait, et vous, qui êtes-vous? Si vous êtes ici c'est que vous êtes malade non? Vous ne vous sentez pas bien??

Il finit par trouver enfin ce qu'il cherchait et sortit sa main de l'armoire en possession d'un flacon avec à l'intérieure une substance de couleur bleuâtre dont il en bu trois gouttes. Reposant le flacon dont il espérait qu'il était le bon (sinon tant pis il avait déjà bu …), il se retourna vers la jeune fille, toujours souriant, quoiqu'un peu moins niais, se demandant ce qu'elle pouvait bien avoir.

Corrigé par Yuh-kun

_________________
.

Image de reenheart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Encore perdu [Libre]   Sam 14 Mar - 16:44

Euh … M'oui, je m'appelle Ren Heïshé. Je suis euh …

La réponse s'était faite attendre un moment. Kaede avait pensé qu'il ne savait pas quoi dire mais il avait prononcé une phrase toute simple, le genre de phrase qu'on dit à chaque nouvelle rencontre. Elle nota qu'il n'avait pas répondu à la première question. C'était peut-être sans intérêt. Finissant sa phrase, Ren la coupa dans ses réflexions. Alors comme ça, elle ne s'était pas trompée. Elle était bien à l'infirmerie, et elle venait de rencontrer l'infirmier. Plutôt... Banal. Ce qui l'était moins était la taille du jeune homme. Il venait de se remettre debout, et la jeune fille put l'observer de haut en bas. Il souriait, mais elle ne le remarqua pas. Elle était si impressionnée qu'en fait, elle ne remarquait pas grand chose. Tous les détails de son physique lui étaient invisibles. Elle voyait seulement qu'il mesurait environ une tête de plus qu'elle. Ce n'était pas exceptionnel mais elle venait d'un endroit où elle était elle-même considérée comme grande, elle n'avait pas eu l'occasion de rencontrer beaucoup de "géants" comme l'infirmier. Se rendant compte qu'elle le fixait avec insistance, la jeune fille secoua légèrement la tête et sourit à nouveau. Ce n'est qu'à ce moment qu'elle remarqua le reste. Ses cheveux noirs, en bataille, ses yeux sombres également qui, d'après elle, rendait la peau de son visage un peu plus pâle.
Presque déconnectée du monde extérieur, le son de la voix de Ren la fit tressaillir. Elle ne comprit même pas ce qu'il avait dit. Mais comme il enchaînait, elle jugea inutile de chercher à comprendre.

Mais au fait, et vous, qui êtes-vous? Si vous êtes ici c'est que vous êtes malade non? Vous ne vous sentez pas bien??

Avant de répondre, Kaede s'assit sur le lit le plus proche. Elle suivit des yeux le jeune homme, l'observant fouiller une armoire. Elle détourna le regard et rit légèrement.

" Non, non, je ne suis pas malade. Peut-être un peu fatiguée, mais ça passera. "

Son sourire ne quittait pas son visage. Elle grimaça en le voyant avaler un liquide bleu peu appétissant mais ne fit pas de commentaires. Il devait savoir ce qu'il faisait après tout. Se souvenant qu'elle n'avait pas répondu à sa première question, elle inclina la tête vers la droite.

" Au fait, je m'appelle Kaede. Je suis arrivée ici il y a quelques jours et... J'avoue que je ne sais pas vraiment ce que je suis censée y faire... "

Ses jambes se balancèrent dans le vide tandis qu'elle remit derrière son oreille une mèche rebelle de ses cheveux châtains. Étrangement à l'aise dans cette pièce, elle sentait pourtant que, n'étant pas malade, il allait falloir qu'elle s'en aille. Ne voulant pas s'imposer, elle n'allait même pas exprimer le souhait de discuter un peu plus avec l'infirmier. Elle allait échanger encore quelques paroles avec lui mais, quand elle sentirait que ce serait le moment de partir, elle ne se ferait pas prier. Cependant, elle trouverait le moyen de revenir, sans aucune hésitation. Elle n'était peut-être pas maso au point de se rendre malade juste pour le plaisir de se rendormir entre les draps immaculés de cette pièce désagréablement lumineuse, mais une simple question ferait l'affaire, à l'occasion.

" Dites moi, Monsieur l'infirmier, commença-t-elle avec une moue rieuse, est-il raisonnable que quelqu'un de visiblement maladroit, qui arrive à se cogner la tête en entrant dans une pièce qu'il est censé connaître mieux que quiconque, soit responsable d'autant de médicaments ? "

Elle passa inconsciemment une main dans sa frange, de sorte que ses cheveux cachaient à présent ses yeux verts et un sourire fendit son visage.


Corrigé par Yuh-kun
Revenir en haut Aller en bas
Ren Heïshé

avatar

Masculin Nombre de messages : 787
Collège : Vita

MessageSujet: Re: Encore perdu [Libre]   Mar 17 Mar - 7:20

Ren vit la grimace que fit Kaede quand il but sa potion et une lueur amusée traversa ses yeux pendant quelques secondes. Elle avait raison. Ça n'avait pas très bon goût. Mais ça avait au moins le mérite d'être très efficace. Il ferma l'armoire d'où il avait pris le remède, qu'il avait soit dit en passant reposé tout en regardant la jeune fille qui s'était assise sur l'un des lits. Si elle était fatiguée, pas étonnant qu'elle se pose. Et se devait être sûrement pour ça qu'elle était ici à se reposer. Enfin … il supposait. Il remarqua tout au long que Kaede, prénom qui lui plaisait, avait une sorte de tic, celui de remettre sans arrêt ses cheveux en place. Ça le fit rire intérieurement. Lui aussi avait les cheveux mi-long et il arrivait qu'ils le gênent. Il était souvent obligé de les attacher avec des barrettes pour les filles. Chose qui le rendait parfois ridicule mais il trouvait cela amusant alors il continuait de le faire. Bref, si elle était fatiguée, elle avait sûrement bien fait de venir ici.

Tu sais, j'ai un médicament énergisant assez efficace contre la fatigue si tu veux.

Et avec un sourire malicieux il rajouta :

Enfin j'en ai deux. L'un très efficace mais dont le goût n'est pas très agréable et l'autre avec un meilleur goût mais il est un peu moins efficace. Enfin si ce n'est qu'une petite fatigue le deuxième devrait suffire largement.

Puis elle fit mention de l'école. Il réfléchit quelques secondes mais lui-même n'avait pas apprit ici donc il n'était pas vraiment au courant … Il répondit tout de même à Kaede quelque chose de complètement évident avec son sourire idiot, juste pour embêter un peu la jeune fille.

Pour Amarth et bien … tu dois y étudier ? Il y a également autre chose mais je n'en ai entendu que des rumeurs et comme seul les élèves peuvent y participer, je ne pourrais savoir que si l'un d'eux m'en parle ! Enfin, moi-même ça ne fait que deux semaines que je suis ici donc je ne suis pas vraiment au courant.

Chose étonnante, il était plutôt à l'aise avec la jeune fille. Quoique … il avait remarqué récemment qu'il était à l'aise avec les filles en général, ce qui n'était pas le cas avec les garçons. Bref. Il aimait bien parler avec Kaede, elle était souriante et il aimait les personnes souriantes. Et même amusante. Elle fit une remarque très intelligente sur lui et sa fonction d'infirmier. Remarque à laquelle il rigola de bon cœur. Mais il s'arrêta pour … contre attaquer!!

En effet Mademoiselle Fushino. Je suis quelqu'un de plutôt maladroit. Mais seulement lorsque je ne travaille pas. Et puis comme je l'ai dit il y a quelques instants, je ne suis là que depuis peu de temps comme toi! Et puis … La plupart des médicaments qui se trouvent dans cette pièce sont inventer et fabriquer par moi-même. Avec le tas de plantes rares, plus si rare que ça ici …, que l'on trouve dans le coin, je peux me consacrer entièrement à de nouveaux remèdes plus efficaces que ceux déjà inventés dans les autres mondes. Et si jamais tu es blessée ou malade, ce sera avec ces médicaments que tu seras soignée! Mais si tu n'as pas confiance … Mmh … on pourra peut-être utiliser mes autres patients comme cobayes, qu'est-ce que tu en dis??

Il lui fit un clin d'œil et un grand sourire amusé à sa dernière remarque complètement déplacée pour un infirmier. Mais bien entendu, jamais il ne ferait une chose pareille. Ce serait totalement contraire à son éthique.

Corrigé par Yuh-kun

_________________
.

Image de reenheart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Encore perdu [Libre]   Lun 13 Avr - 11:52

* Oh, il existe même des remèdes contre la fatigue ? Impressionnant !... *

Kaede n'en demanda cependant pas. Elle n'était pas si fatiguée que ça. Et puis la fatigue était quelque chose de naturel, et ce n'était pas une maladie. Elle avait du mal à se faire à l'idée que tout pouvait être arrangé par la magie et les médicaments. Pour l'instant, elle voulait rester plus ou moins normale. Et ressentir de la fatigue faisait partie des choses qui continuaient de la rendre normale. Alors elle ne voulait pas s'en priver.

Quelques secondes plus tard, Ren lui proposa l'idée que, dans une école, on étudie, ce qui arracha un sourire à la jeune fille. Elle savait qu'elle avait l'air niaise quelques fois, mais elle espérait que ce n'était pas à ce point. Mais elle n'eut pas le temps de se morfondre sur son sort que l'infirmier avait déjà piqué au vif sa curiosité. Il se passait quelque chose dans l'école, quelque chose que seul les élèves pouvaient découvrir ? Mmmhh. Mais ce n'était peut-être pas si bien que ça en avait l'air. Elle était arrivée récemment et elle avait vu et entendu différentes choses. Certaines personnes paraissaient très stressées. Ce n'était quand même pas à cause des cours, si ? C'était peut-être à cause de cette mystérieuse chose dont venait de lui parler Ren. Enfin. Peu importait. Elle s'en rendrait compte bien assez tôt.

La voix de l'infirmier la tira de ses pensées. Il semblait contre-attaquer. La jeune fille rit doucement. Il avouait sa maladresse mais affirmait que ça ne se passait pas quand il travaillait, alors qu'il venait de se cogner la tête à la porte de sa propre infirmerie ? Kaede ne pu s'empêcher de pouffer à cette réflexion. Elle la ressortit d'ailleurs à Ren, juste avant de dire :


" Des cobayes ? Mmmhh... Oui. Mais je ne suis pas sûre que l'administration serait d'accord avec ce genre de pratiques, n'est-ce-pas ? Et puis... Il faudrait être discret, et il me semble que maladresse et discrétion ne vont pas très bien ensemble... "

Kaede lui retourna son clin d'œil, avant de se rendre compte qu'elle avait inconsciemment délaissé ce qu'il avait dit avant de parler de cobayes. C'était lui qui créait ses propres médicaments ? Wouaahh ! La jeune fille était sidérée. Non pas qu'elle ne l'en croyait pas capable, mais elle se sentait tellement insignifiante par rapport à lui ! Elle n'avait jamais rien fait de tel. Mais elle ne faisait pas de complexe d'infériorité, et elle était bien plus ravie pour lui que déçue pour elle.

" Mmmhh... Si c'est vous qui avez inventé le remède contre la fatigue, alors j'accepte de servir de cobaye, pour m'assurer de vos compétences. " dit-elle avec un sourire en coin.

Puis elle remarqua qu'elle l'avait vouvoyé, alors que lui l'avait tutoyée. Mais c'était sans importance. Elle était élève et lui non, c'était peut-être normal, par rapport à la hiérarchie. Et puis si ça le dérangeait, il lui ferait sans doute remarquer.


Corrigé par Yuh-kun
Revenir en haut Aller en bas
Ren Heïshé

avatar

Masculin Nombre de messages : 787
Collège : Vita

MessageSujet: Re: Encore perdu [Libre]   Dim 3 Mai - 8:53

Cette élève l'amusait. Elle avait vraiment l'air intelligente et un humour presque aussi douteux que le sien. Il en rit intérieurement et fit un sourire franc à la jeune fille. Non il n'utilisait pas des élèves comme cobayes. Non seulement c'était interdit mais en plus c'était carrément contraire à ses principes. Il lâcha la fiole contenant le remède contre la fatigue dont il lui avait parlé. Elle n'avait pas l'air d'en vouloir. Mais il la comprenait. Faut dire aussi il s'amusait à inventer toute sorte de remèdes. Tellement, qu'au final il y avait peu de chance qu'il tombe sérieusement malade. Et si un élève avait la mauvaise idée de se dire malade pour éviter les cours, il avait inventé une potion qui terrasserait un dragon tellement elle faisait souffrir. Histoire de lui passer l'envie de revenir lui rendre visite sans raison valable. Évidement il y avait un remède à cette potion, mais généralement le stratagème fonctionnait bien !
Il eut une lueur de malice dans les yeux. Lueur peu habituelle venant de lui. Lui qui était presque considéré comme un "saint" … quoiqu'un peu maladroit, il devait bien admettre que Kaede avait tout de même raison. Il rigola.


Tu as tout à fait raison, maladresse et discrétion ne font pas bon ménage. Mais habituellement, et heureusement, j'ai un animal de compagnie assez particulier qui m'aide à me tenir discret normalement …

Il tourna la tête de gauche à droite en se penchant légèrement, semblant chercher quelque chose.

Je me demande bien où il peut être à ce propos … On dirait qu'il a décidé de faire grève justement aujourd'hui … Lui qui saute toujours sur les jolies filles quand il y en a … il va être déçu.

Il rit une nouvelle fois, s'imaginant déjà la scène. Ashura partit on ne sait où, sûrement qu'il a pris un jour de congé de sa propre initiative … Nan en fait c'est toujours de sa propre initiative. Puis quand il revient, topo des patients (ou des rencontres) de la journée et dans le lot, une jeune élève mignonne. Il allait être dégoûté ! Lui qui aime bien embêter les filles en se faufilant dans leurs vêtements … Le pervers … Il eut un sourire au souvenir de la dernière fille qu'avait rencontré son animal … La pauvre. Elle avait hurlé de peur et n'arrêtait pas de s'agiter dans tous les sens pour s'en débarrasser. Mais ça ne l'avait pas arrêté et il avait continué sa petite exploration. La jeune fille était partie en pleurant et en courant avant que Ren n'ait pu faire quoi que ce soit, espérant toujours délogé la bestiole de ses vêtements.
Ashura était revenu tout content à ses occupations habituelles quelques minutes plus tard, comme si de rien était. Vraiment une drôle de scène en y repensant.
Il retourna son attention vers la jeune fille. Il aimait vraiment son humour. Il reprit le flacon du remède qu'il tenait quelques minutes plus tôt, prit un verre et en versa dedans. Il s'approcha de Kaede, posa le verre sur une table juste à coté et s'appuya sur cette dernière. Pour toute réponse il dit.


Ose.

Corrigé par Yuh-kun (Yay finit ce topic pour l'instant!)

_________________
.

Image de reenheart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Encore perdu [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Encore perdu [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» un souvenir perdu (libre)
» l'éveil d'un pouvoir perdu (libre)
» Promenade d'un vagabond [Kokiri, Meta knight, PNJ général]
» Le jeune homme qui s'était perdu... (libre)
» b747-400 f UPS perdu
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amarth, votre destinée :: Le Nord du Domaine - Vie Scolaire :: Infirmerie-